AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Amour observatif.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Tegoshiki Yuya

Tegoshiki Yuya

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeVen 11 Mai - 9:28

Alors que j'étais lancé dans mon élan pour taquiner son adorable sœur, Tomo nous demanda de nous disputer plus tard.

Je me tournais vers lui avant de tirer la langue.

-On t'a pas demander de nous écouté, quel fils irrespectueux tu fais, être distrait par autre chose alors que tu parles à ta mère, tu devrais être honteux tu sais?

Lançais-je avant de ricaner, vite suivis par sa sœur.

Ensuite Tomo retourna à sa discutions avec sa mère avant de me demander ce que j'aimais mangé, mais au vu des sourire taquin des membres de la famille je sentit une entourloupe.

Qu'est ce qu'ils allaient me faire?

Sa mère se dirigea vers le frigo et sortit des choses que je ne vis pas, pas bien placé, avant de me tendre une assiette avec des chicons et des tomates.

Ok… Qu'ils ne comptent pas sur moi pour avaler ça, j'étais déjà prêt à sauter sur mon téléphone appeler Massu pour qu'il m'invite à déjeuné.

Je ne pu empêcher une belle grimace de s'afficher sur mon visage.

BEURK‼! Beurk, beurk, beurk‼ Beurk quoi!

La sœur de Tomo explosa de rire et sa mère me souris avant de ricaner à son tour.

Elles se foutaient de moi… Et à n'en point douter mon cher et tendre aussi…

Elle essaya de parler et… je ne compris pas a fin.

La sœur signa quelque chose et Tomo me répéta.

-Aaaah, d'accord… Rooh, dommage je prévoyais déjà un succulent petit déjeuné avec mon Massu à moi… Tant pis je l'aurais pour le diné!

Ma vengeance à moi… dirigé que contre Tomo. Et ben ouais, je suis comme ça. Je regardais une dernière fois les légumes avec dégout avant que je ne fusse attirer par un mouvement de sa mère, des excuse je pense, j'avais vu ça à la TV.

Elle me tendit une assiette de crêpes et je signai merci avec un énorme sourire. La TV c'était parfois utile mine de rien!

Je commençais à manger, c'était booooon‼!

Je sentis Tomo se rapprocher de moi et me glisser un mot dans l'oreille.

Je lui lançais un regard en coin avec un petit sourire.

Si il savait… Et ben non! Il apprendra à me connaître comme ca on est sur un pied d'égalité. Et peu importait si sn sous-entendu me donnait plus qu'envie d'y répondre.

Sa sœur par contre réagis tout de suite.

Mon sourire s'agrandissais c'était drôle, sauf quand  il sous entendis que j'étais faible.

Alors la je l'avais mauvaise!

Quand ca sœur s'exclama sur notre activité nocturne Tomo regarda sa mère, stresser. Et se ut le coup de trop.

Je repoussais mon assiette et attrapa un morceau de papier sur le comptoir te un bic.

J'écrivis vite ai un mot à sa mère avant de lui donner et de m'en aller sans demander mon reste.

J'avais écrit que je la remerciais grandement pour son accueille cette nuit et le petit déjeuné ce matin mais que j'avas quelque chose à faire donc je ne savais pas m'attarder, je m'excusais et la remerciais encore.

Je sortis de la maison, mettant mes chaussures en quatrième vitesse avant d'attraper mon téléphone tout en marchant pour aller… quelque part! Bah, Massu viendrait me chercher en voiture.

-Masuda à l'appareil j'écoute, me lança une voix fort professionnel.
-C'est moi…
-Oula… qu'est ce qui se passe?
-Est-ce que je fais honte?

J'avais un peu mal… beaucoup même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
Yamashigawa Tomohisa

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeDim 13 Mai - 7:56

J'ouvris la bouche choqué de ses propos. C'est eux qui font que j'écoute!! Sale gamin! Attends voir tu verras!

- Et toi honteux d'être aussi irrésistible...

Je l'avais marmonner dans ma barbe car je le pensais. Je ne pouvais lui répondre quelque chose tellement que mon cœur battait que pour lui d'un amour fort mais réservé.

Je me retenais de rire quand je vis sa tête avec les tomates, c'était vraiment a prendre une photo et montrer aux fans !

Il réagit en disant qu'il avait déjà dans l'idée de manger un repas avec Masu et ... Je ne du même rien dire ma sœur réagissait de suite.

- Comment ça? Tu as l'intention de tromper mon frère déjà!?
- Shinie, s'il te plait.... Ce n'est pas ce qu'il a voulu dire.
- Comment tu peux le savoir hein!?
-.... Parce que je lui fais confiance et je sais qu'il ne ferais jamais ça.


Elle me regardait encore un peu énervé mais ma réponse me suffit. Notre mère attirait notre attention et je l'aidais un peu.

Elle n'en ratait pas une d’ailleurs, dire tout haut et insinuer ce qu'on avait fait cette nuit. A ma réaction elle regardait notre mère aussi qui continuais a faire à manger. Elle s'excusait silencieusement avec ses yeux et on fit attirer par Yuya qui bougeais.

Qu'est-ce que....? Qu'est-ce qu'il fait? Ma mère reçu un petit papier et moi je le suivais du regard où il se dirigeait. Je comprenais pas trop mais quelque chose me dit que ma mère le savait et qu'elle m'en voulait visiblement...

Je reçu une tomate en pleine figure alors que je regardais le corridors et je me levais regardant mes vêtements qui se tachait et moi être dégoulinant. Je lui demandait ce qu'elle faisait. Et elle me répondit mais je vais vous traduire:

- Mais qu'est-ce qui te prends!

- Ce qui me prends? Espèce de fils imbécile.
- Mais quoi!? Qu'est-ce que j'ai fait!?
- Va le rattraper tout de suite et arrêtes de stresser sur vous deux. Je sais ce qui s'est passé cette nuit.
- Mais qu'est-ce quoi!!!
- Oh je suis pas idiote Tomohisa! Les regards suffisent!  Maintenant tu va aller l'attraper ou sinon je te jure que...


Et là elle prit un couteau de cuisine ce qui fit que je m'envolais bien vite vers l'extérieur. Roh mais qu'elle famille de dingue quand même!

Je courais a l'extérieur et le vit et y couru aussi. J'entendis ce qu'il disait a Massu et baissait la tête comprenant pourquoi il avait réagis comme ça. Mais je n'y pouvais rien. Je m'approchais de lui en lui fit part de ma présence en répondant a sa question et en lui donnant un coup de hanche.

- Non tu ne fais pas honte.

Je m'enlevait encore un peu de tomate sur le visage et les cheveux et espérait qu'il ne se retourne pas trop vite. J'avais vraiment l'air con.

- D'ailleurs pour le moment se serait plus moi... J'adore ma mère et ses crises.

Je rigolais un peu me frottant le nez comme d'habitude, mon petit tic revenant.

- Excuses-moi Yuya mais... J'ai été élevé dans le fait qu'on ne montre pas ouvertement sa relation avec quelqu'un. Qu'on ne se bécotes pas devant les autres mais en privé oui. Je suis désolé Yuya, je ne voulais pas te faire sentir comme ça...

Je me mordis la lèvre fort gêné quand même et je regardais a gauche a droite puis fit quelque chose que je n'aurais jamais fait en public. J'attrapais son visage entre mes mains et déposait mes lèvres sur les siennes chastement et tendrement.

Je l'aimais quand même quoi qu'il arrive, mais j'étais juste quelqu'un qui ne montrait pas en public ses sentiments. Même si je pouvais prendre dans mes bras celui que j'aimais, je ne pouvais pas commencé a faire bien plus. Prendre les mains, se prendre dans les b ras, sur les genoux, ce n'est rien de grave mais je ne pourrais pas embrasser ou autre, ou du moins que très chastement et pas approfondis comme hier soir dans ma chambre.

- Tu veux bien me pardonner?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

Tegoshiki Yuya

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeMer 25 Sep - 22:45

Je me retournais en vitesse en entendant Tomo me dire que je ne faisait pas honte. Massu soupira au bout du fil.

-Raccroche pas tout de suite tu as encore des apparts à visiter, ricana mon meilleur ami.

Je regardais fixement mon petit ami, essayant de refréner un sourire en le voyant enlever des morceaux de tomate de sur lui.

J'étais encore en colère, non ce n'était pas le mot, c'était plutôt déçu. Je n'étais encore jamais sorti avec quelqu'un, et j'imaginais ca autrement. Je n'aimais déjà pas me cacher dans la foule, alors cacher le fait que j'avais un amoureux…

Je comprenais sa réticence à s'afficher, mais ca ne me faisais pas accepter pour autant. J'avais envie de crier au monde entier que j'avais un copain et que j'étais fou d'amour pour lui.

Aucun mot ne franchit mes lèvre j'avais trop peur de dire une bêtise.

-Tego… il serait peut-être temps que tu lui dises un truc non? Histoire que ta seule histoire d'amour ne se finisse pas sur un différent de culture?

Massu avait raison, alors que j'allais ouvrir la bouche pour lui dire que je comprenais il s'empara de mes lèvres.

Malgrés que j'avais toujours mon téléphone à mon oreille je ne pu m'empêcher de soupirer et d'attraper sa nuque pour faire durer un peu plus le baiser.

-Eurk! Y'a des hôtel pour ca pas besoin de me faire entendre vos baiser en live! s'exclama mon meilleur ami avec une voix faussement dégouté.

Je relâchais mon amoureux et le regardais tendrement alors qu'il me demandais de lui pardonner.

-Tu attends quoi pour lui dire que tu le pardonne et tu l'aime? Une interview? ironisa Massu.
-J'allais lui dire! Pas besoin de me presser c'est un moment important! Grrr! grognais-je avant de couper la communication et de refixer mon attention sur Pi.

-Bien sur que je te pardonne, je t'aime. Mais je vais avoir du mal à cacher notre relation. Je suis tellement heureux que j'ai envie de le crier sur tout les toît. Ca me rend nerveux que tu le cache a ta mère, tes ami je peux encore comprendre et accepter, mais ta famille? Si j'en avais encore une je m'empresserai de te présenter. Mais ca va. Je vais faire avec, dans un premier temps, après on avisera. Je t'aime tu sais? terminais-je avec un petit sourire timide avant de lui piquer les lèvre dans un chaste baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
Yamashigawa Tomohisa

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeJeu 26 Sep - 10:53

Je le vis juste être devant moi, sans réagir, ni me dire quelque chose et étrangement j'avais le coeur qui pompait de plus en plus avec anxiété.

Je suis normalement une personne de calme, assez sur de lui donc ne suis pas surpris ni apeuré par les choses qui m'entour. Même ce que les gens pensent de moi ou ce qu'ils peuvent mal comprendre cela ne me fait rien.

Mais la j'était perdu le pourquoi, je ne pouvais pas me le dire. Alors que je savais qu'il était du genre direct, disant ce qu'il pensait le voir muet me faisait trembler légèrement. J'avais vraiment fait quelque chose de grave? Irréparable?

J'avais prit courage a deux main pour déposer mes lèvres sur lui et je cru faire un bond énorme si je n'avais pas de contrôle de moi-même quand ses bras s'entourait autour de mon cou. J'avais une autre anxiété qui était apparu car ça durait plus longtemps que j'aurais cru mais je ne pouvais pas le repousser.

Je ne pouvais contrôler les peur qu'un être humain a. On faisait partie d'un pays qui était contre tout ce genre de chose alors m'afficher en publique c'était très peu pour moi. J'avais déjà fait pas mal d'effort depuis que je l'avais rencontré. Je ne pouvais lui accorder de faire ce qu'une femme et un homme font ensemble. Ca m'était impossible.

Il s'énervait sur son téléphone et mon visage affichait toute ma surprise. Je me demandais sur qui il criait comme ça.

Puis il me répondit, faisaint prendre une embardé a mon coeur et le calmer tout de suite après. Je voulu lui répondre mais j'ouvris grand les yeux en le revoyant venir cehrcher mes lèvreS.

Je déposait mes mains sur ses épaules pour l'éloigner un peu sans brusqerie et lui sourit gêné.

- Je... Vu les tomates dans mes cheveux, on va dire que ma mère est au courant... Elle nous a... enfin hier soir elle ... Enfin tu vois hein??

Je frottais mon nez regardant ailleurs que dans ses yeux, bien trop gêné.

- Je ne me cacherais pas devant ma famille si tu le souhaites mais tu ne peux pas me demander de t'embrasser ou ce genre de chose devant eux. Je ne pourrais pas. Désolé... Essaie de comprendre, ne? Tu es quelqu'un de très ouvert, spontanée et pas du tout complexé par les choses mais je suis différent... Je te l'ai dit je... Faire ce genre de chose devant les gens, ce n'est pas moi et je ne pourrais pas aller contre mes principes... Est-ce que tu comprend?

Je le regardait avec une peur en moi mais je ne pouvais pas faire autrement. C'était comme ça et ma tête dirigais mes action. Mon ressenti des choses. Je pouvais faire pas mal de choses entre amis, avec ma soeur et tout en publique mes les affaires de coeur était pour moi un stade complètement différent. Je pouvais le prendre dans mes bras, tenir sa main mais les baisée jamais, ou du moins caché par le publique. C'était difficile a lui expliqué et je savais que je n'étais pas doué pour expliquer ce genre de chose... Moi et formuler des phrases correct... Ca ne fait pas 2 mais 7.

- Je... Je ne veux pas que tu... Te sentes mal ou... Rejeté je... je balbutiais, mes mains tremblant un peu, les cachant dans mes cheveux que je grattais Je peux te faire tout ce que tu veux quand on est en privé mais en publique... a part t'offrir mes bras et qu'on se tienne la main... S'il te plait je...

Je soupirais essayant de faire passer le trop plein de nervosité. Je savais vraiment pas dire mes pensées. Je le regardais en mordant ma lèvre et le suppliais du regard d'essayer de me comprendre.

En passant du temps avec moi, je sais qu'il découvrira que je suis pas très doué pour dire les choses que je pense. Vu que j'ai une façon complètement différent de penser des autres, pour m'expliquer j'ai vraiment du mal...

Désolé Yuya... Je ne peux rien faire d'autre, je ne sais pas quoi dire de plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

Tegoshiki Yuya

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeMar 15 Oct - 23:36

Il me repoussa quand je posais mes lèvres sur les siennes, me faisant faire la moue. Bon j'avais compris pas en publique… Pour un premier temps seulement‼ Fois de Tego notre relation ne sera pas platonique quand on sortira ensemble dehors!

J'ouvris grand mes yeux quand il me dit que sa mère était au courant, avant d'éclater de rire. Je ne savais pas pourquoi mais ca ne m'étonnais même pas, ca me réconfortais même.

Je soupirais quand il me parla de son incapacité à être "intime" avec moi devant sa famille et ses amis et le reste du monde.

Ca me contrariais.

-Oui je comprend, mais je n'accepte pas forcement, mais je vais fait un effort… lui répondis-je avec un petit sourire.

J'allais faire des efforts, certes, mais pas indéfiniment. J'allais lui laisser le temps de s'adapter mais si jamais… Non je préférais ne pas y pensé, mon pincement au cœur me prouva que ca allait être difficile…

Il avait l'air nerveux et je me sentais bête car c'étais ma faute. Je soupirais.

-Ne t'inquiète pas, je ferais un effort je t'ai dit, mais veille à en faire aussi hein? lui dis-je avec un sourire en lui serrant le bras de manière amical. Bon je vais quand même devoir te laisser, je vais visiter d'autre appartement avec Massu. N'hésite pas à m'appeler hein?

Je sais bien que je voulais faire des effort mais ce n'était pas facile, alors je vérifiais à droite et à gauche pour voir si il n'y avait personne avant de lui piquer un dernier baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
Yamashigawa Tomohisa

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeMer 16 Oct - 23:02

- Je ferais un effort mais me pousse pas de trop ok? Je te pousserai pas trop non plus. Et puis.... je m'approchais de lui, mettant un doigt dans sa poche en tirant dessus légèrement.   Ne veux-tu pas savoir ce que j'aimerais te faire en privé? Pas tout le monde doit le savoir, ne?

Je lui sourit face a sa gentillesse envers moi et ce que je pensais. Je ne pouvais rêver mieux. Bien sûr j'espérais quand même qu'il ne me demande pas de le bécoter non-censuré devant tout un public, là je pense que je serais capable de l'assommer pour l'arrêter.

Il me donna un autre baiser et je souris en le regardant quand même comme on réprimandait un enfant.

- Moi je vais prendre une douche, je me sens un peu trop tomaté.

Je le quittais et allait moi-même me préparer a la maison, essayant de croiser le moins possible ma mère, jouant le sourd. Oui ce n'était peut-être pas drôle mais je ne voulais pas qu'elle m'ennuye avec ce que je devais faire ou pas. Surtout si elle voulait parler de cette nuit, alors là non je boucherait mes oreilles et fermerait mes yeux.

Je prit une rapide douche et alla me préparer dans ma chambre, prenant de quoi me changer pour ce soir. Je soupirais déjà en imaginant cette soirée. Je devait peut-être être moins gentil avec les gens la prochaine fois. Me voilà près a avoir du maquillage étrange sur mon visage et des fringues plus voyants... Alors que pas plus tôt que ce matin j'avais eu une discussion la dessus avec Yuya, comme quoi je ne me mettrais jamais de maquillage et tout ca.

Pourquoi j'avais accepter encore!!

En descendant je croisais ma soeur qui me sourit moqueur et je l'insulta en language des signes sachant très bien qu'elle était au courant de leur coup de fil. Je partais rapidement vers l'école où je revit mes amis, nous entrainant un peu avant d'aller aider les autres pour la fête de l'école pour tout ce qui avait a faire encore. Chaque équipe de sport aidait les filles avec les choses lourdes et d'autres choses. Moi et mon équipe était plutôt a peindre des stand. On se donnait déjà assez en spectacle dans nos match montrant nos muscle et tout que pour le faire pendant cette fête et puis, au moins on ne se fatiguait pas.

Je pris mon gsm un moment envoyant un petit message a Yuya.

De: Yamapi
A: Yuya
Message: Un petit coucou pour toi d'un admirateur secret =3  J'espère que tu as trouvé quelque chose cette fois. Je ne pourrais pas te contacter ce soir désolé. Bonne nuit déjà!


J'espère vraiment qu'il ne viendra pas a cette fête de l'école, j ne voulais absolument pas qu'il me voie comme ça. Comment je pourrais le regarder sinon? Il se moquerait de moi!

Je vit ma soeur en face de moi me faisant sursauter et elle sourit fière.

- Encore en train de flirter?
- Tais-toi tu veux.
- Gna gna, passe pas tes nerfs sur moi. Ils t'attendent pour ton beau relooking.
- Je te hais.
- Je sais mais ce n'est pas ça qui changera quoi que ce soit sur ce soir. Tu sais que ça te va quand même ben non? Je te trouve trop sex comme ça moi!
- Aaaaaahhhh tais-toi!!! Tu me dégoutes.
- T'es sex! Je te veux bien dans mon l...
- TAIS-TOi!!!


J'hurlais plus fort qu'elle et me bouchait les oreilles en courant loin mais elle me suivit toujours hurlant aussi dans mes oreilles. J'essayais toujours de la repousser avec mes coudes quand elle sautait mais c'était une vrai teigne. Une chamaillerie de plus entre frère- et soeur devait se dire les autres. Il n'y faisant même plus attention aujourd'hui. C'était normal de voir cela entre moi et ma soeur donc ils firent comme si de rien n'était continuant tranquillement leur petites affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

Tegoshiki Yuya

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeDim 20 Oct - 23:24

J'haussais un sourcil quand il me dit qu'il ne poussera pas trop non plus, de quoi parlait-il? Je n'avais pas besoin d'être pousser moi, j'étais droits dans mes chaussures et j'étais une personne entière, qui ne faisais pas attention à ce que les autres pouvaient dire dans mon dos.

Je m'en foutais en fait, tant que je me sentais heureux et libre c'était tout ce qui m'importait.

Je levais les yeux au ciel, me retenant de lui répondre une réplique bien acerbe.

Ca ne m'ennuyais pas moi que tout le monde sache ce qu'on faisait dans l'intimité, comme ca personne n'oserais plus lui faire les yeux doux car il sera autant à moi que moi a lui.

Je devais mordre sur ma chique pour ne pas lui dire que se serais avec plaisir que je ferais découvrir notre "intimité" à tous les promeneurs d'un parc.

-En effet une douche serait approprié, lui dis-je dans un sourire.

Je le regardais partir avant de me diriger vers le restaurant de gyozas ou je savais que mon meilleur ami m'attendait.

Je reçu un sms de mon amoureux mais ne prit pas la peine de lui répondre, je n'aimais pas les sms, je préférais parler avec la personne pour connaître ses réaction, ses vrai réaction, car derrière un message il est toujours facile de mentir.

De plus son sms disait qu'il ne pourrait pas me parler se soir donc a part bouder en sms je ne savais rien faire!

Une fois que j'eus rejoins mon meilleur mi nous fîmes la tournée des appartements avant que l'on ne passe devant une maison typé asiatique qui était à vendre.

-On avait dit appart', pas maison à ce que je sache, ironisa mon Massu.
-Teuplaiiiiiiiiiiiiis‼! lui répondis-je avec un regard de chien battut.

Il soupira de dépit avant d'accepter de la visité.

J'étais tombé amoureux pour la deuxième fois en une semaine de temps. Cette maison était superbe, sur un étage, et avec des portes coulissantes en papier. Je la voulais!

Bon elle n'était pas meublée mais je m'en chargerais bien assez tôt!

Massu appela les propriétaires pour que je puisse signé et payé cette petite merveille.

Quand toutes les formalités furent terminées on alla au restaurant.

-Au fait, apparemment y'a une fête au lycée de ton amoureux, tu veux y faire un tour?

Mes yeux brillaient de mille feux. Une fête? Bien sur que j'en suis! Et en plus avec mon cher et tendre! C'était le bonheur!

-Par contre je ne sais pas si ce sera très bien vu que la star Tegoshiki Yuya débarque comme ça, surtout que tu m'as expliquer qu'il voulait de la discréssion.

J'eu un sourire espiègle.

-T'inquiète, j'ai un plan, se ne sera pas Yuya qui viendra… Niark!
-Tu m'explique?
-Plus tard, on termine de manger ensuite on à du shopping à faire!

Masuda soupira, il n'était jamais très chaud pour mes idées, aussi bonne soit-elle parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
Yamashigawa Tomohisa

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeVen 25 Oct - 17:26

J'avais arranger l'accoustic du micro qu'ils me donnaient avec les ingénieurs son puis voyait encore avec l'organisation, comment ça allait se dérouler etc.

Je trainais des pieds quand l'heure était arrivé d'aller se "préparer" pour ce stupide concert maudit. On s'attaqua d'abord a mes fringues, me disant de mettre ça et ça mais je refusai catégoriquement de changer de fringue ce qu'un ami a moi accepta en rigolant sachant très bien pourquoi je râlais et était aussi têtu.

On m'attrapa le bras, me faisant m'asseoir de force et commencer avec mes cheveux où je grimaçais en grognant.

- Arrêtes de râler tu veux?
- T'es pas a ma place toi! Tu peux pas comprendre.
- Bah si justement, je me fais coiffer et maquiller tout comme toi.

Je grognait encore plus en lui tirant la langue. Ouais c'est vrai eux aussi y passait a chaque fois qu'ils faisaient un concert.

- Bah je sais pas ce que vous y trouve moi a être pomponner de la sorte

Il rigolait a gorge déployé s'en foutant de déranger la fille qui était occupé sur son visage

- C'est parce qu'on aime qu(on nous chouchoute et puis regarde, j'ai pas l'air plus classe, plus ténnébreux comme cela? Attirant dirais-je même.

Je m'enfonçais encore plus dans mon siège râlant tout seul. Quand je vis la fille prendre le matos pour me maquiller je fronçais encore plus les sourcils. Elle voulait commencer mais je bougeais ma tête toujours vers l'autre côté l'empêchant de mettre ces trucs sur moi. Au début elle disait rien mais attrapa ma tête par après, commençant a me maquiller sous mon regard de tueur et elle en rit moqueur juste.

Elle fit mes yeux et elle me dit que j'étais facile a maquiller, je ne fermais pas les yeux ou ne réagissait pas rien quand elle était occupé sous mes yeux ou autre.
J'y comprend rien a ton  charabia, fou moi la paix!!  Quand je l vis prendre un truc pour sur mes lèvres, je me levais de la chaise

- Ah non, ça s'est hors de question!! C'est déjà assez avec tout ce que vous m'avez mit.

Mon ami rigolait étant resté pour m'observer me disant que j'aurais pu tout simplement le lui dire. Je vais l'enterrer vivant un jour, fois de Yamashigawa!!!

Il me prit avec lui tirant sur mon bras et je le suivis faisant exprès de freiner quelque peu mes pas, ce qui fit qu'à son tour il me fusillait du regard. Quoi? Un souci??

- Tu n'avais qu'à pas lui dire de me mettre du khôl. Elle aurait pu faire un truc naturel mais non toi tu en as mit une couche!
- Râleur, tu t'y connais vachement en fait.
- J'ai une soeur et une mère crétin qui se maquille et quand elles parlent de maquillage, oui je l'entend.
- Ca te va très bien et t'inquiet ça te va bien, tu aurais peut-être quelqu'un a te mettre dans ton lit ce soir. Ce serait pas trop tôt que tu commences sinon tu sera vieux et puceau plus tard.
- Puceau mon cul....

Je le marmonnais dans ma barbe et il se retournait me demandant ce que j'avais dit. Rien, moi j'ai rien dit.  Si vraiment je devais me mettre quelqu'un dans mon lit, ce serait Yuya et non une des bimbo de l'unif. C'est vrai que je n'aurais personne a mettre dans mon lit ce soir vu que je veux pas qu'il soit là, donc il sera pas là ET ne me verra donc pas comme ça donc pas de séance au lit non plus. Vala, c'est aussi simple que cela.

Heureusement que c'était un bon ami sinon je lui aurais pas rendu ce service! J'étais assez têtue et râlait un peu dans mon coin, grognant a chaque fois que je me voyais dans un miroir ou une vitre. Comment Yuya pouvait faire, j'arriverai jamais a m'habituer.

- Pi! On y va bientôt.
- Ouais...


Je soupirais de tout mon être. Heureusement qu'on commençait avec une danse et non le chant! Je commençait tout de m^me a sourire en voyant la bonne humeur de mon ami, qui se donnait a coeur joie d'animer un peu le publique pour le commencement. Il me tira vers l'avant avec lui et je rigolait face a sa bonne humeur. Une chanson débuta et on dansait ensemble avec d'autres, nous rappelant de quand on avait fait ça étant bourrée. Ce qui était étrange car on se souvenait tous très bien des pas.  
((( Xiah - incredible )))

L'ambiance était au rendez-vous avec l'école et je devais avouer quand même que c'était amusant. Quand on eu finit on rigolait encore, alors qu'il se mettaient en place m'accrochant le micro pour la chanson qu'il voulait que je fasse avec eux, l'ayant aussi créer en étant bourré.

Je l'avais écrite avec mon ami, pensant a Yuya a ce moment là. Le fait que j'étais amoureux mais qu'on ne se connaissait pas. Que pour moi il était le seul dans mon coeur, la seul personne dont je rêvais dans ma tête. Mon seul secret a moi, caché de tous car je voulais que cela restait mon secret. Mon amour secret pour lui, que personne n'entache cet amour par des pensées plus vilaine que les autres. Aussi pour cela que si je le faisait en publique avec lui, je n'aurais plus de petit jardin secret ou je peux me dire "il n'et qu'à moi" et personne le saura.

J'avoue que j'avais mes idées qui partait loin ce jour là d'où le sens de mes paroles parfois un peu érotique. Voir très fictive car je mettais souvent imaginé ce qu'on aura fait entre nous etc. Donc... D'où le tittre aussi: Ero. Oups... Bah personne n'en saura rien,ne?

J'entendis la chanson débuter ce qui me tira de mes pensées et sourit a mon ami qui avait compris ce jour là que j'aimais quelqu'un sans jamais savoir qui. Me voilà embarquer dans un sacré bordel hein? Je chantais alors, dansant pour m'amuser avec d'autres sur ce qu'on avait créer il y a de ça quelque temps maintenant voir des années.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Yamashigawa Tomohisa le Sam 26 Oct - 21:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

Tegoshiki Yuya

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeVen 25 Oct - 21:22

Nous finîmes vite de manger, pour une fois Massu c'était dépêcher, il fallait dire qu'il était toujours curieux de ce qui pouvait bien se passer dans ma tête.

Nous sortîmes du restaurant et j'attrapais mon gsm.

-Salut Kitty, j'ai un service a te demander.
-Je t'écoute trésor, tu sais que je ferais n'importe quoi pour pouvoir toucher ta gueule d'ange.
-Super, on dit dans une heure chez toi?
-Ca marche!

Je raccrochais et fit un sourire éblouissant a mon meilleur ami.

Il pouffa, il connaissait très bien Kitty, Kiara en fait mais elle détestait son prénom, c'était ma maquilleuse attitrer. Avec ses bon soin même Tomo ne me reconnaitrait pas, sauf si il me regardait de près…

-Shopping maintenant! m'exclamais-je.

Je passais d'abord chez Dior, mais rien ne m'intéressais, j'obligeais mon meilleur ami a faire le tour de toutes les boutiques de luxe imaginable, Versate, Channel, Todd's, et enfin Armani.

La je trouvais mon bonheur.

Deux heures plus tard nous arrivâmes chez Kitty.

Je lui expliquais le costume que je comptais mettre et la laissa choisir le reste.

Une fois habillé et maquiller Massu releva la tête de son jeu et resta ébahi.
-Bordel Yuya c'est bien toi? me demanda-t-il.
-Alors je suis pas trop forte? me demanda ma maquilleuse.
-A fond!

En effet j'avais revêtu une petite robe en Acétate, un tissu léger qui fait retomber le tissu d'une manière absolument sublime. La robe était gris clair avec un léger reflet bleuté et une cordelette autour de la taille grise. Je portais un soutien gorge rembourrer donc on aurait dit que j'avait une légère poitrine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'avais des escarpin à haut talon noir et une perruque noir qui me donnais une coupe cheveux long légèrement ondulé avec une frange.

Plus le maquillage de Kitty je ressemblais à une vraie fille.

Au premier abord on pouvait croire que j'étais maquillé simplement, un peu de Khôl, de mascara et de gloss, mais en fait j'avais trois couche de fond de teint servant à affiné mon visage et enlever les trait masculin.

On avait aussi mit de l'auto bronzant sur tout le corps, me donnais une peau légèrement plus satiné que les japonais normaux.

De plus je portais des lentilles de couleur bleu.

Donc a part en me regardant sous tous les angles on ne pouvait pas me reconnaître.

-Aller on y va Massu? m'exclamais-je.

Nous nous dirigeâmes vers l'école de Tomo.

J'eu droit à ma dose de sifflement et de retournement sur mon passage, ainsi que du regard noir de pas mal de fille.

Massu ricana avant de me prendre par la taille.

-Comme ca personne n'osera trop t'approcher, me glissa-t-il à l'oreille.

Je souris et nous arrivâmes devant une affiche disant qu'il y avait un concert à la salle de gym dans deux minute.

-Oh Massu je veux y aller! m'exclamais-je.
-D'accord, allons y, on trouvera ton cher et tendre après.

Nous arrivâmes sans embuche dans la salle, bourré de monde malheureusement, on dut faire des pied et des main pour nous avancer, ce qui nous fit manqué le début du spectacle.

Une fois devant je levais la tête, voulant voir le chanteur, quel ne fut pas ma surprise quand je reconnu Tomo… Maquiller en plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
Yamashigawa Tomohisa

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeSam 26 Oct - 21:15

Je fermais les yeux en repensant a tout ces paroles qui m'était venu a l'esprit ce jour-là comme si c'était hier.

Je nous avait imaginé trempé dans un lit, enlacé a s'étouffer, nos respirations sur le corps l'un de l'autre haleter, des souffles brulant sur notre peaux déjà bouillant et nos corps se mouvant l'un sur l'autre, nous mêlant a chacun.

Rien que d'imaginer alors ce qu'on avait fait vraiment ensemble me donnait chaud aussi sur cette scène et non les spots dirigé vers nous et le public. Qui aurait cru que mon rêve se réaliserait? Même si je n'avais pas fait ce que dans mes rêves je ferait.

Dans mon rêve je voulais qu'il me serre encore et encore plus fort, même jusqu'à me rompre les os, pour que sa présence, son toucher, son odeur soi imprégné en moi pour que je me souvienne a jamais de cette nuit passé ensemble. Car pour moi si jamais un jour cela arrivait, je savais que le lendemain, ce ne serait qu'un adieu de sa part. Que je n'aurais droit qu'une seule nuit avec lui une seule nuit pour toucher mon rêve. Et dans mon rêve c'est ce qu'il faisait. Nous partions comme si de rien n'était, comme deux étranger partageant un lit d'un soir.

Toutes mes pensées je les avais retranscris sur papier quand mon ami m'avait fait trop boire. Je n'avais jamais pu lui avouer mon rêve, voir cauchemar bien trop timide pour dévoiler cela. Alors il m'avait fait boire donc voilà d'où venait ses paroles. J'avais écrit mon rêve sur une chanson. Il m'avait bassiné les oreilles pour savoir d'où me venait ce fantasme mais je n'avais jamais rien dit et j'avais éviter de boire comme un trou avec lui.


L'amour est comme un flot de la chaleur à usage unique, n'est-ce pas ?
Une fois que la chaleur est passée tu souris et dis, "Bye Bye"

Serre-moi encore plus fort.
Je veux tout oublier.
Rends-moi fou, en me serrant, en rusant.
Épuise-moi.

Juste ce soir, encore et plus
Donne-moi le vertige.
Emmène-moi plus haut, jusqu'à ma limite.
Et laisse-moi mourir.
So Hot


Une fois la chanson terminé, je fermait les yeux un moment, souriant sous ce rêve qu eje venais de revivre alors que cela faisait longtemps que je ne l'avais plus fait. Depuis que j'avais tout écrit sur papier en fait. Je regardais mon ami plus loin qui it signe de commencer la prochaine et je lui envoyais un visage amusé mais disant "t'es incroyable, menteur. On avait dit un"

Mais bon, avec la bonne humeur de la salle, et sa bonne humeur, je ne pouvais refuser d m'amuser un peu. Je fit signe de laquelle mettre et il fit un signe de ok. Autant s'amuser un peu avec notre cher public hein?

Ma soeur rentra avec ces amies et elle me donna une canne et je ris en me mettant en place avec elles quand la musique commença. On dansait ensemble, je chantais en même temps, jouant de mes charmes que je connaissais. Je regardais plus en détail le publique et pas mal  de monde que je ne connaisssait pas. Je prit quelqu'un au hasard après environ une minute sachant très bien quel pas de danse suivait. Elle était assez jolie, cheveux long et robe grise près de la scène.

Je prit ma canne que je mit devant mon bassin, que je bougeais tout en lechant mes lèvres joueurs.

([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]    1:37 - 1:43)

Quand on y regardait bien a la danse, on s'était une fois imaginer ensemble un combat de box mais où les gens dansait du coup au lieu de se battre, étant enfermé dans un cube comme un mime. Enfin un vrai bordel quoi.

- Ke sera sera!

Je rattrapais ma petite soeur qui me sautais dessus et rigolait avec elle. C'est vrai, ca faisait du bien par moment de se lâcher un peu. Je ne ferai pas ça comme métier mais avec des amis, c'est vraiment sympa, c'est bien plus amusant. Je saluait le publique avant de partir derrière où les autres me rejoignaient peu de temsp a près.

- Merci mon vieux!!!
- Lache)moi tu me fais mal  
dis-je en repoussant mon ami qui m'étranglais a se pendre a mon cou
- Oh non je te lâcherais pas. Avoue que t'a kiffé.
- Dis pas de bêtise, c'est comme un karakoé c'est tout.
- Ouais ouais, je te crois c'est bon! Haha, allé, on va fêter ça!!! C'est moi qui invites!!
- Ah on dit pas non mais je vois tes mauvais coup arrivé.
- Moi? Nan! C'est mal me connaître vieux!
- C'est bien te connaître, oublies-tu comment cette chanson a été crée hein?


Je le fusillait du regard et lui rigolait comme si il ne savait rien. Lui tout craché. Bah, pourquoi pas boire un peu pour une fois? J'ai bien droit a ça après aujourd'hui et ces derniers jours.  Et comme c'est sur ses frais, j'allais le ruiner pour me venger.

- Je vais d'abord enlever toutes ces peintures sur le visage avant de sortir.
- Non non non! On y va comme ça! Yeay! Jouons les rockstar hein! Les rockstar sex!


Je le regardais comme pour lui demander s'il était fou. Il me retenait de courir aux toilettes en m'attrapant par le cou et je grognait. Qu'il arrête de me dire que ça me va où je le maquille en clown quand il sera bourré!

Help merde soeur de merde! Au lieu de rire et l'aider! Grrrr

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

Tegoshiki Yuya

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeLun 28 Oct - 0:25

J'étais ébahi, Tomo chantait et dansait comme un dieu, bon pas mieux que moi mais bon…

Narcissique? Ben voyons, je sais ce que je vaux, je ne suis pas arrivé ou je suis juste grâce à ma gueule d'ange.

Ca chanson me donna un long frisson dans le dos, c'était… excitant! C'était tout à fait ça!

-Et ben dis-donc, j'en vois plus d'une qui passerais bien la nuit dans ses bras moi, me chuchota Massu.
-Malheureusement ce privilège est pour moi, ricanais-je.

Mon meilleur ami me suivit dans mon rire, je restais ébahi au déhancher que mon amour savait faire.

Ca laissais envisager plein de chose…

Je me léchais les lèvres de gourmandise, j'avais hâte.

Mais j'allais d'abord le tester.

Quand je le vis partir en coulisse j'abandonnais Massu qui dansait avec une belle blonde et fis du charme au "vigile" pour qu'ils me laissent aller en coulisse.

J'arrivais au moment ou mon cher et tendre déclara qu'il voulait enlever son maquillage.

-Ce serait tellement dommage d'enlever ce maquillage, après tout on ne peut jamais savoir ce qui se cache derrière une couche de fond de teint, je préfère garder un peu plus longtemps l'image de la rock star canon, si tu veux bien, susurrais-je en m'approchant de mon cher et tendre.

Dans cette tenue je ressentais encore plus l'envie de le taquiné, je savais qu'il était beau même sans cette "peinture" comme il dit si bien.

-Et ou allez-vous? Je peux vous accompagner? demandais-je. Moi c'est Yuna.

Je tendis la main vers mon cher et tendre.

Allait-il la prendre ou pas?

J'espérais au fond de moi qu'il ne serait pas "appâter" par mes charmes. Il avait le droit d'être polis et de me serrer la main mais je serais déçu si il me draguait avec cette apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
Yamashigawa Tomohisa

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeLun 28 Oct - 9:19

Je me débattais un peu avec lui, essayant de lui faire lâcher prise sur mon cou pour m'enfuir aux toilettes. C'était hors de question que je sortait comme ça!! Je pensais déjà a lui mettre un coup dans les côtes et était sur le point de le faire quand une fille nous interrompais.

On s'arrêtait tout les deux net notre bagarre, relevant la tête vers elle avant qu'il me lâche brusquement en me poussant. J'allais me jeter sur lui mais mordit sur ma lèvre pour me contrôler devant une étrangère. Ca lui foutrai trop la honte de se faire botter le cul devant une gazelle.  

Gazelle chez qui il allait d'ailleurs tout prés mettant son bras autour de ses épaules.

- Tu vois, elle est du même avis que moi! Merci belle créature, alors comme ça tu nous trouve canon, sympa. Eh Yamapi! Tu vois qu'on est... hmhkfkj

Je n'avais pas pu m'empêcher et lui avait balancer une serviette bien enrouler sur le visage le faisant basculer un peu. Je me redressais comme si de rien était lui envoyant un regard de "quoi qu'est-ce que j'ai fait" a son regard noir. Il se raccrocha encore plus a la fille et je me demandais d'où il tenait cet assurance toujours d'être aussi proche d'elle. Croqueur de bonzesse!

- Vous avez vu son caractère? Il me maltraite toujours!!
dit en imitant des sanglots.  Je dois subir cela tout le temps qu'on monte sur scène!
- Oi!! T'égares pas le minimoys, je fais pas partie de ton groupe je te rappelle. Tu m'as appelé en catastrophe ce matin pour que je vienne remplacer ton chanteur malade. Putain en plus tu m'as déranger en plein...


Je me tut de suite allant presque révélé avec qui jetait. Il lâcha sa gazelle pur venir m'affronter du regard. Petit mais pas froid aux yeux. Pour ça que c'est le ténébreux de la bande et qu'il joue bien avec ça.

- Quoi? Le minimoys t'a déranger en pleine branlette?
- Commence pas où je t'arrache les deux boules qui te serve de...


On allait encore se bagarrer si elle nous interrompit pas a nouveau, attirant notre attention.

Elle nous tendit la main auquel mon ami réagissait direct.
-Moi c'est Ryo, penses y quand je te ferait mont...

Je lui donnait une grosse baffe a ce qu'il allait dire. Pervers! Je la regardais de haut en bas et visiblement une fille qui connaissait ses atouts a sa façon de s'habiller et de faire. Bah c'est vrai qu'elle est jolie, très.

- Moi c'est Yamashita. Je suis quelqu'un qui préfère voir des visages non peinturluré. Je lui tendit la main et la serra a mon tour, souriant un peu.
- Ou Yamapi pour les intimes dit mon ami en revenant s'accrocher a moi
- On est pas intime alors boucle là
- Bah ca pourrait après cette soirée.
- Espèce de...


Il se barra avant même que je puisse l'étrangler pour prendre la main de la fille gentiment. Je n'aimais pas ce qu'il avait en tête quand il me faisait boire. J'allais devoir me mettre a carreau.

- Nous allons boire des verres dans un bar- disco et tu es la bienvenue!

Je levais les yeux au ciel et vit ma soeur et ses amies venir attraper Ryo pour l'éloigner et d'autres pour la tirer avec elles en disant de pas faire attention au minus de service et on se dirigeais alors vers un bar ensemble, Ryo me cassant les oreilles un peu.

Il connaissait bien trop les bar a mon goût car des gens le saluaient deja nous donnant une grande table où on pu tous s'asseoir confortablement sur un canapé. Les premiers verres arrivaient déjà et j'en tendis un a Yuna, si je me rappelle bien, par pur politesse en lui souriant gentiment, me prenant un verre par la suite.

- Kanpai!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

Tegoshiki Yuya

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeLun 28 Oct - 10:11

Ils relevèrent tout deux la tête en pleine bagarre quand je les accostais. C'était marrant de voir Tomo différemment.

L'ami de mon cher et tendre le bouscula pour s'approcher vivement de moi, j'en levais les yeux au ciel d'ennuie.

Oust! C'est pas toi que je veux!

Je me figeais quand il passa ses bras autour de mes épaules. Dans une minute je l'envois valser à l'autre bout de la pièce!

Je levais a nouveau les yeux au ciel en entendant le "nous".

-Désolé Coco, le canon ici c'est le chanteur et je ne me souviens pas avoir prononcer le mot "sympas….

Il se reçu ensuite un essuie sur sa tête, j'en profitais pour me dégager de sa poigne.

Massu tu es ouuuuuuuuuuuuu? Snif…

Sauf que le gars se debarrassa et s'approcha encore plus.

-Bas les pattes Chouchou, je suis pas intéresser par toi, lui dis avec un magnifique sourire en m'éloignant.

Il se plaignit ensuite de mon amoureux et je souris encore plus.

Alors comme ça Tomo allait souvent sur scène?

-A c'était ca… murmurais-je quand mon amoureux dit qu'il avait été "intérompu" par son téléphone.

Je me souviens très bien de ce moment là et je gonflais légèrement les joue.

Branlette? Si tu savais mon ami qu'on avait grimpé au septième ciel à ce moment la…

Je rigolais franchement quand Tomo le menaça.

L'autre gars se présenta sous le nom de Ryo et je levais à nouveau les yeux au ciel quant à la bêtise qu'il allait lâcher, heureusement qu'il fut interrompu par mon amoureux.

Je serrais la main de mon cher et tendre avec un sourire ironique.

-Tu ne dois pas beaucoup aimé les star alors, le taquinais-je.

Yamapi? Beurk!

Pas intime? Mon amour si tu savais, rigolas-je en mon fort intérieure.

-Merci, je viendrais avec plaisir!

On se dirigea vers le bar dans une bonne ambiance, bien que je ne participais à aucune conversation, mon gsm fixer dans ma main pour savoir ou était mon imbécile de meilleur ami!

-Merci mon chérie, lançais-je quand Tomo me tendit le verre.

Nous trinquons et je bu a mon aise, jetant toujours des regard désespérer a mon gsm.

D'un coté j'étais super contant, mon cher et tendre agissais plus par politesse que par réelle intérêt envers moi. Par contre l'autre était lourd avec ses avance a la con de gamin de primaire.

A un moment je n'en puis plus.

-Excusez-moi, faut que je passe un coup de fils, leur dis-je avec un grand sourire avant de me lever et de m'éloigner d'eux.

Je ne me posais pas trop loin, histoire que je puisse toujours observer mon cher et tendre mais aussi que personne ne m'entende.

Quand mon interlocuteur décrochais je leur tournais le dos.

-Ah enfin Massu! Tu étais ou? Je souffre moi! J'ai un pot de colle grossier coller au basque!
-Pas ma faute ca Yuya. Tu t'es éclipser sans un mot.
-Et toi bien accompagner, viens me chercher s'il te plait… lui demandais-je avec un sanglos dans la vois.
-D'accord, tu es ou?
-Au bar disco…
-Je suis la dans deux minutes

Je raccrochais et restait sur place, attendant bien sagement mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
Yamashigawa Tomohisa

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeLun 28 Oct - 10:39

Je du quand même retenir un sourire amusé face au fait qu'elle 'lenvoyait toujours chier. Très drôle mais le fait que c'est moi qui l'intéressait... C'était étrange. Ce n'était pas la première qui me draguait ou quoi mais je ne faisais jamais attention a leur allusions.

Je n'aimais pas les stars? Si tu savais très cher, tu arrêterais de me coller.

- C'est pas que je les aime pas. Ils font ce qu'ils veulent de leur visage. Ca ne me regarde pas. dis-je en lui souriant pour la laisser seul par après.

Pour moi quelqu'un sans artifice et qui était beau méritait 100 fois plus les éloges des gens.

Quand je lui tendit un verre, je fronçais les sourcils a son surnom donné. Chérie? Je grimaçais légèrement, reculant discrètement pour éviter tout contact de drague de cette fille. Elle pouvait être très belle, attirante mais.... Je n'étais pas du genre a draguer quand j'ai quelqu'un. Enfin, jamais fait.

Mon ami lui se prenait encore et toujours des râteaux mais lâchait pas l'affaire, l'idiot. Je buvait un peu beaucoup et il ne fallut pas longtemps pour que d'autres filles du bar viennent nous rejoindre, attiré par comment on était habillé et maquiller.

Je soupirais en buvant encore pour oublier le fait que mon ami m'avait traîner ici habillé et maquiller comme je suis. Je suis pas une rockstar moi merde.Je suis un basketteur! Il m'énerve!

Pour la peine je bus un autre verre sous le regard amusé de mon ami a qui je tirais la langue. Non, je boirais pas jusqu'à être sous mon vieux. Rêve!

Je tournais le visage vers Yuna et remarquait qu'elle n'était plus là. Je regardais un peu autour de nous, ne la voyant pas et fronçais les sourcils.

Où était-elle? De plus, habillé comme elle est et dans un endroit comme ça... C'est peut-être pas avisé de rester seule. Je me levais pour essayer de la trouver.

Je la vis quand même et me dirigeais vers elle.

- Tout va bien? Que fais-tu seul ici?

Etrangement cela ne m'enchantait pas de la voir seul ici. Pourtant d'autre fille je ne m'inquièterais pas autant. Sauf ma soeur qui d'ailleurs je dois faire attention qu'elle boit pas de trop elle.

- Il y a un problème? Tu ne te sens pas bien?


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

Tegoshiki Yuya

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeMar 29 Oct - 1:46

Ca c'étais bien vrai! On faisait ce qu'on voulait de nos visages, comme maintenant. Niark!

Je le vie grimacer à mon surnom et souris. Ooooh, il n'aimait pas être draguer?

Intérieurement je jubilais, il était à mwaaaaaaaaaaaa‼!

Quand je remarquais que d'autre fille arrivais je me précipitais encore plus vers mon téléphone, les gamine pleine d'hormone je m'en passe.

Je fredonnais un air qui me trottait dans la tête en attendant mon meilleur ami quand la voix de mon amoureux me saisissait.

-Euuuuuh… J'attend un ami, lui dis-je hésitant.

Mince qu'est ce qu'il allait penser en voyant Massu?

-Non, t'inquiète, y'a pas de pro…
-Yu! J'ai fait aussi vite que j'ai pu, il est où l'abrutit qui ne comprend pas que tu n'est pas intéressé? s'exclama mon meilleure ami qui venait d'arriver en me prenant dans ses bras.

Apparemment il n'avait pas vu Tomo à mes côtés, pas encore.

Il se détacha de moi avant de regarder mon cher et tendre.

-Hey! Yamashita, ca va? s'exclama-t-il avec un grand sourire. C'est quand même pas toi qui drague ma meilleure amie sans scrupule? demanda-t-il ensuite en fronçant faussement les sourcil.

Bien sur il savait que ce n'était pas lui, mais j'avais quand même envie de me taper la tête contre un mur.

-T'inquiète Massu, c'est pas lui. Lui il me calcul même pas! lui dis-je avec un grand sourire.

Oui j'étais content et alors? Hein? J'avais pas le droit? Fourte!

Massu me lança un regard ironique, comprenant mon contentement. Par contre je ne savais pas comment Tomo allait réagir a cette enchantement de ma part.

Maintenant je n'avait qu'une envie c'était rentrer, enlever cet accoutrement ridicule et prendre une douche bien mérité!

-Bien! Puisqu'on est là autant discuter autour d'un verre! s'exclama mon EX-meilleur ami avec un grand sourire.

J'allais le tuer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
Yamashigawa Tomohisa

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeMar 29 Oct - 8:52

Je la fit sursauter et m'excusait en levant la main. Elle attendait un ami?

Quand je vis l'ami en question j'ouvris de grand yeux.... MASSU!!!! Qu'est-ce qu'il fait là lui? Ah mais si lui est là! Yuya doit pas être loin! Non!!! Il doit pas me voir comme ça! Mais au plus je le vois prendre dans ses bras la fille au plus je me disais que je devrais déguerpir.

Moi la draguer? Je reculais ma tête en secouant en grimaçant un peu. C'est pas moi qui lui fait du rentre dedans, ce serait plutôt le contraire. Je la regardais en me frottant le nez, un peu embêté de ce qui se passait. J'allais quand même pas dire a Massu que je me faisais draguer alors qu'il est le meilleur ami de Yuya et je ne voulais pas qu'il me fasse une scène pour cela. Non merci.

Elle disais alors un truc qui dans un sens me soulageait. Au moins c'était clair, c'était pas moi qui trainait derrière elle donc no souci pour le dire a Yuya.

Je me sentais peut-être un peu désolé pour la fille et refrottait mon nez gêné, en regardant vers le groupe d'amis derrière nous. Autant faire semblant que je n'ai rien entendu, ne?

- Oh attends Massu!

Je lui attrapais le bras, souriant embêté. Je vit toujours la fille a côté de moi et lui sourit gentiment.

- Peux-tu nous laisser seul, ce serait gentil ne?

Je tirait sur le bras de Masu en le trainant plus loin.

- Massu qu'est-ce que tu fais ici? Yuya il... il est là aussi?

Je regardais par dessus son épaule et aux alentours pour voir si je voyais mon petit-ami quelque part. Je ne voulais pas qu'il soit là!! C'est hors de question!

- Ne lui dis rien sur.... Enfin tu vois là non?

Je fit une mine de chien battu en montrant avec mes mains mon corps. Ne dit rien Massu a mon accoutrement! Pitié!

Je sursautais quand je sentais des bras m'enlacer par derrière et un bisous dans mon cou. Yah!! C'est quoi ça!

- Shinie? Purée, tu es déjà bourré? C'et pas vrai
- Mon frerot!!! Ou es ton copain, je veux jouer avec lui.
- Il est pas là.
- Alors appelle-le...
- Nan, bon retournons s'asseoir et maintenant tu bois du soda!
- Mais..


Je ne lui laissais pas le temps de finir sa phrase que je prit son bras autoritairement l'emmenant avec moi vers la table, passant a côté de Yuna, lui faisant signe de nous suivre avec Massu. Je fit s'asseoir ma soeur qui rigolait et sautait dans tous les sens. Fait chier, faudrait qu'elle apprenne a ne pas boire tout les verres d'un coup mais progressivement.

J'en prit un que je donnais a Masu et mon ami me colla un verre sous le nez. Vu l'odeur, cet alcool là était plus fort. Je voulais refuser mais il enlaça son bras autour du mien, nous faisant boire cul sec le verre en love shot.

Putain ça brule son truc!! C'était quoi? Bon pas mauvais mais.... Je vais devoir faire attention, je savais qu'il avait un plan derrière la tête vu qu'il n'était pas aussi saoul que d'habitude. Je lui tirait la langue avant qu'une fille vienne s'asseoir sur mes genoux sans gêne et s'approchant de mon visage.

- Tu es trop sex toi, tu le savais? Je te veux!

Je détournais mon visage quand elle voulut m'embrasser et essayait de la repousser mais elle s'accrochait a mon cou et se mit a califourchon sur moi. Purée, pourquoi ça m'arrive a moi ça? En plus devant Massu, Yuya allait me tuer!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

Tegoshiki Yuya

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeLun 4 Nov - 1:41

Tomo avait l'air surpris en voyant Massu, je su me faire violence pour ne pas exploser de rire. Mais je repris directement mon sérieux quand mon traître de meilleur ami voulu rester pour boire un verre.

Je soufflais d'exaspération, pas le choix. J'allais me rediriger vers notre table quand Tomo m'envoya balader pour parler à mon meilleur ami.

Non mais je rêvais!

Je tendis l'oreille et ricana en entendant ce que mon amoureux lui demandais et écoutais les réponses de mon meilleur ami.

-Ben… Je suis venu chercher Yuy… Yuna, ca se refuse pas un appel à l'aide, ricana-t-il alors que je le vais les yeux au ciel.

La grosse bourde, j'allais le tuer, la la la… chantonnais-je dans ma tête.

Je me mordis les joue, bien sur qu'il n'allait rien me dire et t'inquiète, je ne sais pas que tu chante et danse comme un dieu et encore moins que tu t'es maquiller.

-Oh tu peux compter sur mon silence! Il a pas besoin de moi pour déjà le savoir! répliqua Massu avec un grand sourire.

Deuxième bourde, à la troisième je jure je lui saute dessus!

Massu fronça dangereusement les sourcils quand Shinie lui sauta au coup.

-On rentre les griffures Nounours, ce n'est que sa sœur, dis-je à mon meilleur ami en passant à côté de lui.

Tomo nous intima de le suivre et je soufflais, allez! Figthing! J'allais supporter l'autre gros lourd, mon garde du corps étais là pour ca d'ailleurs!

Le pote a Tomo lui tendit un verre et à l'odeur je sentais que c'était pas juste du soda.

J'allais me resservir aussi quand Massu m'enleva le verre des mains pour le boire cul sec.

-Shoting demain, si tu bois tu va avoir une tête de déterrer et ca va pas être fesable, me lança-t-il plus ou moins discrètement en réponse a mon regard noir.

Et merde! J'avais oublié. Je soupirais de dépit quand l'ami de mon amoureux réagis.

-Tu fais des photos? Vu comme tu es jolie comme un cœur ca m'étonne pas, tu me permettrais une interview et plus si affinité? me lança-t-il avec un clin d'œil.

DE-GOU-TANT!

Je mimais le poisson la, ma bouche s'ouvrant et se refermant. Heureusement, mon nounours préférer vint à ma rescousse.

-Te leurre pas copain, cette MAGNIFIQUE demoiselle ne pourra jamais t'offrir ce que tu souhaite, et si par malheur tu essaye encore tu devras en découdre avec moi, lança-t-il.

En soit rien de bien méchant, mais moi qui connais mon meilleur ami par cœur, comme si je l'avais fait, je ne pu m'empêcher de frémir à sa voix basse.

Il fait peur parfois, même si il affiche son sourire candide.

Un mouvement vers mon petit ami me fit me tourner vers lui et là je vis rouge.

Une espèce de grognasse sur ses genoux, occupé a essayé de l'embrasser.

Bon, là je crois que j'eu ma dose.

Je me relevais, attrapais la fille par le bras et la jetais par terre.

Hey! Je restais un homme avec sa force et tout et tout.

-Il est casé chérie et crois moi vaux mieux pas chercher à le rendre jaloux… lui lançais-je avec un regard noir.

Je me penchais ensuite à l'oreille de mon cher et tendre.

-Hey Tomo! Empêcher d'embrasser c'est pas mal, mais repousser c'est mieux, tu ne crois pas mon cœur? Tu ne voudrais pas me rendre jaloux, hum?

Moi voix n'avais plus rien de féminine quand je lui susurrais ses mots à l'oreille. De plus, j'étais à 70% sur que j'étais le seul à l'appeler Tomo.

Mais ma voix repris son ton féminin quand je m'adressais à mon meilleur ami.

-Massu on rentre, sinon je vais être mort pour le shooting.

Et ou j'avais bien dit ''mort'' et pas "morte". Je me lassais de se petit jeux et la j'étais crever!

Je fis un dernier clin d'œil à mon cher et tendre avant de me diriger vers la sorti.

-Tu es complètement dingue Yu!s'esclaffa Massu.
-Pas ma faute, chuis jaloux, lui répondis-je en haussant les épaules.

Je me demandais si Tomo allais essayer de me rattraper dehors ou bien si il allait faire le poisson?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
Yamashigawa Tomohisa

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeLun 4 Nov - 10:57

- Un appel à l'aide? Qu'est-ce q'il y a? Qu'a-t-elle pour appeler a l'aide?

A mon avis je devais être soi trop gentil soi trop con de m'inquiéter pour une fille. Mais c'était dans ma nature de m'inquiéter pour ce genre de chose, je n'aimais pas voir les gens malheureux ou pas bien etc… Surtout une fille car elles sont tellement plus fragile que nous les mecs alors si on est près d'elles, autant jouer notre rôle et les protéger un minimum juste pour les rassurer mais riens 'autre.

Mais là je ne sais pas si j'ai bien fait vu que Massu était face a moi, meilleur ami de Yuya qui s'il l'apprend ne fera que de la chair a payé dam tête. Enfin je pense, je ne suis pas sûr, je ne le connais pas assez personnellement pour cela. De toute façon cela n'empêchait pas que je m'inquiétais étrangement pour cette fille,  un peu lourde par moment.

- Comment ça pas besoin de toi pour le savoir? Il est là!!??

Je regardais autour de nous, mes yeux cherchant encore et encore a le voir mais l'arrivé de ma soeur me coupa dans tout mes pensées.

Je m'occupais d'elle, me disant que Massu le fera bien avec sa copine. Elle rigolait toujours tout aussi fort mais mon regard dissuada les autres a lui donner de l'alcool en plus ce soir.

Puré…. D'un côté je risque ma peau avec Yuya et de l'autre je risque ma peau avec ma mère qui va me trucider s'il la voit comme ça. Je suis son grand-frère donc j'aurais du lui éviter cela etc… En fait bah… Je suis mort.

J'entendis a moitié la conversation a côté, un truc genre shopping ou autre. Vu qu'elle connait Massu, elle doit surement être une mannequin ou quelque chose comme ça.

Par contre voir Massu parler comme ça me disait bien que c'était pas bonne idée pour mon ami de continuer. Je lui lançait des cacouetes a la figure lui faisant signe d'arrêter maintenant tout en retenant ma petite soeur de se lever pour aller sauter sur je ne sais qui qu'elle a vu plus loin. Je pense qu'on va rentrer moi.

La fille qui s'était installé, oh oui carrément installé sur moi essayait toujours de m'embrasser et je la repoussait comme je  pouvais essayant de pas lui faire mal non plus. Si ça e tenait qu'à moi je l'aurais fait voler par dessus la table mais c'est pas très sympa je dirais.

- Aller laisse-toi faire, tu verras ce sera génial
- Mais lâchez-moi merde!


Au moment où mes nerfs commençait a s'échauffer grave je la sentais hop comme s'envoler de mes jambes et la vit plus loin par terre. Je levais les yeux vers… Yuna? Bon bah pour cette fois je suis content qu'elle veuille me draguer car la au moins elle m'a enlever une épine du pied. J'allais la remercier quand elle se baissa vers moi où je me raidis pensant qu'elle allait elle aussi me faire un truc louche.

Je tendis l'oreille quand je vit qu'elle ne voulait rien me faire juste me dire quelque chose et me raidit complètement. Qu'est-ce que…  Cette voix… C'était pas la sienne elle était plus…   Je la connaissais par coeur cette voix. Et ce surnom… Ces mots me glaçait sur place et je ne sait pas si je respirais encore ou pas.

Non ça ne peut pas être…  Les mots de Massu me revenait en tête et j'ouvris grand les yeux. C'est pas vrai!!!!

Le temps que je mette tout en place dans mon cerveau embrumé par l'alcool, je relevais la tête juste pour les voit parte, Massu et elle… Enfin lui…

Mais d'un coup je bouillonnait intérieurement. Ca Yuya, tu va me le payer! Je mettais ma soeur dans les bras de Ryo lui disant très froidement de s'occuper d'elle pendant le temps que je revienne et me dirigeais rapidement vers les deux amis partit plus tôt, s'étant bien payer ma tête.

Si on me voyait, on pouvait dire que je n'étais pas content du tout et mieux valait pas me chercher les noises maintenant, car je n'aurais aucune retenue, plus aucune gentillesse.

Arrivant a leur hauteur, je poussais Massu sur le côté et attrapa violemment le bras de Yuya que je tirais vers moi en le retournant pour me faire face .

- Toi tu restes en dehors de ça ou je te refais le portrait! dis-je en menaçant Massu et le regardant d'un regard plus noir que la nuit.

Qu'il essaye de venir et je lui mets mon poing dans sa figure, je le promet. Je tirait Yuya avec moi plus loin dans un coin et le plaqua sans être doux contre lu mur, me mettant qu'à une petite distance de lui. Je frappais mes mains juste a côté de son visage et plissait les yeux sous l'énervement.

Je le regardait dans les yeux, le détaillant plus que je n'aurais osé faire si c'était pas lui. Il avait bien caché tout d lui pour pas que je le reconnaisse. C'était vraiment un pro du déguisement, je rêve!

Je le lâchais un moment reculant en soufflant pour enlever la nervosité mais revint bien vite sur lui en le plaquant encore plus, collant mon corps au sien et plaqua mes lèvres violemment sur les siennes. Lui volant un baiser douloureux, forcent l'accès de sa bouche avec ma main qui tenait son visage pour jouer avec sa langue. Je mit un bras autour de sa taille pour le tirer plus contre moi et aurait bien voulu tirer sur ses cheveux mais j'avais pas envie de me trouver avec un touffe de cheveux dans les mains vu sa perruque.

- Ca va? Tu t'es bien amusé? Y.U.Y.A!

Je le fusillait du regard et replaquait mes lèvres sur les siennes, passant une main sur ses cuisses en remontant sous la robe et une autre sur sa poitrine, curieux de comment il avait fait cette poitrine. Tu as voulu être une fille? Bah je vais te considérer comme une fille pour ce soir et te faire voir tout ce qu'on peut leur faire. Je caressais sa cuisse allant jusque ses fesses où dé que j'étais là, je brisait le baiser et le tirait plus vers moi collant nos bassins ensemble;

- En plus t'a pas fait dans le minimum avec ta poitrine là? C'est du combien? demandais-je incrédule.

Je regardais son corps sou sel mien et me pêchait les lèvres. J'attrapais son visage entre mes doigts et le regardait dans les yeux.

Je sentais mon coeur s'affoler que je du fermer les yeux et mit mon front contre le sien. L'alcool me faisait réagir peut-être un choouya trop brusquement. Je retirais ma main de sous sa robe et vint la mettre dans son cou. Je rouvris les yeux, mettant mon visage près du sien, mes lèvres tout près des siennes.

- Tu n'aurais jamais du faire ça Yuya. Je peux être très gentil mais il y a des moments où vaut mieux pas me chercher. Là tu pousses un peu le bouchon! Putain mais… Tu t'es déguises en bonzesse pour quoi? hein!? Pour voir si je t'étais fidèle? Voir comment j'allais réagir avec une fille qui me faisait des avances? C'était quoi ton but bordel!

Je frappais sur le mur a côté de lui mordant sur les lèvres. Je n'aimais pas qu'on doute de moi ni qu'on se payait ma tête.

- Si cette neuf n'avait pas essayer de m'embrasser, tu me l'aurais dit ou pas que c'était toi ce soir? Ou tu m'aurais laisser rien savoir comme un gros con et toi te payant ma tête hein? Ah j'oubliais.

Je reculais en ouvrant les bras et souriant amèrement.

- T'es content au moins. Tu m'as vu habillé et maquiller comme toi. Génial non? Première et dernière fois je te jure!

Je rigolait alors me disant qu'il allait encore me la ramener ce truc de maquillage encore longtemps après ça. Je me recollait complètement contre lui, emprisonnant ses poignets dans mes mains pour l'empêcher de bouger et j'avais de la force. Je ramenai ses poignets dans une main et l'autre allait dans son cou, caressant légèrement sa joue avec mon pouce, mes lèvres s'approchant de lui.

- NE refais plus jamais ça ok?  Et ne penses pas que tu t'en tireras comme ça. J'ai une vengeance qui t'attends de pieds ferme. Foi d'un Yamashigawa.

Je déposait mes lèvres sur les siennes pour lui donner un baiser plus doux que les autres mais adéquat pour ce genre d'endroit. Langoureux, chaud et rempli de désir.

Je lui jetta un sourire moqueur, tel qu'il comprenne que ma vengeance allait être a la portée de son coup foireux. Je le laissait alors en plan, retournant vers mon groupe d'amis pour aller récupérer ma soeur qui s'était endormit sur les genoux  de Ryo. Ce dernier faisait bien attention a elle ceci dit, tuant du regard toute personne, sa main dans ses cheveux.

- Merci, je reprend le relais, on rentre.

Il hocha de la tête et m'aida a mettre ma soeur sur mon dos. Une fois fait je le salua et partit pour notre maison où j'ai pu éviter ma mère en allant coucher ma soeur direct dans son lit. Enlevant juste tout ses vêtements encombrant, la laissant en culotte et t-shirt. J'avais fait cela de nombre fois quand elle était malade donc ce n'était pas un problème pour nous.

Je mit sa couverture sur elle puis allais chercher un verre d'eau et une aspirine que je mit sur sa table de chevet pour quand elle se réveillera.

Une fois tout fait, j'allais dans ma chambre, allant sur mon balcon fumer et observant les étoiles; Tout en réfléchissant a tout ce qui s'est passé ce soir. Malgré tout, Yuya restait attirant même en fille. Je devais avouer qu'il était bon, même de trop. Si je n'avais pas eu de self-control, je pense que j'aurais pu le prendre contre ce mur.

Je tirais sur ma cigarette plus fort, inhalent cette toxine qui me décrispait toujours comme il le fallait.

- L'alcool je vous jure.

Bon au lit, demain j'avais mon mec a faire chier!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

Tegoshiki Yuya

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeLun 11 Nov - 17:21

Masuda haussa les épaules à sa question.

-Elle m'a pas dit, mais elle devait vachement être agacer, elle est assez indépendante donc elle se rebelle vite, apparemment elle voulait pas provoquer d'esclandre ici, lui répondit-il.

Je fronçais les sourcil, mais soupirais, c'était bien Tomo ca, s'inquiété pour tout le monde…

Je souris a sa question suivante.

-Qui sais? répondis-je en lançant un regard taquin à mon meilleur ami.

J'étouffais un éclat de rire quand Tomo se mit à regarder à droite et à gauche pour voir ou je me trouvais.

Mauvaise pioche mon amour, ne pas se fier à l'apparence surtout avec moi!

Une fois enfin sortit de ce bars je m'étirais.

-Tu veux pas t'habiller comme ca pour le prochain concert? Tu mettrais la foule en hebulition, ricana mon meilleur ami.
-Tu es dingue? J'vais me faire violer à coup sur, déjà qu'au naturel y'en à qui se gène pas pour essayer de rentrer dans mon pantalon mais alors en fille, j'imagine même pas!
-Et à mon annif? Je pourrais rendre tout le monde jaloux avec une bombe comme toi en copine!

J'allais lui répondre quand il fut violement repoussé et moi retourner.

Je bandais mes muscles, près à lancer une technique d'auto-défense mais je m'arrêtais à temps en voyant que c'était Tomo qui me tenais si durement par le bras.

Je fronçais les sourcils quand il parla mal à mon meilleur ami. Non mais ca allait aller? Si il était en clair qu'il s'en prend à moi, mais surement pas à mon frère de cœur!

Je lançais néanmoins un regard d'excuse à Massu qui haussa les épaules avant de s'asseoir sur un muret plus loin. A ne pas douter qu'il réagirait, et plutôt violemment, si Tomo me faisait du mal.

Je me sentis repousser contre un mur avant que ses deux mains ne se plaquent de part et d'autre de ma tête. Je ne réagis pas, près à avoir un sermon, que je savais mériter.

Mais bon, peut être pas avec tant de violence, je me suis déguisé, c'étais pas nouveau que je faisais ca, et ce ne serais surement pas la dernière fois, j'ai une passions pour les costumes!

Il me lorgna de haut en bas avant de se reculer en soupirant, j'étais tendu comme un string! J'attendais patiemment ma remontrance, je la méritais, mais qu'il n'aille pas trop loin, de un car se me blesserais et de deux parce que Massu n'en perdait surement pas un mot et qu'il risquait de m'enfermer si jamais je voulais revoir mon cher et tendre. Il était trop protecteur avec moi!

Il se plaqua ensuite a moi avant de prendre mes lèvres violement, me rendant confus.

Il se passe quoi là?

Il me força à ouvrir la bouche en appuyant sur mes joues pour pouvoir approfondir le baiser. Il me serra contre lui durement en passant un bras derrière ma taille.

Cette situation n'aurait pas été créé à cause de sa colère j'en aurais pris goût, mais là absolument pas, je ne suis pas adepte du sexe pour faire passer sa colère. Je me laissais donc faire, sans réagir ou participer.

Il se recula et me demanda si je m'étais bien amusé avant de re-plaquer ses lèvres sur les miennes. Je sentis ma robe être relever et je lançais un regard derrière lui, là ou Massu c'étais lever et nous regardais, enfin le regardais, avec un envie de puncher. D'un regard je lui intimais de ne rien faire. Je le vis serrer les poings et tourner la tête.

Il posa ensuite sa main sur ma fausse poitrine, me faisant lever les yeux au ciel.

-90B, lui répondis-je avec un air distrais.

Pas question de m'énerver avec lui et Dieu savais à quel point je commençais à bouillir moi aussi.

Il me ré-embrassa durement avant de poser son front sur le mien et de retirer sa main de mes cuisse et ma fausse poitrine. Je le regardais dans les yeux, le laissant voir tout l'agacement que me provoquait cette situation, tu n'es pas content dis le, mais ne le montre pas avec ton corps.

J'écoutais dans rien dire, le laissant manipuler mon corps à sa guise, si je le voulais vraiment je me serais rebiffer avec un coup de pied bien placer.

Il me fit comprendre qu'il allait se venger avant de m'embrasser beaucoup plus tendrement, me laissant me détendre.

Il allait me laisser en plan, sans même me laisser m'expliquer mais je l'attrapais par la main, inversant d'un coup notre position.

Lui contre le mur, les bras le long du corps et moi devant lui, tenant fermement ses bras contre le mur.

J'avais de la force moi aussi, je n'avais pas le corps que j'avais juste en faisant de la danse, j'allais au moins trois fois par semaine à la salle.

-Je me suis déguisé pour aller à ta fête de lycée, pour qu'on ne me reconnaisse pas, car ce n'est pas qu'ouvert au visiteur mais à de centaine de gens susceptible de me reconnaitre, je voulais te voir, tout simplement, ensuite je me suis dis que je voulais te faire une farce, d'accord un peu pour voir comment tu réagirais mais avant tout juste pour te taquiner. Et oui je comptais te le dire, et je ne te prend pas pour un con!

Je claquais mon poing sur le mur à côté de sa tête.

J'étais un gamin farceur! Je ne faisais pas de blague pour blesser mais rigoler! Ca m'outrait qu'il pense ça de moi!

-Oh ouiiiiii, je suis tellement heureux de te voir avec du maquillage, tu fais partit du monde des grand maintenant! le taquinais-je avant de posr doucement mes lèvres contre les siennes.

Je me décollais ensuite de lui et lui lança un regard noir.

-Dernière chose, n'utilise plus la violence contre moi, même si c'est de manière sexuelle, juste parce que tu es en colère compris? Sinon je me rebelle et mon nounours destructeur se fera un plaisir de t'écraser et de m'enfermer pour m'empêcher de te voir.

Je parlais de Massu parce que je l'avais senti s'approcher dans mon dos.

Je me reculais un peu de mon amoureux, lui faisant un clin d'œil.

-Mais je t'aime quand même!

Je me détournais de lui et lançais un regard à mon meilleur ami. "En route et ferme ta tronche" lui criais mes yeux. Et il dût comprendre car il me prit juste la main afin de l'asperger d'alcool et de mettre un pansement dessus.

J'étais casse coup, et Massu avait prit l'habitude de prendre tout l'arsenal premier secoure au cas ou, comme demain, j'avais un shooting et qu'il fallait absolument pas que ca s'infecte. Je n'avais même pas remarqué que je m'étais égratigné la main contre le mur en tapant dessus, bas c'étais rien du tout, mais avec une séance photo qui arrivais valait mieux simplifier la tache aux maquilleuses.

Massu me prit par le bras et héla un taxi pour nous conduire à l'hôtel. Mon appartement n'étant toujours pas meubler.

-Tu te laisse faire toi? s'outra Massu après dix minute de silence pesant.
-Il n'a rien fait de mal.
-C'est sur tu adore ca être plaquer contre un mur, ironisa-t-il.
-Il était fâcher et j'ai fait pareil, lui dis-je en haussant les épaules.
-Grrrrrrrrr! Encore une fois et je te jure on va en Amérique et tu ne le reverra plus jamais, préviens le, on ne brusque pas mon Yuya!
-Oui maman, ricanais-je.

Il ouvrit grand les yeux avant de me suivre dans mon rire. Il était trop protecteur, mais c'était un des aspects de sa personnalité que j'adorais, je savais que près de lui rien de mal ne pourrais m'arriver.
Nous décidâmes d'aller nous coucher, comme d'habitude c'était une chambre avec un lit double.

Je passais d'abord à la salle de bain pour me démaquiller et déshabiller avant de revenir en boxer dans le lit ou Massu semblait déjà endormis.

-Bonne nuit, lui dis-je.
-'Nuit. me répondit-il dans un marmonnement.

Je souris avant de plonger au pays des rêves. Je me demandais qu'elle allait être la revanche de mon très cher et tendre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
Yamashigawa Tomohisa

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeLun 11 Nov - 18:33

90B?  Me paraissait plus mais bon je suis pas vraiment si connaisseur dans ce domaine la.

Quand je me fit plaquer a mon tour sur le mur je me laissais faire le regardant juste, légèrement surpris et amusé. Je devais admettre qu'il avait de la force malgré son apparence frêle mais je préférais me concentrer a ne pas me laisser emporter par ma colère en moi qui aurait pu faire que je fasse des mouvements déplacés très douloureux comme me battre avec lui.

J'étais très content d'être quelqu'un de contrôlé sur le coup.

Mais ca m'amusait plus que cela ne devrait de me faire plaquer par lui comme cela, surtout dans l'état que j'étais ce soir. L'alcool faisant ressortir toutes sortes de fantasme et envie étrange.

J'allais lui en faire la remarque mais quand j'entendis ce qu'il disait pour sa défense j'eu un rire amer et détournais le regard, ignorant ses excuses que je n'acceptais pas. Même étant fan de déguisement, cela n'excusait jamais ce qu'il avait fait. Je lui avais fait comprendre que je ne voulais pas le voir ce soir, justement pour éviter de me sentir aussi ridicule avec tout ce maquillage et cet accoutrement ridicule. Mais il était quand même venu.  Ok, je n'avais pas dit en parole que je voulais pas qu'il vienne mais je l'avais fait comprendre.

Je ne cillait pas une fois quand il frappait le mur a côté de moi. Ce genre de chose ne me faisait ni chaud ni froid même si je voyais sa main blessé. C'était de sa faute, pas la mienne.

Partie des grands? Je ris a ce qu'il dit, ridicule vraiment!! Tres ridicule! Je n'ai pas besoin de maquillage pour être dans la vie des grand et d'adultes.

Quand il m'embrassait je ne réagissait pas a mon tour, lui repayant son immobilité plus tôt et pour lui faire comprendre que ses excuses je ne les aimait pas.

Il me dit alors de ne pas refaire ce que j'avais fait sinon son ours viendrait et je lui lançait un sourire provocateur. Vas-y qu'il essaye pour voir.

Je le regardais partir et serrait les dents tout comme mon poing.

- A toi de ne plus jamais recommencer ce que tu viens de faire... Je suis gentil Yuya mais j'ai mes limites et ce que je hais le plus c'est qu'on se fout de ma gueule. Si tu refais ça, ça pourrait très mal se passer, très.

Je n'étais pas un petit-ami qu'on pouvait faire tourner autour de son doigt comme bon semblait. Je pouvais taper mon poing sur la table si j'étais en désaccord. Je peux faire des sacrifices sur mes pensées juste ou non mais qu'on ne respecte pas mon choix dans le fait de me voir être aussi ridicule que ce soir, ça ça ne me plaisait pas. Et son Masu peut toujours essayer de m'écraser, je me défends très bien. Je ne suis pas du tout novice dans les bagarres.

L'alcool brisait mon self-control que j'avais battit depuis toutes ses années. Avant je tapait sur tout ce qu'il bougeait pour un oui ou pour un non avant d'être ce que je suis.

Mais en pensant a ma vengeance, j'arrivais a me calmer pour rester tête froide pour aller chercher ma soeur ivre. Mon ami semblait toujours bien s'occuper d'elle et cela me plaisait dans un sens. Ils étaient toujours ensemble pour les 100 coups se chamaillant souvent mais une fois en privé, un des deux dans une mauvaise "condition" l'autre devenait un vrai bodyguard. Je devrais peut-être arrangé un truc un jours pour eux deux.

Je ne sais pas combien de temps j'étais resté là, assis sur mon balcon, dos contre le mur a penser a tout et a rien. Je devais vraiment éviter l'alcool a tout prit, je n'aimais pas comment j'étais dans des moments comme celui qui était survenu. Je me couchais après des heures et me réveillait tôt le lendemain.

J'allais directement prendre ma douche et redescendis dans la cuisine, cheveux trempé avec un essuie sur mes épaules dénudés vu que je n'avais pas de t-shirt mais qu'un jogging sur moi.

En arrivant dans la cuisine, je reçu direct un essuie dans la figure me faisant grogner.

- Quoi? J'ai fait quoi cette fois? demandais-je dans son language

Ma mère voulait me relancer un truc mais je l'attrapais avant elle en le mettant hors de sa portée et j'était bien plus grand qu'elle.

- Tu pourrais t'habiller, il y a des filles ici.
- Pas comme si Shinie m'avait jamais vu et je suis pas a poil non plus.
- Je ne veux pas qu'elle...
- Ohayou.... Oh!! Un mec a poil!! ouh ma tête...
- Yamapi!
- D'accord... J'ai comprit !


Je filais dans ma chambre sous le regard dévoreur de ma soeur qui me disait toujours qu'elle dorait mon torse et ma mère qui voulait m'étriper vu l'état dans lequel ma soeur est. Je m'habillais rapidement pour ensuite partir rapidement a mon entrainement. Ce dernier se passant avec des pieds lourd vu la soirée arrosé d'hier pour tout le monde. Après avoir finit, je prit mon sac et me dépêchait vers le studio où Yuya était. J'avais mes sources et je savais qu'il devait être là.

Je rentrais en me faisant passer pour un livreur et fouillait les couloirs jusqu'à trouver sa loge où son nom était écrit en grand sur la porte. Je l'attendait dans sa loge, prenant mes aises sur une chaise, observant tout en détail. Pas mal les loges des stars.

En tout cas j'avais hâte qu'il venait pour que je lui fasse passer l'envie de se redéguiser en fille devant moi. Ma vengeance allait être drôle je le sens.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

Tegoshiki Yuya

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeVen 22 Nov - 1:37

Une odeur absolument fantastique me réveilla.

Des croissants!

Je me levais d'un coup, suivant cette délicieuse fragrance jusque dans la cuisine.

-Yo! me lança mon meilleur ami en posant une assiette de croissant tout juste sortit du four sur la table.

Il n'y avait rien à dire, cet hôtel était génial! Avoir une cuisine dans sa chambre c'était vraiment le pied, surtout quand on partageait sa suite avec mon meilleur ami qui était un ventre sur patte.

Le seul souci quand son meilleur ami était son manager et qu'on partageait la même piaule c'était…

-Il ne faut pas traîner aujourd'hui, tu as le shooting à 14h pour la promo de ton concert, ensuite tu as une interview à 16h avec le magazine "La musique qui nous plaît", ensuite on doit acheter des meuble pour ton nouvelle appart', mettre ton adresse,…

Blablabla… Il avait sortit l'agenda, génial!

-Massu… grognais-je.
-Mmh? me demanda-t-il en levant la tête de ce fu***g agenda.
-Je viens de me lever, je voudrais manger à mon aise si ca ne t'ennuie pas…
-Désolé Yu, mais il est déjà 13h05.

Quoiiiiiii?

Merde! j'avalais en vitesse trois croissant, faisant passer les gros morceau avec du café avant de m'enfermer dans la salle de bain.

Non mais pourquoi ne m'avait-il pas réveillé plus tot? Arg!

Une fois près on se dirigea vers le studio.

-Ah! Monsieur Tegoshi! Vous êtes enfin là! Je suis désolé mais nous allons devoir aller ailleurs. me lança l'assisant du photographe.
-Quoi? Mais pourquoi?! C'est toujours ici que j'ai fait mes photos! m'exclamais-je.
-Malheureusement il y'a eu une fuite ce matin qui à provoquer une légère inondation, mais ne vous en faite pas, les frais de déplacement seront payer par nous.

Je soupirais avant de monter dans le taxi à la suite de Masuda.

Mince j'aimais bien se studio moi.

Au bout de trente minutes de route nous arrivâmes à destination.

J'accourais dans le studio pour me préparer, j'avais une interview après donc je devais me dépêcher!

Je me fit rapidement habiller et pouponner par ma styliste et c'est assistante avant de me retrouver face à l'objectif.

Un calme sans nom, qui survenais à chaque séance photo ou interview m'envahi et je laissais tomber ma personnalité pour être l'idole que les fans attendait, suivant les ordres du photographes qui me demandais de poser de tel ou tel façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
Yamashigawa Tomohisa

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeVen 22 Nov - 21:56

J'attendais un bon moment dans la loge regardant ici et là les détails de cette pièce petite mais à la fois gigantesque. Donc c'était ici que Yuya venait souvent mhh? Son lieu de travail on pourrait dire. J'en avait froid dans le dos dans un sens.

J'allais fouiller un peu plus loin dans ses affaires personelles, assez curieux quand la porte s'ouvrit. Je me retournais direct vers un homme qui me regardait surpris, balais a la main.

- Que faites-vous la?
- Je... J'attend Tegoshiki-san.
- Vous pouvez attendre longtemps alors, le bâtiment est vide aujourd'hui.
- Ah bon mais... On m'avait dit qu'il y avait un shooting aujourd'hui.
- Bah pas ici alors.


L'homme continua sa route en allant vider les poubelles de la loge est sur le coup je me sentais vachement crétin. Je voulais venir le prendre ici et il était pas là.

J'allais faire comment moi maintenant pour le retrouver? Je sortais de la loges et du bâtiment en râlant de mon côté, mains dans les poches et boudeur sous mon écharpe. Fait ch*** J'ai vraiment pas de chance depuis hier.

Je continuais de marcher dan la ville sans but précis quand mon GSM sonnait.

- Qu'est-ce que tu me veux?
- Oh le grognons
- Ryo abrège.
- Ca va pas? T'as pas pu te vider les...
- Je t'arrêtes de suite sur ce chemin là. Pourquoi m'appelles-tu?
- Je peux même pas appeler un pote comme ça pour demander de ses nouvelles?
- Toi? Jamais t’appellerais comme ça.
- Pas faux, ouais bon je voulais savoir si tu savais m'emmener quelque part.
- Où?
- Bah j'ai rendez-vous avec un agence et j'ai pas envie d'aller seul, tu peux venir?
- Une agence? Ils vous prennent toi et le groupe!
- Il y a des chances ouais
- C'est génial. Ok t'es où?


Il m'expliquait où il était et je partit le rejoindre pour aller ensemble a son fameux agence. J'étais heureux pour lui, c'était bon signe même s'il me disait que rien n'était jouer.Ils allaient juste écouter ses chansons, voir pleins de truc avec lui et voilà basta. Apparement le groupe s'était fait remarque lors de la fête du lycée hier. Du moment que ça ne me retombe pas dessus mais Ryo m'avais promis avec sérieux qu'il ferait tout pour pas que je sois emmerder.

Je l'attendais tout le temps dehors pendant sa réunion et quand il sortit je fu rapidement sur les pieds lui demandant plein de chose. Mais il me disait juste qu'il devait attendre de leur nouvelle, tout bêtement.

En arpentant les couloirs, j'entendis des voix dans une pièce, mais une spécialement qui me fit m'arrêter et regarder.

Yuya!!

Mon ami regardait au dessus de mon épaule et ria en tapant sur mon épaule.

- Bah j'y vais moi vieux, merci d'être venu et bonne merde avec ton idole la.
- Ryo déconne pas reste.
- Ouh j'ai mal aux oreilles, je vais aller dormir, aller ciao!
- RYO!!


Je grognait mais en regardant a nouveau Yuya qui semblait répondre a des questions je fut quand même soulagé que Ryo soit partie. Il ne savait pas qui était Yuya pour moi donc... C'était chouette il evitera de dire des choses pour rire alors qu'en fait elles sont réelles.

Je souris mauvaisement, mon idée de ce matin revenant a la surface. J'allais m'installer au mur d'en face et attendais bien sagement de le voir sortir de la pièce.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

Tegoshiki Yuya

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeLun 2 Déc - 0:30

Je me faisais chier… Et pas qu'un peu! Se photographe était mégalomane, ça je le savais déjà, mais pas à ce point. Après notre première prise il me força à en faire une autre, juste pour être sur.

Je voyais Masu se marrer dans son coin alors que je soupirais entre chaque prise.

Allez! Courage! Ce n'était pas parce que j'étais en vacance que je devais délaisser mon travail!

Reprenant mon énergie de début de carrière je me surpassais, envoyant des clins d'œil, des sourires coquins et canailles à l'objectif sous les yeux stupéfait des assistants.

Je pouvais entre d'ici les pensées de mon meilleur ami.

Voici le fabuleux Tegoshiki Yuya!

J'éclatais de rire avec mon meilleur ami, personne sauf nous deux ne pouvait comprendre d’où venait cet éclat mais le photographe en profita pour prendre encore plus de prise.

Une fois la séance photo fini Masu m'attrapa pour me jeter dans ma loge afin que je me change au plus vite pour mon interview.

Une fois prêt nous passâmes la porte et je me figeais alors que Masu jurait.

Tomo était la!

Un sourire heureux fendit mon visage alors que j'allais lui sauter dans les bras avant que mon traitre de meilleur ami m'attrape par le bras pour m'emmener plus loin, lançant un regard noir à mon amant.

-Pas le temps, oublie pas ton interview et surtout les photographes dans la pièce d'à côté si il vous prenne en photo alors que Monsieur ne veux pas que votre relation soit criez sur les toits. Et surtout moi je suis toujours pas contant à cause de hier!
-Moooh Massu, c'était rien hier, hein Tomo? Mais j'avoue tu as raison pour les photographe, dis-je en lançant un regard triste à mon amoureux.J'ai une interview là, mais on peux se voir après si tu veux? demandais-je à mon cher et tendre sous les grognement de mon meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
Yamashigawa Tomohisa

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeLun 2 Déc - 13:39

J'étais adossé au mur, bras croisé attendant sa sortie. Quand je le vit sortir, j'eu un sourire en coin a son figement.

Surprise.

Je me redressait en décroisant mes bras quand je le vis faire un mouvement, devinant qu'il allait venir vers moi dans son élan habituelle et je me préparais déjà a devoir le rattraper. Mais son cher et tendre ours attrapait son bras l'empêchant de bouger d'où il était.

Je le regardais sans trop comprendre pourquoi mais sa phrase me fit froncer le front. Qu'est-ce qu'il cherchait ce mec? Je le fusillait du regard me demandant aussi pourquoi il était au courant du fait que je voulais pas être affiché en publique avec lui. Mais a ce que je sache, une embrassade entre copains ça se faisait surtout que tout le monde savait que Tegoshiki Yuya était du genre collant.

Juste pour pouvoir lui faire ravaler son côté protecteur envers Yuya j'aurais pu attraper son jeune ami ici présent et montrer qu'il était à moi, même si ça aurait été à l'encontre de ce que je pensais. M'en fou des autres a ce moment là.

Quand Yuya se rappelait que je ne voulait pas m'afficher en couple en publique avec lui, je détournais les en les levant au ciel.

Crevindieu.... On allait m'emmerder encore longtemps avec ça?

Je lui refit face en ignorant l'autre minus présent et lui sourit joueur. Je mit mes mains dans mes poches avant de m'abaisser vers Yuya.

- J'espère bien. Je vais même vous accompagner.

Je vit bien son ami réagir prés a dire non mais je le coupais de court en attrapant un badge qu'on m'avait donner plus tôt avec Ryo a l'accueil.

- Ce badge me permet de visiter le bâtiment comme bon me semble ainsi que d'assister au programmes radio ou tout autres choses dans cette agence si je suis curieux de comment tout se passe alors... c'est parti pour ton interrogatoire!

Je le prit par les épaules le poussant en avant pour aller son truc là. Ca allait être  intéressant, du moins je l'espère. Je vais pouvoir entendre ses réponses sans avoir des raccourcis ou morceaux en moins comme dans les magasines que je lisais de lui. Un vrai direct, ça va être intéressant pour moi. Vu mes observations, l'une d'elle l'ayant d'ailleurs tellement troublé qu'il est venu me trouver en personne pour en être où on est aujourd'hui.

Je me mit près de personnes que je décrirais comme "staff" pour laisser le pro être interviewé par d'autre pro. Je me mit derrière où je pouvais l'observer comme bon me semblait, le détaillant jusque dans son âme on pourrait dire, ou sa moelle.

Mon regard fut par contre attiré par de la nourriture pas loin et un sourire énorme s'affichait sur mon visage. J'allais commencer maintenant ma vengeance. Je demandait d'abord si je pouvais me servir et une dame me sourit en disant oui. Thanks madame.

Je prit d'abord un verre d'eau pour ne pas attirer l'attention, regardant Yuya. Je léchais mes lèvres sensuellement récupérant une goutte d'eau. Puis je prit une langue de chat ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])
Je regardais bien autour de moi faisant attention que personne ne me voie a part Yuya. Je sortais la langue légèrement et vint attraper le biscuit pour enfourner le bout dans ma bouche. Je mordais dedans en souriant puis refit la même chose mais avant de le mettre en bouche je le coinçait entre mes doigts venant jouer avec ma langue dessus puis jouer avec avec mes lèvres. Je jouais avec le biscuit assez chaudement pour essayer de l'ennuyer et comme j'étais sur le côté mais derrière la personne qui l'interviewait il pouvait ne pas me voir ou détourner le regard.

Tu va morfler en venant chez moi, ça c'est encore gentil et taquin mais... Une fois chez moi,

Je souris amusé, j'allais m'amuser, je le sens bien.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

Tegoshiki Yuya

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitimeVen 13 Déc - 22:42

Mon cœur bondit de joie quand il annonça qu'il allait venir, mais il ne fallait pas trop rêver, je savais que c'était le magasine people music qui m'interrogeait, avec un de leur plus connard de journaliste, Matsumoto…

Je voyais mon meilleur ami qui allait répliquer mais Tomo sortit un badge de sa poche et je palis, il allait assister à une interview ou je ne serais plus moi mais Tegoshiki Yuya.

Le chanteur le plus en vogue de ce moment et l'homme le plus convoiter…

Il me prit par les épaules et me poussa vers la pièce ou j'allais être interviewé.

Il m'abandonna et je m'installais face au cauchemar ambulant.

-Tegoshiki-kun! C'est un véritable plaisir de vous revoir! me lança le journaliste avec une voix nasillarde et coulant un regard appréciateur sur ma silhouette.

C'était vraiment pas mon jour, pour quoi fallait-il que Tomo soit ici maintenant?

-Si vous le voulez bien Matsumoto on va directement commencer, lacha mon meilleur ami, prenant son rôle de manager très au sérieux… Et son rôle de garde chasse aussi.

Je me détendit immédiatement, malgré toute les allusion foireuse que me fera ce gars, avec Massu à mes côté je ne fléchirais pas.

D'un coup je perdit ma personnalité et devint ce que les gens attendait de moi.

-Je suis toujours enchanter de paraitre dans votre magasine, m'exclamais-je avec la plus grande hypocrisie dont j'était capable.

-Bien commence alors. Et par rien de mon que votre situation actuelle! s'exclama-t-il en lançant un regard à ses fiche. Vous êtes un chanteur reconnu maintenant, mais les fan se demande qu'est ce que vous faites de votre temps libre, une petite amie en vue?

J'avais ma réponse toute prête, vraiment, la même que je réponds d'habitude: "Et non, toujours personne à l'horizon, mais un jour qui sais?". J'aurais lancé ça mine de rien, comme d'habitude mais un coup d'œil vers mon amoureux fit bloquer ma réplique dans ma gorge et me fit monter le rouge au joue.

Je rêve! Il était en train de m'allumer?! Alors que je travaillais? Alors la mon ami ca n'allait pas se passer comme ca!

Même si je me sentais fondre au fond de moi, qu'est ce que j'avais envie d'être à la place de cette langue de chat!

-Tegoshiki-kun? insista Matsumoto alors que j'entendis mon meilleur ami grogner. Il avait comprit ou était le malhaise.

Et il me connaissait, malgré son regard d'avertissement je lançais un magnifique sourire, fixant Tomo dans les yeux.

-Mmmh… Qui sait maintenant? Pas mal de temps est passé depuis la dernière interview et j'ai eu le temps de rencontrer d'autre personnes…

Je laissais ma phrase en suspend alors que Massu me donnais un coup de coude discret.

Je détournais les yeux de mon petit ami pour fixer entièrement mon attention sur le journaliste.

-Oh! Quelqu'un en vu? me souria-t-il.
-Malheureusement Matsumoto-san, ma vie privé ne regarde que moi, mais dites au fan de ne pas s'inquiété, je serais toujours la pour les ravir.

Mon personnage de chanteur était arrogant, gamin et dragueur envers mes fan, que Tomo soit la ou non je devais continuer.

-Et si on passait à des questions moins personnelles et plus en rapport avec notre travail? lacha mon manager.
-Oui, bien sur Masuda-san, souffla le journaliste.

J'eu un sourire en coin, sa dernière tentative de drague ayant été vachement loin, Massu intervint et je pense qu'il n'avait pas oublier cet incident. Temps mieux pour moi! Pas de tentative de drague foireuse de sa part devant mon cher et tendre.

-Donc concernant la prochaine tournée…

Le reste de l'interview se passa pour le mieux, malgré une ou deux questions d'ordre privé que j'évitais avec tact,.

On se salua rapidement Et je me retournais vers mon cher et tendre avec un vrai sourire rien que pour lui, j'allais le rejoindre quand Massu me prit a part.

-Comment ça "Qui sait?" ? Yuya! Tu veux que les fan cherche a découvrir qui est le potentiel "Qui sais?"? Ca va foutre votre relation en l'air, il ne veut pas s'afficher et en plus ca va rendre les fans hystérique? Tu as réfléchit avec quel partit de ton corps? Non je veux pas savoir, surtout quand j'ai vu comment il mangeais en te regardant, lacha-t-il en soupirant. Tu va te faire mal. J'ai pas beaucoup d'affection pour lui mais toi tu l'aimes, ne fait pas en sorte de tout gacher, ok?
-Moui… lachais-je avec une moue boudeuse.

La  j'avait qu'une envie, rejoindre mon amant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Amour observatif. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Amour observatif.   Amour observatif. - Page 6 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Amour observatif.
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» un amour de chat
» L'amour en trois dimensions
» A la reconquête de notre amour...
» D'amour et de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REGLES !! :: Archives :: Sujets à Ignorer-
Sauter vers: