AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fugue en terre étrangère

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Kamekashi Kazuya

Kamekashi Kazuya

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Fugue en terre étrangère    Dim 5 Fév - 11:57

Yoshaaa‼! J'avais encore réussis! Même si cette fois-ci je ne me sentais pas au meilleur de ma forme, j'avais encore réussi à échapper à la vigilance de ces crétins de garde tout moche et aussi intelligent qu'un pou!

Je disais ça mais à chaque fois ils me retrouvaient… Mais cette fois se serais différent! J'étais dans une foret du royaume voisin, bon je n'y connaissais rien en foret et tout et tout, et j'allais surement me perdre ou me faire mal… ou me faire dévorer! J'avais de la fièvre et je n'arriverais pas à fuir si une bête sans scrupule venait pour me manger.

Quand je les entendis s'éloigné alors que j'étais planquer dans une fourré je sautais de joie… avant de me retrouver surement sur les fesses…

Haaaan, je me sentais pas bien, et il faisait pas chaud en plus…

Je m'allongeais sur le sol, regardant le ciel avec un petit sourire. Au moins ma dernière vue avant de me faire manger par une grosse bêbête serait ce ciel bleu envoutant.

Je souris en fermant les yeux, sombrant dans l'inconscience.

Etrange l'inconscience, je réfléchissais… Baaah, pas grave. Profitons-en pour faire un récapitulatif de ma vie…

J'étais prince, bon troisième fils donc aucun héritage si ce n'est que l'argent et le nom mais prince quand même, sauf que j'aurais tout abandonné volontiers si je l'aurais pu, je n'étais absolument pas d'accord avec les idées conflictuelle de ma famille.

D'ailleurs, j'étais complètements différent d'eux, je n'agissais pas comme un prince, trop ennuyant, me la fermer pour faire bon genre… sans moi! J'adorais parler! Pas question que je me la ferme! De plus j'étais quelqu'un de simple, me satisfaisant d'un rien, très curieux aussi.

Tout ça pour dire que je n'avais rien d'un prince!

Je détestais ma vie, c'était pour quoi je fuguais tout le temps, sauf que je me faisais toujours retrouver, bon parfois après un ou deux mois, mais bon!

Je sentis mon débit de penser ralentir… oh oh… je vais mourir?

Et tombais dans un trou noir. Ma dernière pensé fus: "On sais tomber dans sa tête?".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
Akakuro Jin

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Lun 6 Fév - 7:42

Je me baladais dans la forêt a la recherches de plantes, en hauteur tout comme au sol.
Pas de plantes normales non, des plantes médicinale.

Je me présente peut-être d'abord un peu. On me nomme 'Le monstre des plantes' par au fait que je sois incollable dans les plantes que je sois un don du ciel pour géurrir avec mes plantes mais plutôt a cause de mon visage.

Je ne suis ABSOLUMENT pas beau. D'où le surnom 'monstre'. Je vis dans la forêt, reculé de tout village et je n'appartiens a aucun des deux royaume. Si on avait besoin de mes services, je venais, un point c'est tout. Je ne suis pas beau a voir du tout. J'ai d'énormes cicatrices partout sur le visage, sur le corps, des traces noirs comme des tatouages, du fer ressortant par endroit, comme des piercings.

Je ne dirais pas que je suis né comme ça ou que j'ai choisis d'avoir tout ça partout, non. Je n'ai pas eu le choix.
J'ai été maudit par une sorcière, une sorcière qui voulait m'aider a vivre correctement.

Oui, il y a une chose a savoir c'est que je suis un vampire. Oui, ces créatures d ela nuit, avec des dents pointues, dse pouvoirs et une force surhumain. Je n'aimais rien et j'ai tué une personne qui ne fallait pas, quand la 'bête' en moi avait apparue. La sorcière pour m'aider m'a alors transformé comme ceci. Depuis maintenant des années, je suis calme et ne ferait du mal a quelqu'un mais hélas la malédiction va bientôt prendre fin.

Un seul tatouage represente la malediction. Sur mon avant bras, il y a , enfin il y avait en tout 7 roses. Maintenant il n'y en a plus qu'une. Par saison, leur petales tombaient et si toutes les pétales sont tombé, et que je n'ai pas trouvé queqlu'un qui m'aimait, je resterais a jamais, avec ce visage.

Même la nuit. Car pour le moment, la nuit j'ai ma vraie apparence, mon visage d'humain et je ne ressembles pas a un monstre.
Je ne désespérait pas avant de trouver la persone qui m'aimerait mais maintenant oui. C'est pourquoi je partais tout les soirs vers la rivière pour pouvoir voir mon visage, pour pouvoir m'en souvenir chaque jour qui passera après la fin de la malédiction.

Là pour le moment je cueille tranquillement mes plantes quand quelque chose au loin m'intrigue. Je m'approchais doucement et vu un jeune garçon. Je déposais vite fait mon panier et m'accroupit près de lui. Je dégageais ses cheveux et sentit qu'il avait une grande fièvre.

- D'où viens-tu petit?

Oui bon je parlais un peu a moi-même je sais. Je regardais au alentours et me demandait bien ce qu'il faisait ici. Personne ne s'y aventurais. Je regardais son visage et me dit qu'il fallait faire baisser la température et vite car il était déjà tout blanc.

Ouais bon blanc on pourrait dire un cadavre mais un mort de repsire pas ni ne transpire. Je le pris soigneusement dans mes bras et le soulevait. Il était pas très lourd pour un humain. Bon ma force y était pour grand chose aussi mais quand même. Avec le temps j'ai appris a contrôler ma force donc je pouvais ressembler a un humain normal. Juste avec des canines un tout petit peu plus longue, accentuant mon nom de 'monstre'. CErtes, elles n'étaient pas aussi longue que quand je me transforme réellement en vampire, là elle sont beaucoup plus longue car je dois bien passé a travers la chair et les muscles de mes proies pour manger ou tuer.

Je l'emmenait avec moi, regardant si personne nous voyait et en très peu de temps on arrivait chez moi. Je rentrait dans ma maison et allait l'allonger sur mon lit, au fond de la pièce. Je l'y déposait délicatement, posant sa tête correctement sur l'oreiller. Je dégageais une mèche ou deux puis me mit a le déshabiller. Juste le haut hein. Je suis pas un perver snon plus.

Une fois torse a découvert, je lui mit une couverture jusqu'au hanche et partit mettre de l'eau a boulir. Une fois l'eau su rle feu que j'allumais, je pris des serviettes et me mit près de lui, enlevait d'abord toute eau de lui. J'épongeais son front et déposait une srviette fraishe dessus, le recouvrant de la couverture.

Je le laissais là, allant préparer une petite potion pour lui. Je pris une feuille que je trempais dans l'eau bouillante avant de l'enlever et directement me diriger vers lui. J'ouvris ses lèvres en poussant sur son menton et coinça la feuille entre, refermant ses lèvres.

- Tu va te sentir mieux avec ça.

J'attendis un moeent avant d'enlever la feuille d'entre ses lèvres et repartit a mes occupations, changeant par moment la serviette. Je me préparais a manger et préparait ainsi que m'occupait de mes plantes. Je mit ma capuche, on ne sait jamais qu'il se réveille d'un coup. Je continuais a faire ce que j'avais a faire en hauteur puis sortit le temps d'aller rechercher mes plantes non prise la tout de suit a cause de lui. Mais bon je pouvais pas laiser mourir un si jeune garçon. Surtout qu'il était spécial.

Mon pouvoir de vampire le sentait. Et je savais qui il était. Pas compliqué, son odeur parlait pour lui. Au du moins l'odeur de son père, qui est de pur mechanceté. Un Kamekashi. J'avais d'ailleurs regardé ses yeux et j'eus confiramtion quand je leur ait demandé de reveler leur secret.

Oui je suis magicien aussi. Depuis jeune, né comme ça. Rien a voir avec mes dosn de vampire. Pour ça, j'avais encore autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

Kamekashi Kazuya

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Lun 6 Fév - 9:44

Je me réveillais avec un gout DE-GE-LASSE dans a bouche, vraiment pas bon! On m'avais fait bouffer de l'herbe ou quoi?

Euuuurk‼

J'ouvrais doucement les yeux et constatais plusieurs choses. Un. Je n'étais plus dans la foret… C'était déjà une très bonne chose! Deux. Ma fièvre était presque passée. Cool! 3. J'étais confortablement installer. Kyaaaaaaa, que ça faisait du bien! 4. J'étais torse nu. Pas cool ça! Enfin, à moitié, il faisait bon donc c'était agréable mais d'un autre…

Ou que j'étais? Pas français mais c'est sortis comme ca de ma tête!

Je me levais d'un mouvement souple, grimaçant des courbatures que j'avais à cause de la fièvre et m'étira comme un chat.

Je jetais un coup d'œil à où j'étais et… oh! Une foret à l'intérieur… Partout des plante, partout partout! Y'aurais pas un toit je me dirais que j'étais toujours dans les bois.

Sauf si je délirais… Je délire?

Je me pinçais l'avant bras et grimaçais. Arf, non, je délirais pas, c'était bien douloureux comme il le fallait.

Je me relevais du lit et m'approcha d'un meuble avec des plantes… J'en pris une en main et la raprochais de mon nez.

Pwaaaaaa‼! Ca schlinguait grave!

Je la reposais et pris une autre un peu plus coloré, rose et très jolie, l'apportant vers mon nez.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
Akakuro Jin

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Lun 6 Fév - 10:02

J'avais tous ce qu'il me fallait et je rentrais chez moi. J'ouvris la porte et déposait très vite mon panier sur une table, courant vers lui. Je frappais sur sa main, rammassant la fleur et la remit où il fallait. C'est à dire, dans son bocal avec écris dessus 'Mortel!'

C'était une fleur toxique. Très jolie mais mortelle. Un seul touché ou si on l'avalit surtout, on mourrait très vite et dans d'atroces souffrance au coeur. Une crise cardique immédiait et très douloureux.

Je repartit vers mon panier que je ramenais près de la grande table, remettant mon capuchon correctement.
J'avais oublier que je n'étais pas beau quand je l'avais vu faire l'idiot et prendre cette fleur.

Ce n'était pas seulement un petit agneau perdu mais aussi un dignue et un suicidaire.

Je partit mettre mes plantes où il fallait et prit la marmitte qui était sur le feu, mettant la soupe dans deux bols. J'en mit une sur le bord de la table, la lui donnant en fait.

J'évitais qu'il me voie, ne restant jamais plus de 10 secondes dans une position avec ma tête.
Je n'aimais pas qu'on me regarde et puis si je voulais qu'il soit en meilleur santé, je devais pas le faire fuir. Je pris mon bol et partit tout aussi vite a l'étage du dessus, l'évitant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

Kamekashi Kazuya

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Lun 6 Fév - 11:48

Je ne 'entendis arriver que quand je reçu une claque sur mes main.

-Heeeeeee! Mais ca va pas! Ca fait mal! couinais-je avec une petit voix de garçon prit en faute.

Je le vis remettre la fleur à ca place… dans un bocal avec écrit "mortel" en gros dessus…

Oh oh…

Je passais mon bras derrière ma tête et grata l'arrière de mon crâne.

Héhé…

J'avais à peine entraperçu sur visage qu'il se précipita vers la table en remettant son capuchon.

-Dis c'est quoi cette fleur? Elle est très belle, c'est dommage qu'elle soit mortel, mais bon, les plus belles choses peuvent être les plus dangereuse, non? Roh! Ca me rappel quand j'étais gosse et que j'ai failli me noyer car j'avais vu le reflet de la lune dans l'eau, c'était magnifique, mais je me suis trop penche et PLOUF‼ Et je savais pas encore nager à l'époque, ralala, j'ai bien cru y passer ce jour là, mais un inconnu m'a sauvé, je l'ai jamais revue, d'ailleurs a part qu'il était beau je me souviens plus des trait de son visage et… aaaah‼! C'était aussi un danger alors? Comme quoi un homme et une plante c'est pareil… Oh!

Je m'arrêtais, gêné, il ne m'écoutait même pas, il était monté à l'étage après avoir posé un bol sur la table.

Pour moi?

Kyaaaa‼! J'avais la dalle!

Je pris le bol et e rejoignis à l'étage.

-Désolé hein, je parle beaucoup… Oh‼ Ca me fait penser à mon ancienne nourrisse qui avait faillit m'étouffé avec de la nourriture. Elle en avait marre de m'entendre babiller sans cesse alors elle avait fait la seul chose qu'elle croyait qui allait marcher, elle à été virer après… dommage, elle était drôle parfois, elle s'énervait tout le temps, j'adorais ça! Mais après mon père m'a fourré une pince sans rire, très coincé la femme et elle pétait pas un mot! Elle, elle c'est jeter dans la douve pour s'enfuir à la nage, pas de bol pour elle y'avait des croco, oh‼ En parlant de croco! Cette endroit me fait penser à leur couleur !

Je m'arretait trente seconde pour boire une gorger du potage…

-Pwaaaaaa‼! Immonde! Tu veux me tuer à coup d'herbe ou quoi!? Han! en parlant d'herbe, tu es herboriste, ou médecin? Merci de m'avoir ramassé! On est ami maintenant! Au fait je m'appel Kazuya et toi? Putain c'est trop cool ça! m'exclamais-je en me jetant sur un livre.

-Ma mère avait le même! Jte jure, mais elle l'a brulé avant de se faire exécuter! C'est trop cool! Ca t'ennuie pas si je le lis hein? Merci tu es un amour! Au fait, qu'est ce que tu fou ici tout seul? Tu n'as pas d'amis? De famille? Tant mieux, comme ça je peux te garder tout pour moi! Haaan! En parlant de moi! Faudra cuisiner autre chose, ca à vraiment pas de gout, j'aime la viande moi! Et comme je compte squatter quelque jour, ca t'ennuie pas hein? Merci! Je t'aime déjà!

Je continuais à fouiller son tat de livre tout en déballant un flot incessant de parole sans queue ni tête passant du coq à l'âne, baaah, si il voulait me faire taire il n'avait qu'à me bâillonner, ou m'étouffer avec ses fleur.

-… et donc je lui ai dit que c'était moche elle n'a pas aimé, elle ma tirer les cheveux, j'ai hurlé et me suis jeter sur elle et puis après…

Non, y'avait pas de bouton pause chez moi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
Akakuro Jin

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Lun 6 Fév - 12:09

Il parlat TROP!!! TROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOP!!!!!!!!!
Mais ily avait donc pas un bouton off on?  

Je ne dis pas un mot, l'évitant plus que possible, buvant ma tasse de soupe. Il me dit que c'était dégoutant. Qu'il préferait manger de la viande. Comme seul réponse je pris une souris morte et la déposa près de lui.

Tiens de la viande!!  Il m'énervait un peu le Prince là!! Une vrai pipellete.
Et vas-y qu'il répond a ma place aussi. J'ai pas dit qu'il pouvait rester!! Il l' adécidé tout seul.

Il prit mes livres et je réagis, rangeant a chaque fois chaque livre qu'il avait e main, les rangaents et reprenant encore et encore ses livres des mains.

Je courait un peu dans tous les sens, rangeant et l'évitant.
Il recommençait a dire quelque chose et je fut très rapide, génial les vampires quand même!
J'étais derière lui et avait attraper son bras pour le tordre dans son dos et plaqua ma main contre sa bouche.

- Tu peux pas te taire deux minutes? Et je te gardes pas ici!! Tu retournes dans ton château et va embêter quelqu'un d'autre avec ton monologue !  Laisses-moi tranquille et touches a rien, tu risques encore de te tuer tout seul.

Je le lâchais en le repoussant et me dirigeais déjà vers en bas, attrapant un couteau pour le menacer un peu ou tout simplement couper mes plantes en morceau et les faire mijoter.

Je savais bien qu'il allait me suivre donc je ne m'arrêta pas de marcher et de tirer encore et encore sur ma capuche. Mais il allait me laisser tranquille oui?

Je mretournais bassiant fortement la tête et l'attrapait, le soulevant sur mon épaule et le rebalançait sur le lit. Je mit ma manche devant mon visage et l'ordonna
- Pas bouger! Ou je t'empoissone avec ma soupe immonde!

Je me retournais et allait préparer des potions que je devais donner au village dans la soirée.
Pourquoi je l'avasi rallasser encore? Ah oui del lfièvre et parce qu'il était beau.  

Saleté de coeur.
Bon, je le fou dehors dé qu'il l'ouvre encore une fois!


Dernière édition par Akakuro Jin le Lun 9 Sep - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

Kamekashi Kazuya

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Lun 6 Fév - 18:38

Il m'évitait mais je continuais mon flot incessant de parole en touchant à tout, le regardant du coin de l'œil tout remettre en place, c'était marrant.

Il me posa une souris morte devant moi quand je lui dit que je voulais de la viande…

Ca se mangeait ça une souris?

-Ca se mange une souris? C'est de la viande après tout, et puis les chats en mange bien, mais si elle est morte ici c'est qu'elle à du être achever par tes fleur… Han! Tu as des plantes carnivores? Ca doit être trop drôle, quoi que si tu en avait une il n'y aurais pas de souris et puis…

Je continuais mon monologue jusqu'à se que je sentis mon bras se tordre dans mon dos et une main contre ma bouche.

-Hitaaf! cha fai maaal‼ grommelais-je, étouffé par ca main.

Traduction: Itai! Ca fait mal!

Je m'arrêtais de gesticuler quand j'entendis sa voix grave siffler à mon oreille.

Il me lâcha et alla en bas.

Il savait que je vivais dans le château? Et puis…

-Hey! m'exclamais-je en le suivant. C'est bon, je sais lire, et puis tu fou quoi avec des assassins versions plante chez toi? Et comment tu sais que je viens d'un château? Tu me connais? Et je vais pas te laisser tranquille je t'aime bien et…

Et il m'attrapa me jetant sur son épaule pour me jeter sur le lit, tenant sa capuche pour pas le voir. Il m'ordonna de pas bouger ou il me tuait avec sa soupe.

J'étais… mort de peur…

Je me relevais et le regardais faire;

-Waaaaaw‼! Trop cool! Tu es trop douer! Tu sais faire d'autre truc? Putain c'est trop chouette, et c'est quoi ça? demandais-je en prenant un bocal sans nom avant de le reposer. Roooh c'est trop chouette ici! J'adore! Bon, je vais faire un tour! je reviendrais tantôt. Je peux t'embrasser pour te dire au revoir?

J'éclatais de rire en me tournant vers la sortie avant de bugger sur un autre livre.

-Haaaaaaaaaan‼! Trop chouette! Il y'a plein de belle image, c'est des plante qui serve à quoi? Je le prend avec, ca m'occupera! Aller au revoir à tout à l'heure! m'exclamais-je avant de poser ma main sur la porte pour l'ouvrir, embarquant le livre avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
Akakuro Jin

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Lun 6 Fév - 19:59

- Les chats mangent pas de souris. Elle joue avec c'est tout, parfois elle les mangent mais c'est rare.

Je lui faisait mal et je m'en foutais en fait. Il n'avait qu'à e taire un peu.

Comment je sais que tu es un prince? Regardes tes vêtements déjà de un, ta façon de dire aux gens a peine rencontrer de cuisiner des choses pour toi, au lieu d'accepter sans rechigner ce qu'il donne. Même si on aime pas, on mange déjà par principe et politesse et d'autre pour faire plaisir a l'hôte qui offre un repas.

Je peux te laisser crever ou même te vider de ton sang d'un coup de main.
Je maitrisait l'eau, et le sang c'est de l'eau. Beaucoup de gens oublies ça. Moi j'ai appris cela seul. Je savais vider quelque de toute eau.

Il reparlait a nouveau tout seul et je grimaçais. Mes pauvres oreilles, elles vont exploser. Moi qui avait l'habitude du calme!!!
Il prit mes bocaux et je le repris, le remettant a sa place.
Mais il va arrêter oui de toucher a tout! Je vais lui casser les bras si il continue!

Il me demandait si il pouvait m'embrasser et j'eus un moment de recul.
Ça va pas non!!!!! Et puis quoi encore!

Il partait et me dit 'enfin' avant qu'il me taxa un livre. Je fus rapide, arrachant le livre de ces mains et l'attrapait par les épaules, le tirant en arrière sans ménagement.

Je le jetais d'une force un peu trop forte pour un humain et le baillonnait avec des cordes sans même sourciller ou bouger d'où j'étais.
J'étais occupé a remettre mon livre pendant que les cordes faisait le reste se posant même sur sa bouche.

Je ne l'entendais plus... Aaaaahhh!!!! Ça faisait du bien.
Je redescendis tranquillement et pris de la soupe, mettant une manche devant mon visage et la corde laissa de le place pour que la cuillère passait et lui enfonça une bonne gorgée de soupe dans la bouche et y coinçait aussi la plante a nouveau dans sa bouche pour sa fièvre qui remontait.

Je repartit a mes occupations, préparant mes potions que je mit dans des petits flacons.
Le temps passait bien et je restais concentrer sur ce que je faisais, mon dos vers lui. On entendit un petit toquemment et je me levait, prenant au passage de l'eau et du pain sécher.

J'ouvris la porte et déposait tout sur l'appuie de fenêtre où un oiseau mangeait et buvait. Je caressait doucement son pelage, refermant la porte pour pas que mon 'invité obligé' ne le voit.

C'était mon oiseau. Reçu a ma naissance en tant que vampire. Un oiseau rare, qui se cachait au jour, venant quand la nuit tombait.
Je me dirigeais a nouveau vers cet emmerdeur et lui défit les liens, restant avec mon visage caché.

- Va-t-en. Ta fièvre est tombé. Rentres chez toi.

Je repliait la corde, allant la remettre où il fallait. Je mit mes flacons dans mon sac
Leur de livrer était arriver. Et pas question de le laisser ici. Il rentrait chez lui! Un point c'est tout. Si il y va pas tout seul, je le jetes dehors comme un malpropre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

Kamekashi Kazuya

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Lun 6 Fév - 20:19

Il m'arracha le livre des mains et me jeta plus loin, je me fis mal mais je n'eu pas le temps de dire quelque chose que je me fis bâillonner par des corde, bloquant même ma bouche.

Waaaaw! Il faisait de la magie‼ Trop cool!

Il revint vers moi avec sa soupe immonde, quand la corde laissa ma bouche je m'exclamais.

-Naaaa! C'est pas bon! Teu plait!

Sauf qu'il ne m'écouta pas et m'enfonça sa cuillère dans ma bouche.

J'abandonnais, mangeant son truc qui au bout du compté n'était pas si mauvais si on arrivait à ce défaire du gout âpre.

Il me fourra une feuille dans la bouche et je goutais direct le gout que j'avais me réveillant.

Il m'avait herborisé pendant mon sommeil! Pas sur que ce mot existe, m'enfin…

Je le suivis des yeux pendant qu'il s'activait dans la pièce, regardant intriguer sa capuche. Il cachait quoi la dessous? Un visage de plante?

Mouhahahaha!

Il revint vers moi et m'ordonna de m'en aller.

-D'accord, mais tu me laisse voir le visage de la personne qui m'a aidé!

Je me plantais devant lui, les bras croisé, les fesses en feux, ben oui il m'avais jeté dessus la tout de suite, le regard déterminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
Akakuro Jin

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Lun 6 Fév - 20:29

Il se plaignit de ma soupe et enfonça ma cuillère plus loin. Ça allait lui faire taire tient!
Il allait partir si je lui montrait mon visage?

HORS DE QUESTION !!!!! Dégages!

Je me retournais, partant plus loin pour le laisser seul derrière moi.

Je lui fit comprendre que sa présence dérangeait en ouvrant la porte et laisser ouvert, montrant de s'en aller. Je repartait derrière, cherché du bois pour les mettre dans un panier.

Mais il allait partir oui!!!

Je lui montrerais pas mon visage. JE ne montrais jamais mon visage, ça donnait bien trop de frayeur aux gens.

- Tu pars ou c'est moi qui te jette dehors? Et a coup de pieds a ton cul Royal Kamekashi!

On va dire que je ne portais pas trop sa famille dans mon cœur. C'était de sa faute de toute façon, ce qui m'arrivait. La sorcière était ....
Sa femme.

Sa mère en l’occurrence. Elle est morte, aidé par mes moins pour pas qu'elle souffre au bûcher.
Elle me dit le secret de cette malédiction et s'excusa de me l'avoir jeté. Qu'elle n'avait pas vu que j'étais bon. Contrairement a mes autres de mon espèce.

Alors je pouvais être rude avec lui a cause de la haine que j'avais envers son père et de la douceur car il était son fils a elle.
Elle qui était si gentil. Le cœur sur la main. Une crème des crèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

Kamekashi Kazuya

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Lun 6 Fév - 20:46

Huhuhu, il était rude avec moi…

Mon visage se durcis immédiatement.

-Ne m'appel pas comme ça, je suis juste Kazuya, je déteste ce nom qui à avoir avec le royal enfoiré qu'est mon géniteur. C'est bon je pars, pas besoin de te fâcher, je reviendrai de toute façon, au moins pour te remercier. A plus!

Je me tournais vers la porte, embarquant un livre ni vu ni connu, histoire que j'ai quelque chose à faire cette nuit et une raison de revenir très très vite.

Je détestais mon père et ça m'avais un peu mit en colère qu'il m'appel Kamekashi, j'aurais tellement voulu avoir le nom de ma mère…

Elle me manquait, elle et ses histoires spectaculaires de monstre et de magie…

Je déambulais un moment avant de me rendre compte que… ben j'étais paumé…

Baaah, comme d'hab quoi…

Sauf qu'il commençait à faire froid, pas cool!

Je m'installais à même le sol, commençant à lire ce livre sur les plantes, c'était intéressant mine de rien, sauf que, ben j'étais pas tout à fait remis de mes fièvres et donc je m'endormis comme ça, le livre reposant sur ma poitrine, j'avais bloquer ma cape dessus pour ne pas qu'il rencontre le sol au cas ou je le faisais tomber dans mon sommeil.

J'avais froid mine de rien, et j'allais me réveiller tout courbaturer!

Pour la première fois depuis quelque année je rêvais de maman, revoyant son sourire, sa douceur, sa gentillesse, une larme coula de mon œil dans mon sommeil alors que le sourire de ma mère me berçais.

Elle me manquait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
Akakuro Jin

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Mar 7 Fév - 8:28

JE vois que lui non plus ne portes pas son père dans son coeur. Un pointpositif pour lui envers moi. Mais moi je ne suis pas grand chose pour en parler. Je ne suis que l'herboriste des royaumes. Peut-être était-il une chance pour es deux Royaumes d'être enfin en paix.

Il était peut-être une chance. Mais si il est Kazuya Kamekashi alors,.... Il ne pourra pas monter sur le trône. Il n'est que le troisième fils et seul le premier peut regner. Ou comme il s'est passé avec l'autre royaume, celui des Yamashigawa. Le fils ainé est mort donc le suivant succède au trône. Et si on regardait dans le temps, où j'étais encore 'vivant'  il fut un temps où un prince ne souhaitait pas règner et la donner a son frère cadet. Ca aussi c'était possible.

DOnc sin i l'un ni l'autre se produisait, aucune chance pour lui d'être un jour Roi.

Je l'avais apparemment blesser mais ce n'était pas mon problème; Autant qu'il revient pas.
Il partit et je soupirais de soulagement. J'allais partir et prendre le livre que je devais donner et.... LE LIVRE!!!!!!

Il venait de me piquer ce livre! Purée! Je le trouve et je l'asome! Je lui arraches les yeux de la tête! Je li arraches les mains, les coupes en morceaux en fait de la soupe que je lui ferait avaler a grande bouché!

Bon j'essayais de ma calmer et je partis faire mes livraisons.
Quel salle mome!  En plus d'avoir plus d'un siècle de différence, il est mal elevé!

Je fit tout mes livraisons et la nuit tombait déjà. Je n'allais pas tarder a me transformer. Je marchais tranquillement et butta contre quelque chose, me faisant otmber en avant, hop dévalé le ravin.   Mais c'est pas vrai! C'était pas trop mon jour aujourd'hui.

Je me relevais, remontant vers où j'avais trébuché et... le vit. Lui!

Mon livre a la main en plus! J'allais continuer ma route mais je m'arrêtais a mi chemin.

- Raaah!! Stupide coeur de merde!

Je retournais sur mes pas (mes 4pas de fait en fait pour être exact) et partit le remprendre dans mes bras. Je rangeait d'abord mon livre dans mon sac et mit une couverture sur lui. Je vis une larme et j'ai voulu voir ce dont il rêvait mais... Je me retins d'utiliser mes pouvoirs pour ça. Ce n'était pas mon problème.  Je le soulevais et l'emmenait a nouveau chez moi où je l'allongeais dans le lit, mettant une grande couverture sur lui et alluma le feu.

J'y fit bouillir de l'eau anouveau pourpréparer du thé.
Je l'observait du coin de l'oeil, regardant son visage tout endormis et ne put m'empêcher plus de venir près de lui, toucher son front pour fermer les yeux et regarder en lui. Il rêvait de sa mère.... Ma douce sorcière bien aimé.

J'arre^tais de regarder très vite , trouvant cela trop personnel et mit des vêtements plus chaud pour cette nuit. Je laissais un mot, disant qu'il ne devait pas toucher a mes plantes, sinon je lui balançerait une carnivore dessus sans sourciller et s'il  voulait lire, qu'il pouvait lire le livre qu'il m'avait chipper.   Me créant des problèmes par la même occasion!

Je sortis sans un bruit pour aller 'chasser'. La lune apparaissait et je ne du pas attendre longtemps pour que je redeviens comme je l'étais sans cette malédiction. Apparement, le pouvoir vampirique était plus fort que la malediction donc c'était pour cela que j'étais comme ça toute les nuits. Retrouvant la beauté de mon visage. Après avoir 'manger' je revint vite a la maison, étant retransformé et m'activait aurtout de la maison, sans faire attention au bruit pour mon 'invité'. Il n'avait qu'à se réveiller. Il faisait déjà jour. Enfin tout juste jour.

Je rentrais avec de l'eau fraishe et déposait directement toute l'eau dans ma réserve. Il était réveillé?


Dernière édition par Akakuro Jin le Lun 9 Sep - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

Kamekashi Kazuya

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Mar 7 Fév - 9:45

J'avais le sommeil lourd, surtout que je sortais d'une fièvre, certes vite guérit mais qui laissait quand même une certaine fatigue derrière, c'est pourquoi je fus surprit d'avoir été déplacé durant la nuit.

Certain bruit m'avais sortit du coma du sommeil sans pour autant me réveiller, me lançant nager entre conscience et inconscience. Aaaaah! Qu'est ce que j'étais bien au chaud!

Je me réveillais doucement pour voir où j'étais.

J'étais… dans un lit, encore, sauf que pas de gout immonde dans la bouche cette fois.

Tiens, j'étais encore chez lui, comment qu'il s'appelait déjà? Haaaan‼! Il m'avait pas dit‼

Baaah, je vais lui trouver un surnom… huuum… herboriste? Trop banal! Doc'? Ridicule! Mon sauveur? Trop désespéré… Raaaaaaah‼! J'allais plutôt lui arracher un nom de la bouche!

Fois de Kazuya!

Je m'étirais légèrement, qu'est ce que j'avais bien dormis‼

Quand il fut dans mon champs de vision je lui offris un des mes sourire "made in Kazuya qui fait craquer un rock" comme disait ma mère.

-Bonjour! Bien dormis? Moi super! Merci de m'avoir encore ramassé, je te manquais c'est ça? Au fait, tu m'as pas dit ton nom, et je veux toujours voir ta tête, surtout que tu m'as permis de bien dormir, ça faisait longtemps, merci!

Je lui souris encore plus, j'étais moins bavard au lever… enfin je en racontais pas des morceaux de ma vie ou des connerie en fait…

Et c'était vrai que ca faisait longtemps que je n'avais pas aussi bien dormis, mes nuit a la belle étoile n'était pas très confortable… mais vachement mieux que celle au château.

Comme je ne partageais pas les idées de ma "famille" on me traitait comme un domestique… Pas plus mal! Ils étaient beaucoup plus sympathiques que mes frères, et ils me connaissaient.

Quand je suis totalement à l'aise avec quelqu'un je ne parle plus pour ne rien dire, bon je parle toujours, mais pas autant, car je n'ai pas besoin de combler de silence qui pourrait être "nocif"…

Je le regardais en continuant de sourire comme un bien heure.

C'était bizarre, je le connaissais que depuis hier mais je voulais le connaître, ce bonhomme taciturne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
Akakuro Jin

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Mar 7 Fév - 19:59

A peine lever, il est déjà  bavard. Il est trop trop chiant! J'allais le laisser dans la forêt la prochaine fois!

Bon le seul bout de sourire que je vu puisque j'avais tourner la tête direct après m'avait fait plaisir.
Il était beau quand même. Il avait le même sourire que sa mère. Ça me réchauffait un peu le cœur, pensant a elle et qu'elle était comme de retour.

Il me demandait de voir mon visage et je réagis direct en enfonçant ma tête plus dans ma capuche.

Me manquer? Il rêve. J'étais très bien tout seul et je le resterais toujours quoi qu'il arrive. Je voulais pas trop me lier.

Il me demandait de voir mon visage et je m'enfonçait encore plus dans ma cape.
- Mon nom, tu n'as qu'à le lire sur la porte et mon visage, imagines, laisses-moi! Si tu aimes être ici, alors tu dois pas la voir. Sinon tu va t'enfuir et ton petit coin chaud ici, bye-bye!

Je me retournais vers mon eau bouillant et préparait un petit truc plus mangeable. J'allais me mettre bien plus loin de lui!
Il était trop proche. Mais....  Comme un idiot j'avais oublier mes buchers en plein milieu du chemin et je tombais en arrière, faisant tomber tout avec moi, éparpillant les buches un peu partout.

Aieuh! Il porte la poisse c'est pas possible!

Je tins ma capuche que j'avais senti se déplacer et baissait ma tête. Bon me lever et vite sinon il va encore vouloir faire je sais pas quoi cet idiot!


Dernière édition par Akakuro Jin le Lun 9 Sep - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

Kamekashi Kazuya

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Mar 7 Fév - 20:20

Son nom sur la porte? Pas bête, j'irais voir, par contre je fis la moue quand il ne voulait pas me montrer sa tête, me disant que si je le voyais j'allais m'enfuir.

Ben voyons, il m'avait sauver et parce que c'était pas un canon j'allais m'enfuir la queue entre les jambes?

Pfff.

Il s'éloigna de moi mais trébucha sur des buche qui s'éparpillère un peu partout.

Prit d'un automatisme je me levais d'un coup allant vers lui alors qu'il se masquait le visage avec sa capuche.

-Ca va? Tu n'as rien? fis-je d'une voix inquiète. -Tu sais, je ne vais pas fuir en voyant ton visage et au plus tu me le cache au plus j'ai envie de le voir, je suis trèèèèèèèèès curieux, mais je ne t'oblige à rien, juste attend toi que je te casse les pieds!

J'étais accroupis à ses côté et lui offrit un sourire éclatant avant de me relever et de ramasser les buches au sol, les remettant la ou elles étaient plus tôt.

-Tu sais ta soupe, j'ai dis qu'elle tait degueux mais c'est juste parce que j'ai plus l'habitude, ma mère aussi cuisinait ce genre de bouillon et j'adorais, juste qu'après on m'a forcer à ingéré des trucs épicé, donc j'exagérais hein, j'étais juste surpris car c'est presque le même gout!

Je souris tristement en ramassant la dernière buche.

Fallait que je me surveille, il ne manquait plus que je retombe dans la dépression qui m'avait envahi quand mon père l'avait faite tuer…

Au grand contentement de tous je n'ai plus ouvert la bouche pendant des mois, jusqu'à ce que je rêve d'elle…

Arrrf! Pas pensé à ça! Le soleil brille, les oiseaux chantent et je suis en compagnie d'un gars plus ou moins sympathique.

Une chose qui avait été drôle durant la période après ma muette-attitude c'était que j'avais bien cassé les pieds à tout le monde, parlant encore plus qu'avant.

Au moins avant j'avais une interlocutrice à mon niveau, avec moi ma mère parlait aussi sans cesse.

Je me renfrognais en pensant au traitement que j'aurais droit en rentrant…

Pas question! Je restais ici, de toute manière on était plus dans le royaume des Kamekashi, mon père n'avait aucun droit, et si vraiment ce gars ne voulais pas de moi…

J'irais ailleurs, je trouverais bien!

Je me dirigeais ensuite vers la porte l'ouvrant pour lire son nom et prénom… Nom que j'oubliais déjà, je n'avais jamais été doué pour retenir les noms de famille.

-Hitoshi? Heureusement qu'on choisis pas son nom! ricanais-je avant de reprendre un visage sérieux. -Hitoshi… Je veux vraiment voir ta tête, peut importe à quoi tu ressemble je ne m'enfuirais pas, ma mère m'a appris à ne pas juger les gens sur leur apparence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
Akakuro Jin

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Mar 7 Fév - 20:53

Je baissais encore plus la tête quand je vis ses pieds tout près de moi. Je secoua positivement la tête pour répondre 'oui ça va'.

Il me dit qu'il s'enfuirait pas mais c'était dur a croire avec quelqu'un qui avait une tête comme la mienne.
Il s'accroupit et je détournais le visage, pour qu'il ne me voit pas du tout. Il ramassait les buches et je me levais, écoutant juste ce qu'il dit.

Sa mère.... C'était de elle la recette. On avait tout les deux de bons souvenirs alors sur cette femme.
Lui surement des mieux que moi.

Il ouvrit ma porte pour lire pendant que je mit de la soupe et un bout de pain sur la table.
Hitoshi? Personne savait lire correctement mon nom un jour? Je lui dit rien, il le saura bien un jour que ce n'est pas mon nom.

Il me dit vouloir voir ma tête, sa mère lui ayant appris de pas juger sur l'apparence.

-Sans blague. Très drôle de savoir que la même femme m'avait rendu comme

Dis-je dans ma barbe pour pas qu'il entende. Ça c'était la chose la plus négative a mon souvenir d'elle. En plus de son regard désolé le jour nom je l'aidais a mourir avant de se faire mettre au bucher.

Je me souviens ses yeux larmoyant, elle me suppliait de la pardonner pour ce qu'elle avait fait. Qu'elle avait mal vu qui j'étais vraiment. Qu'elle regrettais de m'avoir rendu comme ça. Moi ce monstre de la nuit a la beauté connu, devenant le monstre du jour. Grâce a elle, mon cœur déjà si froid sans vie le devint plus encore sans amour autour de lui et cela pour tant d'années.

Je me mit fasse au feu et regardais le feu jouer une danse inimitable.
- Tu veux vraiment voir mon visage?

Je papillonnais lentement me retournant vers lui. Doucement j'ouvris ma cape et descendis ma cape, relevant la tête pour plonger mes yeux dans les siens.

Voilà, il pouvait voir mon visage maintenant. Je jetait aveuglement ma cape plus lion et le regardait dans les yeux.
Regardant tout changement d'expression, d'horreur. Je pouvais lire dans ses pensées aussi mais cela j'avais appris a ne plus faire. Trop peur et trop dégouté par ce quelqu'un avait en tête.

Je n'étais pas beau et j'étais connu pour. tout le monde m'évitais et c'est pour cela que j'habitais si loin de tout.
- On m'appelle 'Le monstre des plantes'. Je suis l’herboriste des Royaumes Yamashigawa, Kamekashi et bien d'autre encore. Je suis le plus puissant des médecins sans le pratiquer comme les autres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

Kamekashi Kazuya

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Mar 7 Fév - 21:21

Il baragouina un truc que je n'entendis pas, me faisant faire la moue.

Huuu, je voulais l'entendre pour qu'il me dise autre chose que de me taire ou pas bouger moi!

Il regarda le feu avant de se tourner vers moi, j'avais refermé la porte et le regardais avec un léger sourire aux lèvres.

J'hochais vivement la tête quand il me demanda si je voulais voir son visage.

Il ouvrit sa cape et enleva sa capuche, me laissant l'observer.

Oh la vache! Trop cool!

Je n'écoutais qu'à moitié, voir pas du tout son histoire de montre et m'approcha de lui rapidement, prenant son visage en coupe et le tournant pour le regarder sous toute les couture, souriant légèrement, mais pas moqueur, je n'étais pas dégouter.

J'étais surpris, j'avais jamais vu ça, c'était comme un conte de fée, il avait des balafre partout, des tatouages et des piercings.

C'était surprenant, et beaucoup de personne pourraient trouver ce visage repoussant mais moi je le trouvais…

-… Particulier! Oui, c'est ça! Tu as un visage particulier! Mais pas de quoi fuir, c'est pas la fin du monde! dis-je en haussant les épaules.

Je le lâchais et lui souris avant d'avoir un sourire moqueur.

-Par contre ton nom lui, j'ai envie de partir en courant, j'aime pas du tout, c'est trop long en plus!

Je lui fis un clin d'œil avant de prendre un livre et de m'installe sur son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
Akakuro Jin

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Mer 8 Fév - 7:53

Son visage ne montrait pas de peur, pas de dégout. Mais un curiosité monstre.

Il s'approchait de moi et j'ouvris les yeux encore plus grands quand il prit mon visage en main pour me regarder sous toute les coutures.

Maisil est pas bien lui!! Déjà que tout le monde avait peur de moi, ils allaient surement pas me toucher mais lui... il faisait tout ça!

J'étais...surpris. Grandement. Mon visage le fit bien comprendre. J'avais la bouche ouverte et mes yeux exprimait de la surprise.

Il me dit que j'étais particulier et mon coeur fit un bon dans ma poitrine. Ca faisait plaisir a entendre ce qu'il me dit. Malgré que mon coeur soit mort, je ressetnais toujours de la chaleur en moi.

Il me dit que mon nom était trop long et j'eus un rictus.
- Mon nom serait moins long si tu savais le lire correctement. Je m'appelle Jin, pas Hitoshi. Jin.

Je pris des buches et mes mits dans le feu pour que la pièce se réchauffe un peu. Il lisait déjà un livre m'appartenent et je haussais les yeux.

- Dis? Tu es obligé de touché a tout comme ça? Rentres chez toi, tu devrais pas rester trop longtemps ici. Les gens ne m'apprécie pas beaucoup a cause de... ma particularité comme tu dis.

Je mit ma casserole sur la table et l'invita a manger un peu. C'était plus commestible. De la soupe au cerfeuil. Ca avait déjà plus de gout que l'autre soupe. Je déposais aussi une potion a côté de son bol pour qu'il la prenne. Pour sa fièvre pou réviter qu'elle revienne trop vite si jamais il sortait.

Je pris le livre, l'arrachant des mains en me penchatn vers lui.
- Ca, c'est propriété privé. Alors pas touche le clébard où je te défonce a coup de pied dans le lac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

Kamekashi Kazuya

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Ven 10 Fév - 0:54

Il avait l'air surprit que je ne sois pas dégouté par lui, ben quoi? Moi je trouvais ça curieux, rien qui ne me pousserait à m'enfuir.

Jin… Il s'appelait Jin.

Un énorme sourire pris place sur mes lèvres.

-C'est jolie Jin, j'aime beaucoup, tu sais, ma mère adorait ce prénom.

Je lui envoyais un sourire éclatant.

Il mit des buche dans le feu alors que j'étais déjà installer et près à lire mon livre. Enfin… le sien…

Je levais les yeux au ciel face à sa tirade.

-Ils sont con les gens, tu es super sympas, bon pas bavard pour un sous, mais ca ne me pose pas de problème vu que je fais facilement la conversation pour dix, pour ton visage, j'en ai rien à faire, je le trouve différent, pas repoussant! Ensuite je sui curieux, donc oui je touche à tout, enfin… Plutôt mourir dévoré par tes fleur que rentrer!

Il posa une casserole sur la table et m'invita à manger.

Je me levais en vitesse, du cerfeuil! J'adorais ça!

Je m'installais à table et il m'arracha le livre, approchant son visage du mien, essayant surement de me faire peur… sauf que… louper! Même ça menace ne me faisait pas peur.

Je pris encore son visage en coupe et plongeais mes yeux dans les siens.

-Et tu veux que je fasse quoi d'autre que de lire ici? Je risque la mort à chaque plante toucher. Tu veux qu'on se regarde droit dans les yeux et que je fasse la conversation ou quoi? lui demandais-je avec un sourire moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
Akakuro Jin

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Sam 11 Fév - 6:40

Encore une fois... sa mère. Elle aimait donc mon prénom hein? Mon nom était rare, je crois même unique.
Elle ne m'avait jamais dit qu'elle l'aimait beaucoup, malgré qu'elle parle autant que lui. Enfin quoique, elle parlait moins que lui quand même.

Nan décidément ce gamin n'était pas du tout le portrait craché de son père. Mais plutôt celui de sa mère. Un soulagement. Mais en fait, pourquoi il est ici en pleine foret, qui plus est, pas dans son Royaume?

Quand je lui reprit le livre des mains, il reprit mon visage en main et j'écarquillait les yeux. Personne ne me faisait jamais ça avant. Déjà que personne ne voulait voir mon visage alors touché encore moins. J'était vachement surpris. Il s'en foutait vraiment de mon visage? Réellement?

Je dégageais quand même ses mains de mon visage, reculant me mettant face a lui.

- Si tu veux je t'apprends des remèdes très simples.... Mais d'abord!! Manges, scesses de toucher a tout, c'est malpoli. Arrêtes de parler pour 10 car si tu ne l'aurait pas remarquer chez moi il fait calme et du bruit j'ai pas l'habitude. Plus: que fait un prince si loin du château, sans escorte et surtout dans le royaume ennemi?

Je mangeais ma soupe, faisant la sourde oreille pour tout sauf la réponse sur le fait de ce qu'il faisait là.
Cet après-midi j'avais le médecin de l'autre Royaume qui venait d'ailleurs. Mieux valait que je le cache quelque part. Et cette nuit.... Faudrait que je trouve un moyen pour sortir un long moment.

Ma soupe est trop bonne! Ca faisait longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

Kamekashi Kazuya

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Sam 11 Fév - 21:11

Il se dégagea de ma prise, reculant mais restant face à moi.

J'ouvris grand les yeux quand il me proposa de m'apprendre à faire des remèdes, mais que je devais d'abord manger, arrêter de toucher à tout et d'arrêter de parler pour dix.

Je fis la moue, je ne le connaissais pas, donc j'étais légèrement nerveux, donc je parlais plus que d'habitude, pas ma faute. Toucher à tout? J'étais HYPER curieux!

-Tu sais, si je touche à tout c'est parce que je suis curieux, y'a plein de truc hyper intéressant ici, vraiment! Et si je parle trop… ben désolé, chuis comme ça, c'est trop silencieux ici, ca me met mal à l'aise, pour ca que je parle pour 10, et tu te rend compte que c'est la plus longue phrase que tu m'ai sortit depuis que je suis ici? Je veux bien apprendre!

Je portais la soupe à mes lèvres et soupiras de bonheur, laissant en suspend sa dernière question, je en savais pas trop quoi lui répondre sur le coup donc je me délectais de ce breuvage délicieux! J'allais me réhabituer au gout des herbes…

Mais ca allait me faire penser à ma mère… Tant pis…

Une fois ma soupe à moitié fini, je posais le bol et regardais les flammes qui crépitaient.

-Je suis de sortie, tout bêtement, je… je ne partage pas vraiment les mêmes idées que mon géniteur et mes frères, donc ben… Je me casse souvent, d'ailleurs, ils me rattrapent toujours assez vite! Et ca c'est ennuyant! Je savais pas que j'étais dans le royaume ennemie, bah, je cherche pas la guerre moi, juste du répit, j'en ai marre des long discourt sur l'invasion du monde et blablabla! Et d'être enfermer dans une tour aussi! C'est pas confortable, j ai pas de compagnie et … ben je préfère être dehors, d'un coté c'est cool que je sois dans ce royaume, y'aura pas de soldat qui viendront me chercher par la peau du cul pour me ramener à ma prison!

Je ricanais bêtement, faisant passé la gène que ma tirade avait provoquer.

-Au fait, délicieux la soupe, j'adore, vraiment, ca me fais penser à avant l’exécution de ma mère! Merci, j'aime bien être ici, je me sens à l'aise, je ne te dérange pas trop j'espère?

Je le regardais avec espoir, si il ne voulait vraiment pas que je reste je ne m'imposerais pas, j'étais collant mais j'avais mes limites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
Akakuro Jin

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Dim 12 Fév - 11:38

La phrase la plus longue que j'ai dite? Je vais lui foutre mon poing dans sa figure et il sera où est ma longue phrase.

Je ne dit rien a nouveau mangeant moi aussi. J'écoutais ce qu'il disait sur le pourquoi il était ici et je me disais qu'il était vraiment comme sa mère et pas du tout comme son père. Surtout pas de caractère et qu'il était l'espoir de ce Royaume. Mais pour cela, où bien les frères devaient mourir ou bien lui succéder le trône. Ou bien que le peuple l'acclament a en faire des dégâts devant le château, qu'il le choisisse lui. Surtout que le peuple n'aime pas trop ce qu'ils ont fait a l'autre Royaume. Ce Royaume qui pouvait les délivrer de la souffrance un peu.

Beaucoup n'apprécie pas ce qu'ils avaient fait et était contre le Roi. Je l’emmènerai avec moi, je l'aiderais a prendre le trône. JE devais bien ça a sa mère.

- Je ne parlerais pas beaucoup vu que tu as remarqué, ici il fait CALME.

JE le regardais sérieusement sans sourire le faisant bien comprendre qu'il fallait ps trop me chauffer les oreilles si il voulait pas que je m'énerve vraiment contre lui.

- Aimerais-tu être sur le trône un jour?

Je le regardais sérieusement et interessé. Il fallait qu'il veuille monter sur le trône en fait.
- Tu devrais quand même rentré chez toi. Ta place est là-bas mais si tu veux, tu peux revenir ici. MA porte est ouverte pour les petits animaux perdus. Et pour ton enfermement, tiens.
J'enlevais un collier avec comme pendentif un cercle et au milieu une lettre qu'on pouvait tourner. Si un jour tu as besoin d'aide, tourne ce pendentif, la nuit un ami a moi, viendra pour t'aider.

Ce pendentif est le mien. L'ami en question c'est moi, le vampire. Et c'était aussi un pendentif que j'avais donné a l'autre prince. Tomohisa. Lui avait le même. Il savait ce que cela signifiait. Que la personne qui recevait ce collier, était pur et qu'on pouvait avoir confiance.

- Je suis désolé mais, ce soir j'ai a faire donc, tu resteras seul. Tu pars quand tu veux moulin-à-paroles.

Je me levais, allant cherché un livre et des plantes. J'allais lui faire essayer ça d'abord. Un truc tout simple et très bon pour tout le monde.

Un thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

Kamekashi Kazuya

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Dim 12 Fév - 22:09

Je levais les yeux au ciel à sa réplique.

-TROP calme, il est temps de mettre un peu d'ambiance, je vais t'aider, le silence sa tue et ca rend associable, même si c'est qu'un peu il faut parler, et si tu n'as pas d'interlocuteur… tu parles à tes plantes, c'est des être vivant non? Même si elles ne pourront pas te répondre au moins tu ne seras plus dans ce silence angoissant.

Je niais complètement son regard sérieux, m'en fiche si je l'énerve!

Je bu une gorgé de soupe que je faillis recracher à sa demande, m'étouffant presque, je toussais en me tenant la gorge.

Mais il est pas bien?

Moi roi? Et les ours chantent? Non mais oh! J'ai rien d'un roi pus j'ai trois frère qui attende juste que mon géniteur crève pour prendre sa place et conquérir le monde…

Avec le fils Yamashigawa ils vont se heurter à un mur, et temps mieux!

Mais moi Roi? Même si je le voulais c'était absolument impossible, je ne savais rien faire, bon parfois quand j'allais au village je rendais service au gens contre nourriture mas ca ne me vaudrais jamais le statut de roi, de toute manière personne ne savait qui j'étais et en plus très peu de personne connaissait l'existence du quatrième fils, et temps mieux! Je voulais pas leur regard de dégout sur moi!

-C'est une question qui ne se pose même pas, je ne ferais que des ennuie au peuple, je suis bon à rien sauf à fuguer, au moins, même si c'est pas joyeux, il sont dirigé et pas dans la misère.

Car il fallait bien accorder une chose à mon père… pas de gens à la rue, il trouvait que ca le donnait mal donc même si tout était trop cher, que les villageois ne pouvais pas beaucoup s'accorder de plaisir, que le régime était tyrannique, qu'il suffisait de peu pour avoir une exécution… personne ne dormais à la rue…

Je fis la moue quand il me dit que je devais rentrer chez moi mais mon visage s'éclaira quand il me dit que je pouvais rester, même si il me comparait à un animal.

Il me donna ensuite un pendentif, j'écarquillais mes yeux.

Heeeee?

Il me dit que c'était pour mon enfermement, que si j'avais besoin d aide je n'avait qu'à tourné le pendentif et un de ses amis viendrait m'aider.

Je lui souris, légèrement moqueur.

-Ah? Car en dehors de moi tu as des amis?

Je tirais légèrement la langue avant de me jeter à son cou, entourant mes bras autour.

-Je plaisante! Merciiiiiii!

Je le serrais contre moi avant de me détacher et de lui sourire.

Il était trop gentil!

Il me dit ensuite qu'il allait me laisser seul se soir. Je lui souris, malicieux;

-Pas de souci, j'ai de quoi m'occuper, dis-je en désignant ses livres.

Il se leva ensuite allant chercher un livre et des plante je le regardais rapporter le tout avec curiosité.

-C'est quoi? C'est pour quoi? C'est pour m'apprendre? demandais, surexcité.

Haaan‼ J'étais trop curieux et impatient!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
Akakuro Jin

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Lun 13 Fév - 8:05

- Ca fait des siècles que je fais tout dans le silence, je suis toujour spa smort espèce de crétin amulatoire!

Je marmonais ça tout bas et tournant dans la soupe. Ca faisait bien longtmeps que je ne parlais ni avait des relations avec d'autres et j'en suis pas dépressif, ni mort. Le silence ne fait pas de tort! Il devrait essayer pour voir. Imaginez ça tête si il savait mon âge!

Il s'étouffa presque avec sa soupe et je le regardais haussant un sourcil. Qu'est-ce que j'avais dit de si étouffant? Il me dit que je rêvais en parlant qu'il deviendrait roi. Je suis pas con espèce de crétin! Je le regardait méchament. Non mais merde! J'allais le bouffer, en faire mon quatre heure ce mec! Aller vampire! Sors une fois tes griffes en plein jour!

Je rêvais. Je me transformerait jamais sauf si j'avais plus cette malédiction. Jamais quoi.

- Je sais ce que j'ai dit. J'ai une bonne idée et puis... J'ai des contacts avec quelqu'un dans l'autre Royaume qui pourrait t'aider.

Grrrr!!!! J'en ai des amis!!! Enfin 1! Yamshigawa! Alors te frottes pas trop a moi mon petit!

Il me sauta dans les bras et j'ouvris de grand yeux de stupeur. Mais il était pas normal! Personne faisait jamais ça avec moi! Il voyait mas tête hideuse et tout le corps hideux qui allai avec!?

Il s'excita sur ce qu'on allait faire et je ris un peu. Je ne lui dit rien, montrant une page avec le meilleur thé a faire mais ce n'était écrit nulle part.
- Fais gaffe, au moindre faut ingrédient, c'est pas bon!

Je ris fortement en mon intérieur et coupait mes plantes vertes le regardant faire avec des fruits secher. On mit tout dans de l'eau bouillante et attendait assis. Je lui avais fit comprendrre de se taire pendant tout le truc, une astuce de magicien.

Une fois près, je servais une tasse et reniflais l'odeur.
Juste pour l'emmerder, je m'assis et me mit a boire, s'avourant le thé délicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

Kamekashi Kazuya

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    Lun 13 Fév - 18:43

-Pardon? Qu'est ce que tu as dit? J'ai pas compris, lui demandais-je à son grommèlement.

Des contact avec l'autre royaume? Cool, en quoi c'était ma tasse de thé?

Je fronçais les sourcils.

-Tu en à tellement marre de m'entre parler que tu veux déjà vendre ma tête en fait? demandais-je.

Ben oui, si jamais quelqu'un de ce royaume savait qui j'étais bon pour le cachot ou l'exécution… Arf…

Pour ce qu'il voulait apprendre à préparer il ouvrit une page de son livre et me mit en garde, je ne prononçais pas un mot durent toute la préparation, restant concentré, même si ça me brulais la langue.

Une fois fini il se servis une tasse, la reniflant avant de la boire, je le copiais et fis la moue.

Il se foutait de moi en fait!

-Tu te moque de moi? Un thé? Tu m'as fait préparer un thé! Roooh, j'étais super fière d'avoir raté aucune étape en plus‼! Grrrrr, méchant!

Je lui tournais le dos, gardant tout de même le thé que je sirotais.

Je l'avais bien réussi mine de rien.

Au bout de deux minutes de silence je n'en pus plus. Je me retournais vers lui, repensant à sa réplique de la tout de suite je le regardais sérieusement.

-Tu sais… Je ne sers vraiment à rien, même avec un piston, je rendrais le peuple malheureux, je ne sais pas diriger, du moins seul, mais comme je le suis, seul, je ne peu pas diriger un peuple. En plus ca veux dire renverser mon géniteur et mes frères, je sais me défendre mais tu n'as pas vu les singe que c'est! Et puis ton contacte me coupera la gorge avant que je n'ai pu en placer une.

Je lui laçais un regard triste.

Moi gouverné? Je ne pouvais pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fugue en terre étrangère    

Revenir en haut Aller en bas
 
Fugue en terre étrangère
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Salvatore, R.A. - Terre Promise - La Légende de Drizzt 3 - Les Royaumes Oubliés
» [Tajadod, Nahal] Debout sur la terre
» Terre Natale - La Légende de Drizzt 1 - Les Royaumes Oubliés
» [Follett, Ken] Les piliers de la terre
» Il y avait un jardin , qu'on appelait la terre ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REGLES !! :: Archives :: Sujets à Ignorer-
Sauter vers: