AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amour observatif.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Yamashigawa Tomohisa
Admin
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Mer 14 Mar - 20:16

Je regardais son visage quand j'entrais en lui, et le vit se mordre la lèvre... Il devait a voir mal. Je m'en voulais un peu mais je savais qu'il n'y avait pas de remède miracle contre ça. Je fermait les yeux, essayant de lui faire le moins de mal possible pendant mon avancé, lente en lui.

Je préférais aller lentement que trop vite et lui faire mal,.... Enfin encore plus mal qu'il n'aurait en ce moment.

Quand je fut en lui, je lui demandait de me dire quand bouger et il me répondit d'attendre deux minute. Je le regardais surpris dans les yeux au mot "mon cœur"

Mon cœur explosait de plaisir a ce surnom et je me collais a lui, l'entourant dans mes bras chaudement. Je sentais sa peau frissonner et je caressais sa joue le regardant, les yeux fermé.

Je regardais sa peau ayant la chair de poule et attrapais la couverture pour la rabattre sur nous. Heureusement que j'en avais toujours une a côté de moi quand je dormais. Je me voyais mal me reculer pour aller chercher la couverture et lui faire du mal puisque j'étais quand même bien connecté a lui.

Je l'embrassais, mouvant ma main plus vite, sensuellement et serré dans ma main pour lui faire du bien et le faire oublier son mal. Il répondit a mon baiser et était soulagé qu'il pouvait au moins faire cela donc... Sa douleur partant un peu. Je sentais ses hanches bougé sous moi et je gémit dans le baiser.

Si il voulait pas me faire perdre la tête maintenant, il devait arrêter. Je rompis le baiser et le regardait dans les yeux, voulant être sûr que j'avais bien compris son mouvement.

Je déposais mes lèvres sur son cou et bougeais une première fois. Je me retirais de lui pour entrer en lui doucement et lentement. Je voulais pas lui faire mal donc on allait le faire tout doucement, a notre aise.

J'embrassais ses lèvres avec amour et ondulait juste des hanches pour le moment, ne brusquant pas cet endroit. Moi j'étais très bien, ça faisait vraiment du bien. Bien mieux qu'une simple masturbation seul, imaginant son corps contre moi.

Toute les fois où j'avais imaginer avec ma main que ce soit lui contre moi, c'était rien du tout comparé au vrai, a lui de tout son être.

J'avais du mal a y croire que j'étais en lui, en train de bouger et le faire mien en fait. Je couchais non... Je faisais l'amour a Tegoshiki Yuya. Le grand chanteur mondial. C'était un rêve. Rêve qui était réalité aujourd'hui.

Mes prières avaient surement été entendu, les nuits où je serais sa photo contre moi, parfois pleurant quand je pensais que jamais je pourrais le rencontrer ni le voir de tout près, suppliant par moment dieu de me laisser juste une minute auprès de lui. J'avais bien plus que cela et j'étais vraiment aux anges.

- Je suis content que tu m'aies vu au concert... Et que tu sois un garçon aussi curieux pour venir me chercher.

Je lui sourit et commençait a me retirer de lui pour entrer en lui, remplaçant ça par mes ondulations normales. Je reculais mes hanches, pour les avancer a nouveau doucement vers lui, le possédant toujours lentement

J’accélérais petit à petit mes mouvements, doucement pour pas aller trop vite, accentuant mes poussé en lui. Me faisant tout aussi du bien. Il était tout a fait parfait pour moi.

J'embrassais son torse, venant lécher et mordiller ses tétons, accélérant en même temps mes mouvements en lui gentiment. Je le masturbais toujours autant, pinçant par moment son gland entre mes doigts.

Ma respiration se fit plus rapide au fur et à mesure est mes mouvements tout autant. J’accélérais toujours autant prudemment pour pas le blesser ni laisser trop de trace pour le lendemain sur lui. Il fallait qu'il visite des appartements après tout.

Je fit glisser une main vers ses cuisses et les caressais, écartant encore plus ses jambes pour que j'ai un meilleur accès en lui, allant toujours plus vite et plus profondément en lui. Je commençais a raccourcir mes mouvements, ne sortant plus tout a fait et gémissait tellement que je trouvait ça bon.

Je n'aurais jamais pu imaginer mieux pour ma première fois. Le faire avec la personne que j'aimais était un rêve le plus merveilleux. Je bougeais mes hanches plus rapidement en lui, appuyant plus, faisant battre le matelas de haut en bas, son intimité bougeant a cause de cela autour de moi. C'était tout bien, car avec le matelas et mes mouvements, j'avais 2 stimulation sur mon sexe. Je regardais le lit qui par moment cognait contre le mur et me dit que j'allais avoir ma sœur sur le dos si elles les entendaient.

Je donnais un grand coup en avant mais plus pour en donner un grand en arrière. Le lit glissa sur le sol et se reculai du mur après 2mouvement violent comme ça.

Ah.... Je baissais la tête vers lui, étant embêté. J'avais pas fait attention a lui...
- Je... Désolé... je t'ai fait mal?

J'avais oublier que j'étais en lui quand la peur d'avoir ma sœur sur le dos et ma mère a cause des vibrations sur le mur le lendemain.

- Désolé... Je voulais pas te faire mal! Ça va!!?

J'entourais son visage entre mes doigts inquiet. Oh purée, pitié que j'ai pas fait de connerie! J'embrassais tout son visage de partout, pour me faire pardonner. J'avais pas fait exprès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Jeu 15 Mar - 1:01

Il se colla à moi, partageant sa chaleur, attendant que je me sente prêts à recevoir ses coups de bassin.

Je sentis ensuite une chaleur nous envahir et j'ouvris les yeux, constatant qu'il nous avait couverts, je le regardais dans les yeux avec un doux sourire et caressa sa joue doucement, le remerciant d'un regard.

Il m'embrassa en me masturbant, me faisant perdre la raison, il gémit quand bougeais mes hanche et je souris, fière de lui avoir tiré ce gémissement.

Il posa ses lèvres dans mon cou et commença à se retirer pour se rengainer tout doucement, me faisant gémir en le sentant bouger en moi.

Bon sang c'était bon ça!

Il m'embrassa en ondulant des hanches, je sentais son sexe bouger en moi et c'était vraiment l'extase… Mais pas assez….

Je voulais le sentir encore plus en moi.

J'ouvris mes yeux et le fixa avec tendresse à sa réplique.

-Moi aussi je suis content que tu n'ai pas bouger, sinon tu aurai été aussi invisible que toute ses filles qui se déshabilles devant moi, merci à toi de ne pas m'avoir envoyer bouler, c'est assez louche comme approche: tu n'as pas crier durant mon concert, je me suis poser des question, non? ricanais-je avant de gémir.

Il venait de se retirer de moi pour s'enfoncé à nouveau en moi. Je rejetais la tête en arrières, profitant de ses coups de hanches.

-Mmmh… encore… Tomo… gémisais-je.

C'était trop lent!

Mais heureusement, il écouta mes suppliques et accéléra la cadence.

En même temps il vint embrasser mon torse et taquiner mes tétons.

Toutes ses sensations mélanger allait me rendre fou.

La masturbation, mes téton et ses aller retour, c'était trop bon, mon cœur battait la chamade alors que mon souffle était court et laissait parfois sortir de léger gémissement.

Il accélérait encore le mouvement, me faisant geindre de bonheur alors qu'il caressa mes cuisses pour mieux les écarter et y avoir un meilleur accès.

-Haaa, si booon…. gémis-je en serrant mes doigts sur ses épaule sous la monté de plaisir.

Il allait de plus en plus vite, mélangeant ses gémissement avec les mien; je me sentais venir, des étoiles dansait déjà devant mes yeux…

Sauf que je ne sais comme le matelas se retrouva au sol, je ceinturais sa taille de mes jambes et le regarda avec de grand yeux.

Je sentais le fou rire arriver alors qu'il paniquait, s'excusant et m'embrassant sur le visage.

J'attrapais son visage en coupe et le forçais à me regarder, je m'empêchais de rire là.

-Calme toi mon cœur, ce n'est rien, je ne me suis pas fait mal, ok? Et toi ça va?

Je me mordais la lèvre pour ne pas éclater de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Jeu 15 Mar - 8:38

Quand je me la couverture sur nous, je sentais sa main caresser ma joue et je lui sourit en retour du sien. De rien.

Quand je commençait a bouger je l'entendais gémir et ce son me procurait des frissons partout, et aussi de grand vers ma verge. Un son exquis! J'adore!

Il me remerciait a mon tour pour ne pas avoir bouger pendant le concert et donc de pas faire comme les filles qui se déshabillaient devant lui.

- Je me voit mal... Me déshabiller.... en public. Surtout pour... han...attirer ton attention... Je t'observais... c'est tout... Pas besoin de faire le... guignole pour... te regarder... hn...

Wow dis ! pas facile de parler quand on bouge et ressente du plaisir. Tout comme lui qui avait rejeter sa tête en arrière, me donnant une vue exquise et une emprise sur son cou, que je m'empressais d'embrasser et lécher.

Je le touchais de partout tout en faisant des mouvements, écoutant la cadence qu'il désirait a ses suppliques. Je me régalais de son souffle qui donnait parfois un gémissement. C'était un son doucereux a mes oreilles, qui me fit continuer encore a lui faire autant de bien.

J’accélérais encore le mouvement, restant toujours gentil et doux, pour pas être brutal et je l'entendais geindre. Une décharge se mit dans mon sexe et encore plus quand il gémit et dit que c'était bon en crispant ses doigts sur mes épaules. Je ne pu retenir mes hanches et j'allais plus brutalement en lui, sans le blesser. Juste pour sentir un friction forte sur mon sexe qui n'allait pas tenir 5heures encore, soi dit en passant.

Quand je bougeais le lit avec des coups de bassins fort en arrière, je sentais ses jambes m'entourer et j'avais donc eu peur qu'il ai eu mal, me ceinturent la taille pour me faire arrêter de bouger.

Je le regardais, mordant ma lèvre inquiet et lui me regarder avec de grands yeux.! Mince! Qu'est-ce que j'ai fait?

Je m'excusait quand il prit mon visage en main aussi et me dit qu'il n'avait pas eu mal... Ouf!!! Je m'en serais voulu a mort.

- N...non... Je me suis pas fait mal... Je... désolé. je voulais que le lit fasse moins de bruit... Sinon j'aurais eu ma sœur pour le toc-toc sur le mur et ma mère pour les vibrations qu'elle aurait senti jusque dans sa chambre... Je voulais éviter des ennuies en fait.... Je m'excuse..

Je ceinturas son corps avec mes bras, mettant mon visage dans son cou et le serrait contre moi, déposant des petits baiser dans son cou. Je restait un moment immobile, le tenant dans mes bras,jusqu'à ce que un décharge de plaisir me traversait, me rappelant a l'ordre et donc aussi d'où j'étais et ce que j'étais en train de faire.

Ouais.... Mieux vaut continuer, ne? Je me redressais et le regardait tendrement dans les yeux, venant déposer mes lèvres sur les siennes, quémandent un baiser fiévreux et je recommençais a bouger doucement. Allant bien vite plus rapidement en lui, commençant a nouveau a gémir contre sa bouche.

Je fermais les yeux sentant la fin arrivé et j’accélérais encore, venant chercher son sexe que je masturbais encore et encore rapidement. J'embrassais son cou et vint embêter son oreille que je mordillais.

J'ignorais que je pouvais aller si vite avec mes hanches mais maintenant je le sais. Je m'enfonçais une dernière fois en lui, très profondément, bougeant son bassin avec moi en arrière et je me libérait, dans un gémissement rauque.

Je me vidais, tout étant réceptionner par le préservatif et dans un sens dommage. J'aurais bien voulu montrer que c'était moi qui étai passer en lui... Je me retins sur mes avant bras, mon visage a côté du sien et je récupérais mon souffle. Je voulais ma l'écraser alors qu'il aurait surement besoin d'air aussi.

Wow! C'était magique! Vraiment des plus méga fantastique des chose que j'avais fait. Il y avait pas de mot. Je relevais un peu la tête pour le regardé et je ris. C'était un peu nerveux et heureux. Je l'avais fait avec lui et j'étais heureux.

Je vins embrasser ses lèvres amoureusement, valsant avec chastement avant de valser plus loin avec sa langue tendrement. Je l'aime tellement c'est dingue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Sam 17 Mar - 0:41

Je ricanais, en effet je l'imaginais très mal faire ce genre de chose pour attirer mon attention.

Quand je rejetais la tête en arrière il s'attaqua directement à mon cou, me faisant gémir doucement. Qu'est ce que ses lèvres étaient douce… C'était exquis!

Il allait de plus en plus fort en moi, je perdais mon souffle, respirant de plus en plus vite, gémissant parfois sourdement.

Je n'arrivais pas à décrocher mes main de ses épaule tellement la décharge de plaisir était grande.

Je rougis fortement quand il me rappelait qu'il ne vivait pas seul. je posais mes deux main devant ma bouche, les yeux écarquiller.

Naaaaaaaaaan‼

Il me ceintura la taille et je passais mes bras derrière sa nique, plongeant mon visage rouge pivoine dans son cou alors qu'il faisait de même.

Je frissonnais sous ses baisers et me mordis la lèvre pour n'émettre qu'un son étouffé.

Il me garda dans ses bras sans bouger, je caressais ses cheveux, perdu dans mes pensées.

Et si sa sœur m'avait entendu? J'étais un chanteur et ma voix portait haut…

Haaaaan‼

Il se redressa, le mouvement le fit bouger en moi et envoyer pété ma gène, je gémis doucement.

Je rouvris les yeux et plongeais dans son regard tendre.

Il posa ses lèvres sur les miennes et je répondis directement à son baiser, j'adorais ses lèvres, légèrement pulpé, un vrai régal!

Il recommença à bouger et le baiser étouffait mes gémissement de plus en plus régulier au fur et à mesure qu'il accélérait.

Il gémit aussi, m'envoyant des décharges dans tout le corps.

Bon sang c'était bon! Je me sentais partir, plus encore quand il attrapa mon membre pour le masturbé, je laissais un long gémissement sortir de ma bouche alors que je rejetais ma tête en arrière.

-Haaaaaaan! Tomooooooo!

Il posa à nouveau ses lèvres dans mon cou, venant taquiner mon oreille qu'il mordilla, je gémis plus fort, frissonnant en entier avant de me libéré juste avant lui en gémissant vraiment fortement surnom.

Je le sentis se libéré mais sa semence fut recueilli par la capot qu'on avait mit, me frustrant un peu.

Heureusement ça avait été merveilleux, je récupérais ma respiration, toujours enveloppé de sa chaleur alors qu'il reprenait lui aussi sa respiration.

Il releva la tête ricana en me regardant, je lui lançais un coup d'œil interrogateur. Qu'y avait-il de si drôle?

Il m'embrassa ensuite et j'oubliais vite ma question, profitant seulement de nos langue dansant l'une contre l'autre.

Par contre je sentais le sommeil montrer le bout de son nez, rendant le baiser, de mon côté, lent.

Je commençais à avoir sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Sam 17 Mar - 6:37

A tout mes mouvements, j'entendais a chaque fois des autres sons venir de lui et c'était exquis, allant directement dans tout mon corps pour continuer encore ce qu’il se passait entre nous. Il avait une voix exquise quand il gémissait, espérant que personne ne l'entendait dans la maison.

Quand je lui fait part des autres qui vivait dans la maison, je vit qu'il plaquait sa main contre sa bouche, écarquillant les yeux. Ça me fit rire et je frottais sur mon nez, moi-même un peu gêné en fait de savoir que quelqu'un pouvait nous entendre.

Il vint entourer ma nuque et se cachait lui aussi dans mon cou. On était tout les deux rouges pivoines, bien assortis dirais-je. Je me redressais et je l'entendit gémir doucement. Je sourit car je savais qu'il pourrait pas faire cela en "sourdine" mais ce n'est pas grave.

J'aimais l'entendre alors sans attendre je bougeais en lui, allant de plus en plus vite et de plus en plus profond en lui. Au début ses gémissement était assourdi par notre baiser mais on décollait bien vite nos lèvre pour continuer encore notre ébats.

Il gémit le surnom qu'il m'avait donné et je lui répondit avec un grand coup de rein me faisant gémir sourdement. Il gémit plus puissamment que d'autre fois et je sentais qu'il s'était libéré dans ma main, moi le suivant de près.

Je ris doucement ne sachant pas vraiment pourquoi. J'étais un peu nerveux en repensant a ce que j'avais fait avec lui. Il me lançait un regard interrogateur mais je n'y répondit pas et profitait plus du baiser qu'on partageait ensemble.

Le baiser ce fit plus moue de son côté et je rompis le baiser pour le voir endormit. Je sourit tendrement, ça alors, j'avais mit le chanteur HS.

Je me retirais doucement de lui et retirait le préservatif, auquel je fit un beau nœud pour pas que ma semence ne se repende partout dans l'emballage où je le mit. J’attrapai un mouchoir, enveloppant le préservatif dedans et jeta le tout a la poubelle. Je me levait doucement, mettant un bas et j'attrapais une serviette.

J'enlevais toute trace de sperme sur et le nettoyait un peu plus bas aussi. C'était bien moi qui l'avait un peu... maltraité donc je trouvais ça normal que je m'occupe juste un petit peu de sa toilette. Je me recouchais auprès de lui et le fit glisser contre moi, mettant mon bras sous sa tête et une autre autour de ses hanches.

Je le serrais un long moment dans mes bras, caressant la peau de son dos, observant son visage d'ange dormir.Maintenant je voyais son visage en vrai et non pas sur cette photo sous mon coussin.

J'abattais la couverture correctement sur lui pour qu'il n'ait pas froid et je m'endormis a mon tour, lui disant "je t'aime" une dernière fois avant de rejoindre Morphée comme lui l'avait fait plutôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Sam 17 Mar - 22:36

Je me réveillais dans une agréable chaleur, j'ouvrit doucement les yeux et souris en découvrant le visage endormis de Tomo à côté du mien.

Il était beau, mon sourire s'agrandis au souvenir de notre étreinte plutôt chaude de la veille.

Je l'avais dépucelé… On aurait pas dit vu comment il était populaire et aimé des filles, mais d'un côté je me sentais heureux, je serais le seul et l'unique vu que je comptais bien ne pas le lâcher de si tôt.

Je pense bien avoir eu le coup de foudre pour lui.

J'essayais ensuite de me redresser mais abandonna directement cette idée en sentant une horrible douleur au niveau de l'arrière train. Je me recouchais direct en sifflant de mécontentement.

Je voulais une bouillotte sur le haut de mes fesses!

Oui, non pas capricieux pour un sous… mais j'avais des visite à faire aujourd'hui!

Je posais ma main sur mon ventre, même si j'étais entravé par son bras ceinturant ma taille.

Je me tripotais quelque seconde et me rendis compte que je n'avais pas de résidu de notre nuit…

Soit la couverture avait tout mangé… soit il m'avait nettoyé… je rougis à cette seconde supposition.

Je tournai mon visage vers lui avant de faire un effort sur humain pour que mon corps me suive, gémissant dans le mouvement.

Je caressais doucement sa joue avant de poser un bisou sur son front, descendant entre ses sourcils, la base de son nez, le bout et pour terminer par poser mes lèvres sur les siennes, doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Dim 18 Mar - 6:41

Je me réveillais par des chatouille sur mon visage. Je fronçais les sourcils. C'était quoi?

J'ouvris un œil et attrapais... des cheveux?

Je regardais plus attentivement et je vit son visage. Tien ma photo avait triplé de volume et était... nu?

Ah non! Tout me revint en tête et je lui sourit chaudement.

J'entourais mes bras autour de son dos, plongeant ma tête dans son cou.

- Bonjour... Bien dormi?

Je le serais encore plus contre moi ,caressant son dos et me retournait l'emmenant avec moi sur mon torse et moi sur le dos.

Je soupirais et décidait d'enfin ouvrir les yeux. Qu'il était beau mon.... je sais pas en fait comment je pouvais l'appeler en fait.

Je serrais son corps tout content de l'avoir contre moi et sourit tout content. Je l'avais fait et avec LUI en plus. Mon être aimé par mon petit coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Dim 18 Mar - 18:35

Il commença à se réveiller, ouvrant un œil et attrapant mes cheveux. Il semblait faire un effort de mémoire et je le regardais avec un air moqueur.

Il ne se souvenait plus? Si il lui fallait je voulais bien lui rappeler d'une manière plus qu'agréable.

Il me sourit ensuite avec chaleur et je le lui rendis en caressant sa joue. Il me serra plus fort dans ses bras, caressant mon dos, j'avais plonger ma tête dans son cou pour lui donner un baiser, attrapant même la peau entre mes lèvres et l'aspirant pour le marquer, il était à moi maintenant, personne ne le toucherais!

Il roula pour se mettre sur le dos, m'embraquant avec lui, me faisant attirer sur son torse.

Je me redressais légèrement en le regardant alors qu'il ouvrait les yeux en soupirant. Il sourit en m ramenant contre lui pour me serrer contre lui.

Je souris en posant ma main sur son pec… J'étais vraiment bien dans les bras de mon… De mon quoi d'ailleurs?

Petit ami évidemment, propriété privé, en plus je pensais bien l'aimer, ce qui n'était qu'un coup de foudre c'était transformer en bien plus que ça.

Je souris en me blottissant un peu plus sur son torse avant de me redresser et de mettre mon visage à la hauteur du sien, je le regardais avec beaucoup de sérieux.

-Je t'aime et tu es à moi, pas question que tu regarde quelqu'un d'autre, compris?

Je lui souris ensuite avant de poser mes lèvres sur les sienne et de demander directement l'accès à sa bouche, l'embrassant avec la même passion que la veille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Dim 18 Mar - 19:17

Je ronronnait a sa caresse sur ma joue et fondait littéralement a ce geste. J'adore les douceurs, surtout le matin car j'étais pas a réveiller. Ou du moins il me fallait un petit temps avant de tout mettre en route. J'étais toujours très vite prêt, en top chrono 4min26 essayer avec Koyama. Si je devais me laver alors c'était 15min top chrono.

Enfin a peu près, bref on s'en fou. Il me fallait toujours un peu de temps pour me réveiller. Le matin je comptais toujours 5-10min a mon réveil où je restait assis dans mon lit pour me réveiller. Yeux fermés par moment, me rendormant assis, ça m'arrivait. Heureusement que je laissais mon réveil sonné toute les 7 minutes sur mon gsm.

Il plongeait sa tête dans mon cou aussi et je sentais ses lèvres sur ma peau, aspirer et même suçoter pour avoir une marque. Je ris dans son cou et fit de même. Je le marques si il me marque. Il risquait rien pour des émissions vu qu'il a dit qu'il était en vacances.

Il se redressait contre moi et je le plongeais mon regard dans le sien, observant tout ce que je voyais. J'étais un observateur quoi. Pour cela qu'avant tout match, je regardais des vidéos des autres équipes et pouvait voir les failles et tout le reste. Enfin, pour dire que j'étais observateur et tout détail ne m'échappait pas. Un film avec moi était très embêtant car je voyais tout erreur de filmage. Koyama avait déjà taper sur le mur avec sa tête car dans un seul film, minable d'ailleurs, plein d’erreur avait été omis. Et j'ai pas pu m'en empêcher de le lui dire car je savais qu'il aimait pas. Il est drôle je trouves.

Il me parlait ensuite et je restait en mode bugage. Il m'embrassait et je mit un temps a lui répondre avec fougue, une fougue qui me vint tout d'un coup réalisant ses paroles. Je l'embrassais a perdre haleine, désordonnant tellement que j'étais heureux, je savais pa me contrôler. Je pris son visage pour l'éloigner de moi et lui sourit très heureux.

- Tu as "je t'aime", sans un je crois?

Je souriais trop heureux et redéposait mes lèvres sur les siennes, l'embrassant encore et encore. Je passais mes mains sous ses fesses au début de ses cuisses et y fit une pression pour l'emmener plus vers moi.

Il m'aimait!!!!! Il n'a pas dit "je crois que je t'aime" non il a dit "je t'aime". Quand je dis que je fais attention au détail!!

Il m'aimait!!!!!!!!!!! Tegoshiki Yuya m'aime!!!!!!

Tout ne l'embrassant, je murmurais contre ses lèvres sans arrêt "je suis a toi, tout a toi"
Je le pensais! J'étais tout a lui, je regarderais jamais une autre, jamais un autre que lui! Je l'aimais bien trop pour ça.

Oh je suis heureux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Dim 18 Mar - 20:43

Il bugga, ne participant pas directement au baiser que je lui donnais avant d'y plonger avec passion, m'embrassant à perdre halène, faisant accélérer les battements de mon cœur. C'était un vrai plaisir de l'embrasser.

Il éloigna ensuite mon visage pour me poser une question qui me fit sourire.

-Oui, sans je crois, répondis-je avec un sourire.

Il souriait et reposa ses lèvres sur les mienne, m'embrassant encore et encore, sans fin, me comblant totalement, me rendant haletant et désireux.

Par contre quand il passa ses mains sur mes fesses pour m'attirer plus à lui je geins un peu. Pas que j'avais mal hein…. Juste un peu!

Je descellais nos lèvres et mordis légèrement son cou pour me venger.

-Soit plus doux mon cœur, je sens un peu trop mon derrière si tu veux savoir!

Je me redressais et lui envoya un petit sourire, prouvant que je ne lui en voulais absolument pas.

Je repiquais mes lèvres vers les siennes en un doux baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Dim 18 Mar - 21:53

Il me répondit disant que c'était pas "je crois" qu'il pensait. MERCI !!!

Je l'entendis geindre quand je passais mes mains sur ses fesses. J'arrêtais tout mouvement et le regardait, ne comprenant pas trop ce qui se passait.

Il me mordit le cou et je dit 'aie' touchant mon cou le regardant encore plus perdu. Qu'est-ce qu'il lui prends?

Il m'expliquait et j'ouvris les yeux en grand. Il me réembrassait mais je le reculais un tout petit peu pour regarder dans ses yeux.

J'avais oublier son... problème plus bas. Je n'y avait pas penser. Il avait du se sentir bien mal hier au début. Et aujourd'hui il devait sentir ce qu'on avait fait la veille.

- Désolé, j'avais oublié ça...

J'étais idiot quand même d'avoir oublier cela. Je pouvais pas oublier une chose comme ça. Je l'enlaçait tendrement pour nous retourner et le couchait gentiment. Je l'invitait a se retourner sur le ventre.

Je mit mes jambes de chaque côté de ses hanches et m'assis sur ses cuisses gentiment. Je me penchait en avant et embrassait entre ses omoplates, caressant son épaule d'une main.

Je descendis mes mains vers le bas de son dos où je fit des pressions douces, massant le bas de son dos pour qu'il soit un peu soulagé de crampe. Son dos devait avoir souffert hier et les muscles maltraité.

Je pouvais lui faire cela, c'était déjà ça. Je massais son dos tendrement pour accentuer par moment, essayant de ne pas lui faire trop de mal. Je continuais encore et encore allant jusque la limite de son coccyx allant très doucement a ce moment là.

J'embrassais son dos, caressant doucement a peau et me levait embrassant ses cheveux.

- Ne bouges pas. Je vais te chercher quelque chose qui te fera du bien.

J'ouvris mon armoire et triffouillait un moment, prenant une bouillotte et allait dans ma salle de bain que ma mère m'avait fait aménager. Je fit couler de l'eau bouillante et attendit qu'il soit très très chaud et remplis ma bouillotte. Une fois fait, je pris le tout et allait vers lui. Je déposait d'abord un essuie, puis la bouillotte.

- Ça te fera du bien. Et pas bouger hein! Fermes les yeux et laisses agir al chaleur.

Je restais un petit moment près de lui, caressant du bout des doigts son dos, redessinant ses courbes vraiment belle.

Je me levais après un moment, recouvrant son dos avec une couverture pour pas qu'il attrape froid. J'ouvri légèrement ma fenêtre et allumait mon pc, mettant mes lunettes sur le nez. Je travaillait ce que je n'avais pas pu faire hier et j'arrivais a terminer cela en très peu de temps. Il aurait du me laisser faire hier soir! J'aurais pas a le faire maintenant!! Rahlalaal.

JE finis et je partis me mettre près de la fenêtre, prenant mon paquets de cigarettes et alluma une. Je le regardais et je souris, dessinant ses belle formes avec mes doigts de loin.

- Attendrissant, délicieux, envieux, superbe. Je ne trouverais pas le mot qui te va. Un dos magnifique,une courbe de dingue. Une peau lise et douce, des petis point de beauté a embrasser pour se les approprié. Mhhh.... J'adore ma vue en tout.

Je ris et soufflait la fumé dehors pour pas en mettre dans ma chambre. Je pouvais pas me passer de le regarder et le détaillé encore et encore. C'était un Dieu vivant pour moi. Le mien a moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Lun 19 Mar - 0:16

Il geignit quand je le mordit, il avait l'air de ne pas comprendre mais il ouvrit de grand yeux quand je lui expliquais.

Il se recula quand je l'embrassais et il s'excusa.

-Pas grave! souris-je.

Il m'enlaça avant de nous retourner, me mettant sur le dos pour lui se mettre au dessus de moi.

Il m'invita à me retourner et je le fis sans poser de question. Qu'est ce qu'il me voulait?

Baaah, étrangement, j'avais pas peur, je lui faisais confiance.

Il s'installa à califourchon sur mes cuisses et se pencha pour m'embrasser entre mes omoplate en caressant mon épaule, je soupirais doucement sous l'attention, croisant mes bras en dessous de ma tête pour me laisser complètement aller.

Il descendit ses mains sur le bas de mon dos, pressant doucement. Je soupirais de bonheur sous le massage, rooh, j'allais élire domicile ici, comme ca massage tout les jours!

Il continuait de me masser, allant jusque sur le coccyx, je soupirais doucement, qu'est ce que ca faisait du bien!

Il embrassa mon dos puis mon crâne avant de se lever.

J'allais me redresser mais son injonction me fit rester dans la même position.

Je l'entendis tripoter mais je ne regardais pas, restant allonger bien sagement, j'étais bien installé en plus, même s j'aurais aimé plus de massage.

Je sentis un essuie se poser sur moi avant quelque chose de chaud qui me détendis immédiatement et me fis pousser un vrai gémissement de bien être.

C'était booooon~

Je souris à son injonction.

-Compte sur moi, c'est trop booooo~ soupirais-je en fermant les yeux.

En plus le sentir me caresser un peu me faisait du bien aussi, autrement, mais du bien quand même; un long frisson me parcouru l'échine.

Il recouvrit ensuite mon dos et je le suivis du regard. Il ouvrit la fenêtre avant d'allumer son ordinateur, mettant ses lunettes sur son nez.

-On dirait un intello comme ça, ricanais-je. Mignon mais je préfère sans, c'est plus facile à embrasser, ronronnais-je ensuite.

Je me mis à somnoler en le voyant travailler, profitant complètement de la chaleur plus qu'agréable au niveau du bas de mon dos.

J'ouvris paresseusement les yeux quand il se déplaça, attrapant ses cigarettes pour se poster à la fenêtre et fumer.

Je lui rendis son sourire avant de rougir comme une pucelle.

Il retraçait mon corps de loin du bout du doigt en énumérant un tas de qualité.

Il rigola ensuite, j'avais enfouis mon visage dans l'oreiller sous la gène, ne laissant dépasser qu'un œil pour le regarder en coin.

Roooooh!

Je me redressais sur mes coude et me mit à le reluqué doucement.

-Toi aussi t'es pas mal, vraiment magnifique, beau, tendre et surtout… à moi! Désolé hein, je suis un peu possessif, lui dis-je avec un grand sourire.

Je n'étais pas extrémiste dans la possessivité mais j'aimais garder pour moi ce qui était à moi, et lui était trop parfait pour que je ne le laisse à d'autre… Parfais…

-Tout simplement parfais… murmurais-je sans m'en rendre compte.

J'était heureux, vraiment, je ne comptais pas le lâcher de si tôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Lun 19 Mar - 9:10

Il me dit que ce n'était pas grave et je m'en voulais quand même d'avoir oublier cela. J'aurais pas du oublier ça.

Je le fit tourner sur le ventre et il le fit soupirant quand j'embrassais son dos. Il soupirait pendant toute la durée du massage et j'étais content de pas lui faire de mal et de le soulagé un petit peu. Je lui ramenais une bouillotte bien bouillante et il gémit. Je déglutis a ce gémissement, le trouvant très drôle et le laissait pour aller travailler, ce que j'avais pas pu faire hier avec lui et ma sœur qui l'aidait.

Ah celle-là elle pourra pas venir m'embêter avec nos bruits qui l'ont empêcher de dormir car c'est elle qui a enclenché tout en éteignant tout de mon étage. Donc c'est de sa faute, elle pourra pas venir se plaindre.

D'ailleurs son c'est trop bon, me fit penser a hier quand il l'avait dit. Il avait une voix bien portante si il le voulait hein.

Il me dit que je ressemblais a un intello avec mes lunettes et je ris, le regardant.
- Je suis toujours mignon et généralement immanquable, impossible a ignorer. Beaucoup de filles me le disent. Et je SUIS un intello. Et embrasser bah faut faire avec.

Je regardais mon écran quand je commençais ma phrase que beaucoup de filles me le disaient pour donner mon attention a mon devoir qui était vachement important. Et pas des plus facile.

Je finis mon devoir et imprimait le tout, ou plutôt laissait mon imprimantes imprimer tout mon devoir. J'allais vers la fenêtre pour fumer et l'ouvrit un peu plus. Il faisait frais dehors et c'était agréable.

Je le vit cacher sa tête dans l'oreille mais je pouvais toujours voir son petit œil me regarder. Je ris un peu trouvant ça trop mignon et il se redressait sur ses coudes.

- Oui je vois ça.

Lui répondis-je rigolant a sa possessivité. Je l'avais a peine remarquer!

- Mais t'inquiète, je suis tout a toi. Même si des filles attendent derrière toi. Eh! J'avais pas dit au fait de rester allonger et de pas bouger?

Je sourit car je me doutais bien de comment il réagirait avec le fait que des filles étaient derrière moi. Si je lui disait qu'il en avait quelque unes qui me couraient après depuis des années, je crois qu'il serait capable de faire une crise et de les tuer, montrant a qui j'appartenais.

Il me dit que j'étais tout simplement parfait et je le regardais dans les yeux, souriant. C'était gentil et ça me vint droit au cœur. Je tirais une dernière fois sur ma cigarette que je j'étais dehors, soufflant toute la fumé dehors, regardant le ciel, respirant de l'air pur.

J'ouvris la fenêtre complètement, laissant l'air rentré et me dirigeais vers lui. Je grimpais sur le lit tel un félin et sourit allumeur.

- Alors comme ça je suis parfait hein?

Je mit ma tête au dessus de lui et le regardait de haut. Bah pas autrement vu que je suis au dessus de lui. Je léchais ma lèvre la mordant, regardant son corps en entier.

- Je suis si parfait que ça hein? Que tu me veux a toi tout seul?

Je le regardais charmeur et amusé. Rien qu'à lui et parfait. Ça lui ressemble bien. Lui qui aimes que tout soit parfait selon les interviews.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Mar 20 Mar - 0:49

Je levais les yeux au ciel d'un air faussement ennuyé.

-Monsieur serais-t-il imbu de sa personne? demandais-je avec un sourire en coin.

Il termina son devoir avant de me rassurer, qu'il était tout à moi, je rigolais à sa deuxième réplique.

-Si, mais je en sais pas tenir en place, en plus je sui en pleine forme maintenant! rigolais-je.

Il me sourit quand je lui dis que je le trouvais parfais, et je le pensais, il était parfait… pour moi.

Il tira une dernière fois sur sa cigarette avant de la jeter dehors, expirant la fumer avant de prendre une bouffé d'air fraîche. Je le regardais faire en souriant doucement. Il état sexy comme ça!

Il ouvrit la fenêtre avant de monter sur le lit avec une démarche féline et un regard prédateur, je me tournais sur le dos et il mit sa tête au dessus de la mienne.

Il me regarda de haut en bas avant de se lécher la lèvre et de la mordiller.

-Oui tu es parfait et oui je te veux à moi tout seul, on sort ensemble non? je peux donc marquer ma propriété!

Je me redressais et d'un mouvement fluide et rapide du à la danse je retournais nos position, l'allongeant sur le lit alors que je m'installais à califourchon sur ses cuisses.

Je plongeais directement mon visage dans son cou et m'affaira pour un laisser une belle marque.

Je me redressais ensuite et jugea la chose, souriant de fierté avant de l'embrasser du bout des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Mar 20 Mar - 14:45

- Imbu? Mhhh... Non juste habitué d'entendre la même chose a longueur de journée par de belle bombe dans mon école, c'est tout.

J'avais mit un doigt sur ma lèvre en réfléchissant et puis reprenant mon cahier sous la main continuant d'un ton lassé et habitué pour dire que les filles me le disent tout le temps.

En pleine forme? Mouais même, il reste couché encore! Et pas bouger, obéit!  Muahahaa, imaginez il entends mes pensées en ce moment. Je me demande ce qu'il ferait.

Quand je m'approchais de lui, il se retournait et j'attrapais la bouillotte pour la mettre juste a côté. Je préfèrerais qu'il la garde sous lui. Jusqu'à ce qu'il aille mieux car il parait que marcher c'est encore une autre chose.

- Je vais devoir me partager alors?

Je voulais l'embêter mais mon sourire s’effaçait quand j'entendis le reste de sa phrase. Quoi?  Sortir ensemble? J'avais bien entendu. Je le regardais avec tant d'espoir et sourit nerveusement. On sortait donc ensemble? Petit-ami?

Il me dit marquer sa propriété et je fronçais les sourcils, me demandant ce qu'il avait en tête. Il retournait la situation et je continuais de le regarder, me demandant ce qu'il allait faire. Mettre sa priorité, il pensait pas me faire sien quand même? Ça ce sera non direct, je me ferait jamais prendre.

Il s'installait a califourchon et j’hésitai de plus en plus sur ses attentions. Il plongeait dans mon cou et je sentais ses lèvres sur mon. Au début je fermais les yeux pour profiter de ses lèvres mais je les rouvris très rapidement, sentant qu'il me faisait une marque.

Il se redressait et regardait ce qu'il venait de me faire. Je plaquais ma main sur mon cou où il avait déposer ses lèvres et le regardait choqué.

- Ne me dit pas que tu m'as fait un suçon!!? Tu m'as fait un suçons?!!

Je le regardais outré, non mais! Pourquoi il a fait ça!!? Je regardais ma main replaquant contre mon cou et regardait toujours trop sur le cul qu'il m'ait fait ça.

- Mais non! Toi tu es en congé, tu ne dois pas t'afficher. Moi j'ai toujours mon job! Je te signales que pour faire du basket je porte un maillot donc, le cou est super visible. Et je vais pas faire du basket avec une écharpe c'est interdit!!

Je grognais et pestais sur ce qu'il venait de faire. Ok j'étais a lui mais il devait réfléchir avant. J'avais l'air fin moi maintenant comme ça.

- Et me dit pas que ça se cache avec du maquillage. Je suis pas une star et je suis un mec, donc je ne mets ces trucs sur ma peau. Roh mais... Non!! Je vais avoir l'air de quoi maintenant!

Je laissais ma main tombé mollement sur le matelas, tapant ma tête dans le coussin. Je geignit entendant déjà la voix et les commentaires de mes amis. Mouh!!

Je le regardait, plissant les yeux. Je vais me venger salle traître! Je me redressais d'un coup, le plaquant contre le matelas et lui fit plein de marque dans le cou et sur les épaules, mordant par moment sa peau. J'avais attraper ses poignets et les tenait bien continuant mon marquage et bougeais même contre lui.

J'allais faire autre chose, descendre ma main plus bas mais j'entendis mon portable sonné et arrêtait tout mouvement. Je tournait la tête vers ma table de chevet, regardant le portable qu m'avait interrompu. J’hésitais a le prendre mais je recevais rarement des coups de fil donc... Je sautais sur mon GSM, le laissant en plan et attrapais mon portable, décrochant.

Couché sur le ventre je dis rapidement allô. Ouf juste a temps.

- Oui Pi, c'est Aki.
- Salut Aki. Pourquoi m'appelles-tu?
- Et bien voilà, j'ai besoin de toi mon vieux....
- Je suis pas vieux.
- ...On, a besoin de tes talents.
- Mes talents? De quoi?
- Tu sais qu'on joue a cette fête là demain soir a l'unif. Mais voilà, on avait trouvé un chanteur mais il nous a lâché.
- Ah non! Je vois où tu veux en venir!
- S'il te plais Pi! Il n'y a que toi qu'on veut et qui sera chanter tout ses chansons. S'il te plait. Ta voix est superbe pour nos chansons. Je t'en prie! Tu arriverais a nous lancer! Quelqu'un devrait venir voir notre groupe faire la musique. Je t'en prie aides-vieux.
- Bon de un, arrêtes de dire, vieux j'ai l'impression d'avoir 60 piges et de deux, je vais pas faire ça devant tout ses gens. T fou!?
- Mais c'est pareil que le basket, la aussi il y a plein de gens.
- Oui mais au basket je joue, et je fais pas attention a la foule.
- Mais tu n'as qu'à pas les regarder.
- Oh oui c'est vrai c'est très facile alors qu'ILS SONT JUSTE EN FACE DE MOI !!
- Oh s'il te plait Pi! Tu nous sauverait! S'il te plais! Une seul fois, je t'en prie!!!


Je soufflait, tapant ma tête avec ma main. Putain, c'est pas vrai. Pourquoi ils devaient me demander ça purée. J'aimais pas être face a autant de foule. Au basket je les regardait pas, et jouait pour m'amuser avec mes amis. La je serais face a des centaines de personne qui me regarderont direct et je serais le seul a chanter donc toute l'attention sur moi.

Je soupirais et pesait le pour et le contre. Putain, j'étais trop bon, c'est pas possible autrement.
- C'est bon je vais le faire, mais j'en fais pas 10! Je vous préviens!
- Oh merci!!!!! Tu nous sauves. Les gars!! Pi veut bien le faire pour nous!! Écoutes, on te fera une chanson rien que pour toi ok? Sakura aussi va chanter. Ta sœur aussi, elle a dit oui.
- Putain vous en avez et vous me demander de quand venir...
je ravalais mon mot, je voulais pas que Yuya sache que je chanterais. Vous en avez déjà deux et vous me demander quand même de venir!?
- Oui mais il y a une chanson que seul toi peut chanter pour nous.
- Comment ça?
- La chanson qu'on a écrit ensemble.
- QUOI !! Avec la permission de qui, vous prenez la mienne! Mais ça va pas!?
- Écoutes Pi, elle est magnifique et la jouera. Alors soit là et tu la chanteras toi.


J'allais ajouter quelque chose mais il raccrochait et je regardais mon portable choqué. Il venait de ma raccrocher au nez!!? Saleté! Ils avaient dit qu'ils allaient jamais utiliser ce qu'on avait écrit et jouer quand on était bourré de chez bourré et voila qu'il me sorte qu'ils vont la jouer.

Roh! J'allais les tuer!! C'était une chanson écrite sachant qu'il n'y avait qu'une seule personne que j'aimerais a jamais. D'où sont titre aussi.

Je laissais tomber ma tête dans le coussin et hurlait dedans, le son énormément retenu. JE VAIS LES TUER! !!!!!!!!  Ma sœur aussi! Je paries que je sais quel chanson elle va chanter cette... GRRRR!!!![/color]


Dernière édition par Yamashigawa Tomohisa le Dim 15 Sep - 12:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Dim 25 Mar - 10:12

Je grognais, j'avais des rivales en plus? J'allais toutes les écraser une à une! Grrr!

Pas touche à MON homme!

-Partage que dalle, a moi c'est tout! boudais-je en faisant une moue toute mimi.

Il me regarda avec… espoir? et un sourire nerveux quand je lui parlais de sortir ensemble.

-Ben vui, tu es mon petit ami, non? demandais-je avec une pointe d'angoisse.

J'étais quand même pas qu'un coup hein? Pas juste la super star qu'on rêve de se faire hein?

Il s'outra sur le suçon que je lui avais fait, me faisant ricaner alors qu'il plaquait sa main sur sa gorge.

Il me regardait, outrer avant d'encore réclamer, me faisant rigoler à ses répliques.

Pas faux, mais comme ça tout le monde sais qu'il est à moi, puis avec un peu de maquillage c'est ni vue ni connu non? J'allais lui émettre l'idée quand il la rejeta en y pensant lui-même, me faisant faire la moue.

Fourte si Monsieur n'est pas contant!

-Je te signale, "Monsieur le mec", que j'en suis un moi aussi! Et j'en met quand le besoin y est! grognais-je en croisant mes bras et boudant.

Il laissa ses bras tomber mollement et sa tête cogner contre le coussin en geignant, me faisant retrouver le sourire. Mouhahahaha.

J'y pouvais rien, j'étais un sale môme!

Il se redressa d'un coup, me plaquant contre le matelas, je poussais une plainte de surprise qui se transforma en soupire des que ses lèvres entrèrent en contacte avec ma peau.

Minc, j'étais déjà accro…  

Je sentais ses lèvres aspirer ma peau et je souris.

-Moi le maquillage ne me dérange pas tu sais mon cœur? laçais-je en ricanant.

Pour le jeux j'essayais quand même de me débattre pour me remettre au dessus de lui mais il me tenait bien le bougre!

Je soupirais plus fort en le sentant se frotter contre moi, me faisant perdre toute mon envie de me débattre.

Si il continuait il allait m'exciter… Sauf que son portable sonna. Il arrêta tout mouvement, me faisant rouvrir mes yeux que je n'avais même pas pris conscience d'avoir fermé.

Il m'abandonna pour sauter sur son GSM, répondant.

Je gonflais des joues. Pas juste ça!

Je ne compris pas un traître mots de ce qu'il racontais, juste qu'il n'était pas très contant.

Il plongea sa tête dans le coussin et hurla, me faisant ricaner.

Je me redressais, grimaçant un peu, avant de m'approcher de lui à quatre pattes, grimpant sur lui, m'asseyant sur ses fesses et embrassant son dos tout en caressant ses flancs.

-Un soucis mon chou? demandais-je en descendant mes baiser tout le long de sa colonne vertébrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Dim 25 Mar - 18:59

Je riais quand il me dit qu'il me partagerait pas. Roh, quel possessivité mon dieu. Je vais devoir faire attention HAN! Nan sérieux, c'était pas grave je me doute de ce genre de réaction de sa part de toute manière.

Quand il me dit que j'étais son petit-ami je fonçais dans ses bras, le serrant tout fort contre moi et l'embrassais de millier de fois sur la bouche et sur le visage, lui répondant sans cesse 'oui'!!

J'étais content qu'il me voyait comme ça. Plus qu'heureux. Mon coeur explosait de joie, tellement j'étais heureux en ce moment même. Il ne pouvait pas me faire plus plaisir. Mon amour pour lui ne cesserait d'être gâté en ce moment. Il pouvait exploser comme il le souhaitait et prouver sa pureté.

- Ouais bah toi t'es pas un mec comme moi, c'est tout. Je refuse de me mettre du maquillage. Je suis pas un gars de scène.

Je frottais sur mon cou comme pour faire partir même si je sais que ça servirait a rien du tout.

- Eh oh!! Dis que t'as l'habitude de cacher ce genre de marque tant que tu y es!!

Je le fusillait du regard. Il allait pas osé me dire ça hein!! Sinon je le quitte na!! Ouais bon c'est pas vrai mais bon hein. Façon de parler.

Il me dit que la maquillage ne le dérangeait pas et en guise de réponse, je le mordis. Je crois qu'il rigolerait moins si je l'empêchait de se lever aujourd'hui, ayant un trop grand mal au derrière! On verra si il fait toujours le malin!

J'eus alors le coup de téléphone le plus chiant. Mais bon... Que pouvais-je y faire, hein?

Je l'entendis s'approcher puis quelque chose se mettre sur mes fesses. Mhhh... Il est chaud quand même ce gars, c'est pas possible.

- Oui.... Je suis bien trop gentil! Je me fais toujours avoir dans des trucs bizarres... Stupide truc!

Je soupirais, battant des bras sur le coussin. Roh mais c'est vrai quoi!! Je pouvais jamais dire NON quand un ami demandait de l'aide!! Sacre bleu!!

Je redressais ma tête, m'appuyant sur mes coudes, ne sentant pratiquement pas ses baisers, ou plutôt essayant de pas les sentir pour éviter d'être "réveillé"

- Je devrais peut-être devenir bien plus méchant. C'est peut-être ça la solution.

Je réfléchissais et tournais la tête vers lui comme une demande silencieuse de son avis sur mes dires.

- Autres chose aussi! dis-je me recouchant. J'ai un drôle d'animal sur mon cul, fais-le descendre. Mon derrière n'est pas un arbre où il peut se percher.

Désolé, pas pu m'empêcher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Jeu 29 Mar - 8:30

Tout d'un coup il fonça dans mes bras, me surprenant, qu'est ce qui se passait? J'avais dis quelque chose?

Il parsema mon visage et mes lèvres de baiser en murmurant des petit oui…

Qu'est ce que j'avais… Oh! Je rougis d'un coup, il était heureux parce que j'avais demandé si on sortait ensemble? Un sourire idiot se forma sur mes lèvres et je le laissais complètement faire, profitant de ses douces caresses buccales.

Je tiquais au "pas un mec comme moi", mais il se rattrapa presque en rajoutant "gars de scène", encore heureux, je lui aurais fait passer un sale quart d'heure!

Il frotta son cou alors que je le regardais, moqueur, sa réplique me fit ricaner.

-Tu n'imagines même pas le nombre de marque que j'ai du cacher, c'est que Massu des que tu lui pique son casse croute il te lâche plus, et comme j'ai la peau fine j'ai vite des bleus. Qu'est ce que tu as cru? Mmh? demandais-je avec un sourire mesquin.

Je geignis de douleur quand il me mordit, sale clebs va!

Je levais les yeux au ciel quand il dit qu'i était trop gentil et qu'il devrai peut être être plus méchant.

-Tu fais ce que tu veux, mais traite moi mal et je te le fais regretter au centuples, compris mon cœur? lui demandais-je avec un sourire angélique.

Il ne savait pas encore de quoi j'étais capable…

Il se rallongea et sa réplique m'outra.

Je lui fis une grimace qu'il ne vis pas avant de descendre de ses fesse et de lui mettre une petite claque sur le derrière.

J'allais pour me lever ensuite mais je me rallongeais direct en soufflant fort. Bon sang j'ai mal au fesse moi!

Je pris une grande respiration avant de réussir à me lever en grimaçant, j'étais dos à lui et je m'abaissais pour récupérer mon boxeur au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Jeu 29 Mar - 17:11

- Quoi!!? Masu t'as déjà fait ses marques là!

Je m'outrais et j'allais l'attraper ce gars la prochaine fois. J'entendis même pas qu'il me demandait a quoi je pensais, trop occupé a penser a ce que j'allais lui faire a ce Masu. Je pensais autrement bien évidemment comme un idiot, je l'accorde.

Je l'entendais geignire de mal quand je le mordais et me dit que c'était bien fait pour lui tiens. Il me dit ensuite que tant que j'étais pas méchant avec lui ça allait, me faisant froid dans le dos avec son regard. Mais ma morsure disait aussi que j'étais pas un facile. Na!!!!!

Quand je lui disait que j'avais un truc sur les fesses qui s'y était perché, il descendit et fit claquer sa main sur mes fesses. Je m'étais redresser direct et massais ma fesse, le regardait choqué.

Non mais ça va pas? Il a des tendances masochistes ou quoi? waa!! Ça fait pas du bien purée!!
Je le regardais se lever et vit qu'il avait mal. Je me redressais plus, rampant jusque l'autre côté du lit où il s'était quand même levé et je le vit s'abaisser pour prendre ses affaires.

Mhhh.... Je sourit et sifflais.

- Jolie vue merci.

Je riais a gorge déployé et m’effondrait sur mon lit. Purée j'était trop con! Mais c'était bien trop drôle. J'avais pas pu m'empêcher de dire ça sur lui. Mais c'était vrai non?

Je cachais ma tête dans l'oreiller, tournant sur mon dos, prenant l'oreiller avec moi et camouflait mes rires. J'avais un fou rire du coup.

Le pauvre, je lui avais fait mal et je riais. J'arrêtais et m'assit, souriant vers lui tendrement. Je tendis la main vers lui, pour l'inviter a venir près de moi.

J'avais besoin de lui pour tout en fait. Je voulais pas qu'il se lève et me laisse maintenant déjà.

- Tu reviens quand?...

Je lui demandait, déjà bien inquiet de pas le revoir mais il m'a dit qu'il était mon petit-ami alors...
- ... Petit ami.

Je voulais déjà savoir quand je le reverrais. En tout cas, pas a ma fête d'école demain. Hors de question, je ne voulais pas qu'il me voient. Et puis quoi encore?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Ven 6 Avr - 21:45

-Bien sur! lui répondis-je avec un sourire mesquin.

Alors comme ca monsieur était jaloux… Intéressant à savoir ca… Mouhahahaha, j'allais bien rire!

Massu était mon meilleur ami, il ne s'était jamais rien passé entre nous, mais si il était jaloux je pourrais jouer avec ça… sans allé trop loin, je ne voulais pas le perdre… Je crois que je commençais vraiment à l'aimé profondément.

Je ne fis pas attention a lui après ma claque surprise, essayant juste de me lever pour attraper mes vêtement, à son compliment, je restais pencher et tourna la tête pour plonger mes yeux dans les siens avec un petit sourire alors qu'il explosait de rire.

Je ramassais en vitesse mes vêtements et les enfila avant de me retourner vers lui, il c'était assis et me souriais tendrement en me tendant la main.

Je l'attrapais directe et m'approcha de lui, je souris à sa question.

-Tu sais, c'est pas parce que je suis habillé que je part, sauf si tu me jette à la porte, juste que rester trop longtemps sans rien faire ca m'énerve intérieurement, lui dis-je avec un petit sourire.

Je me penchais ensuite vers lui et posais un léger baiser sur ses lèvres.

-Pour ta question… quand tu veux, appel moi ou envois moi un sms et j'essayerai de me libéré.

J'avais poser mon front contre le sien et lui souriait doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Sam 7 Avr - 3:50

Il me répondit positivement sur le fait que Masu lui avait fait ses marques... Je vous dit pas ma tête. Bouche ouverte, yeux incrédule. Non, il rigolait là hein? Masu lui avait fait des marques rouges comme ça? Je vais le tuer!

A mon compliment sur ma vue, il retournait juste sa tête et ça me fit rire encore bien plus. J'étais un idiot fini je sais.

Il ramassait bien vite ses vêtements et se rhabillait bien trop vite a mon gout. Même pas le temps de me rincer l'oeil a fond, pas drôle. Pour une fois que j'ai la bombe de mon cœur sous mes yeux, il était déjà tout habillé. Que le monde est cruel.

Il prit ma main et je le tirais a moi, le mettant entre mes jambes. Mes mains partirent sur ses hanches et je le regardais dans les yeux.

Il me dit ensuite un truc assez censé. Moui mais bon, une fois habillé c'est plus facile de partir alors que si il reste pratiquement sans vêtements, il doit encore s'habiller avant de partir donc plus de temps avec moi. C'était simple non?

Il embrassait mes lèvres puis me dit que je n'avais qu'à l'appeler ou lui envoyer un sms. Ok, entendu, je le ferais. Je lui resourit et fit monter une main vers son visage, caressant sa joue tendrement et puis vint poser mes lèvres sur les siennes. Ah bah... Je suis fort petit d'où je suis mais c'est pas grave. Laissant lui e bonheur d'être grand pour une fois, ne?

Je rompis le baiser et me levait a mon tour.

- Peut-être aller manger non? Je suis sûr que ma mère a déjà préparer quelque chose.

Je souris en déposant doucement mes lèvres sur les siennes et entrelaçait mes doigts au siens, posant mon front sur le sien a nouveau.

- Je t'aime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Lun 30 Avr - 16:42

Je ricanais à sa réaction, ca c'était marrant, Massu était comme un frère pour moi, donc c'était normal que de temps en temps on se chamaille, qu'on utilise les mains les pieds ou même les dents. C'était une vraie partie de fou rire.

Je souri tendrement en me souvenant notre dernière bataille. On c'est endormis dans les bras l'un de l'autre, lui une morsure sur la joue et moi sur la hanche sans compter tout nos bleus.

Je ne tentais même pas de le rassurer, je trouvais ca mignon sa jalousie, par contre qu'il n'essaye pas de blesser mon frère de cœur, ou je le fait souffrir!

Alors qu'il m'attirait à lui je plongeais dans ses yeux. Magnifique yeux cela dit en passant, foncé comme un abysse profond. Je me penchais pour capturer ses lèvres dans un simple baiser.

Je me détachais de lui pour lui offrir un sourire qui me fut rendu et qui accéléra les battements de mon cœur.

Il posa sa main sur ma joue, la caressant doucement avant de reposer ses lèvres sur les mienne.

Je souris dans le baiser. J'aimais ca, la sensation de nous bouche jointe. Il rompit ensuite le baiser et se leva.

Oh oui! Manger? Je veuuuuuuux!

Je lui offris un grand sourire montrant mon contentement.

Il sourit avant de me ré-embrasser et entrelacer nos doigts.

Je souris encore plus à sa confession.

-Moi aussi, lui répondis-je doucement.

C'était fou de tomber aussi vite amoureux… mais c'était comme ca.

Je le laissais nous conduire jusqu'à la cuisine, je ne connaissais encore rien ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Mar 1 Mai - 17:41

Je sentais ses lèvres s'étirer sur les miennes et ça me fit chaud au cœur. Si il aime mes baisers, je lui en donne quand il veut. Quand personne regarde bien sûr. Je ne veux pas choquer non plus.

Je l’emmenais avec moi en bas, le conduisant où manger quelque chose de bon. Je le prit par le bassin, embrassant sa tête et ris un peu. On arrivait a la cuisine et je le lâchais un peu, pour pas trop embêter ma mère quand même. J'ignorais sa réaction encore.

Ma sœur nous vit et tapotait le bras de notre mère pour indiquer qu'on était là. Je disait bonjour a ma mère en son language, c'est à dire, doigt sur le menton et faire aller la main en avant et elle me répondit. Je l'avais quitter du regard un moment pour indiquer une chaise a Yuya pour qu'il s'y installe.

Ma mère ne tardait pas a recaptiver mon attention en tapant sur la table avec sa main. Je levais le regard et recommençait a me parler, reprenant au moment où j'avais quitter ses mains et tout le reste du regard. Elle me posait des question où je répondais. Je savais ce qu'il aimait je crois via les interview mais n'était pas sur. Son visage faisait une grimace de "roh je vous jure!" puis m'ordonnait de lui demander, en visant du doigt Tegoshi.

- Euh... Je te traduis peut-être... Elle aimerait savoir ce que tu veux boire et manger, car elle ne sait pas ce que tu aimes. Alors?

Je lu sourit et demandait a ma mère d'un geste de la main d'attendre qu'il me réponde lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Tegoshiki Yuya

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Jeu 3 Mai - 22:15

Il me conduit jusqu'à la cuisine, embrassant ma tête, me faisant sourire sous ce geste tendre.

Je ne savais pas pourquoi mais ces marques d'attention me faisait vraiment du bien, moi qui avait été habitué à être aimé hystériquement je me retrouvais avec quelqu'un qui m'aimait tendrement.

Et ca faisait du bien, vraiment, je ne m'étais jamais sentis aussi léger. C'était bien la première fois que je sentais mon cœur vibrer de plaisir pour un simple baiser.

Mais c'était plaisant,  vraiment.

Il me relâcha quand nous arrivâmes dans la cuisine, est ce qu'il voulait cacher le fait qu'on était plus que des amis à sa famille?

J'espérai que non, sinon il allait m'entendre rouspéter, quand on est avec quelqu'un c'st pour le meilleur et pour le pire. Et il allait vite se rendre compte qu'avec moi c'était plus pour le pire que le meilleur vu mon caractère de gosse capricieux.

Alors qu'il saluait sa mère en langage de signe moi je fis le salue habituelle japonais.

J'allais devoir demander à Massu de m'apprendre le langage des signes sinon j'allais vite me sentir de trop… heureusement que j'apprenais vite  quand je voulais vraiment.

Tomo me présenta une chaise et je m'assis en lui souriant doucement avant qu'il ne se re-concentre sur sa mère.

-Alors cette nuit? Reposante? me charia sa sœur avec un sourire coquin.
-Ca dépend ce que tu appel reposant, en effet j'ai dormis comme un bébé! lui répliquais-je avec un sourire.

Du coin de l'œil je voyais mon amoureux parler avec sa mère et je fus vraiment frustrer de ne pas comprendre.

-En tout cas vous n'y êtes pas allé de main forte, toute la maison à trembler! continua-t-elle.

Oh? Elle espérait me faire rougir? Rater Chérie!

-Oh? Comme ce matin quand je t'ai entendu sortir de ta chambre?

Elle ouvrit puis ferma la bouche à plusieurs reprises avant de faire la moue.

-Bonne répartit fillette, lâcha-elle avec un regard en coin.
-Merci, oh et, fière de l'être quand je peux être plus jolie que des fleur comme toi, répliquais-je avec un clin d'œil.

Je sentis un doigt être pointé sur moi et je me tournais vers la mère de Tomo.

Il me proposa de traduire et j'acquiesçais direct. Je me sentais paumé là, heureusement c'était juste pour la nourriture.

A vui juste, j'avais pas dit ce que j'aimais manger… Et on va dire que je n'avait pas tout a fait dis la vérité dans certain magasine… bon dans beaucoup!

Malgré mon image kawai je me faisait passer pour quelqu'un qui n'aimais pas les chose sucré, alors que j'en raffolais!

Et à l'inverse, il était absolument hors de question pour moi de manger des tomate ou des chicon, même si j'avais fait la promotion de ses légume et que j'avais affirmé avec tant de plaisir que j'adorais ca… Une fois les caméras éteintes j'avais tout remis au wc…

-Alors… euh en fait j'ai pas toujours été très honnête à la TV…
-Ne t'en fait pas, tout le monde sais que tu es une fille…
-Et toi un extra terrestre, on ne s'en plains pas alors chut, répliquais-je avant de continuer vers Tomo. J'aime les choses sucré et pitié ne me fait pas avaler de chicon ou tomate!

Je penchais légèrement la tête de côté et lui fit les yeux les plus mignon que je pouvais faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamashigawa Tomohisa
Admin
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Amour observatif.   Ven 4 Mai - 16:24

Je l'avais lâché pour pas trop choquer ma mère. Je savais qu'elle n'était pas contre mais est-ce qu'elle dirait  pareil si ça arrivait a son propre fils. Alors, ne pas trop montrer c'est ce que je voulais. Espérant qu'il ne fasse pas de bourde lui. Tout essaie pour un baiser, je vais devoir reculer la tête. Espérons qu'il puisse se tenir, le gosse célèbre.

Quand ma mère s'énervait un peu sur moi en me posant plein de question, j'entendis ma soeur et Yuya se disputer et je ris, faisant que je devais m'excuser aussi pour cela. Elle s'énervait et me lançait un serviette à la tête de rire alors qu'elle me parlait.

- Dîtes vous voulez pas vous disputer après ou pendant le déjeuner quand maman ne me parle pas? Ce serait très sympa car bientôt elle va me lancer les assiettes à la tête.

J'avais alors continuer avec ma mère pour remettre mon attention ensuite sur Yuya pour qu'il me donne une réponse.

Il me dit d'abord qu'il n'était pas toujours honnête à la TV et cela ne me surprenait pas du tout. Je  n'avais jamais prêter fort attention a ce que racontait magasine et télévision car je savais que tout n'était pas vrai, alors j'avais toujours espérer que je le rencontre, que je le connaisse et sache tout ce qui est vrai sur lui.

Je me retournait directement vers ma mère et expliquait ce que Yuya aimait et ce qu'il n'aimait pas. Je lui disait autre chose ce qui fit rire ma soeur qui avait lu. Elle lui lançait un regard assez fier et je souris aussi. Ma mère allait dans son frigo et sortait des choses sucré puis aussi autre chose qu'elle mit dans des assiettes. Elle préparait le petit-déjeuner directement, et une fois fini elle tendit une assiette a Yuya avec des tomates et des chicons.

Ma soeur explosait de rire et je fit de même. Ma mère lui sourit très gentiment et riait aussi.
- Désolé, c'est de famille de de AI, che au Iete

Elle sourit et ma soeur lui fit signe qu'elle n'avait pas bien prononcer les mots.
b- Elle voulait dire: désolé, c'est une coutume dans notre famille de faire cela au personnes qui vienne ici pour la première fois. On est du genre taquin.

Ma mère s'excusait en language de signe a Yuya et tendit la bonne assiette avec des crêpes. Je me prit un fruit et préparait le thé aussi pour donner a tout le monde. Je buvais quelque gorgée en m'approchant de plus en plus puis me penchait a son oreille.

- Je me demande sur quel sujet tu as encore mentit... Tu me raconteras ça sous la couette hein? J'y compte...

Je me redressais et lançait un regard de côté rempli de sous-entendus avec un petit sourire continuant a boire.

- Qu'est-ce que tu as dit?
- Mêles-toi de tes fesses la brune.
- Dis-moi le brun, tu veux que je te castre?
- Oh tu y arriveras jamais, t'es bien trop faible, encore pire que Yuya.
- Mais je rêve vous avez vraiment fait ce que je crois cette nuit?


Je levait la tête et regardait ma mère un peu stresser, heureusement elle regardait ce qu'elle cuisait. Je sifflais sur ma soeur l’indiquant de se taire de suite. A quoi elle pense elle? C'est pas de son âge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toru-no-sekai.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amour observatif.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amour observatif.
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» un amour de chat
» Produits dérivés... ou comment se ruiner par amour pour Jane
» L'amour en trois dimensions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REGLES !! :: Archives :: Sujets à Ignorer-
Sauter vers: