AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Attendre, laissez le temps.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mar 7 Fév - 9:27

Je sentais quelque chose me toucher le visage doucement et gémis, puis plus rien. Je commençais à immerger, mon dos me faisais un mal de chien bon sang! Quelle idée aussi de dormir dans cette position!

Je sentis ensuite quelque chose d'humide sur mon bras et un poids sur mes cuisses, j'ouvris doucement mes yeux et regardais ce que c'était.

Les deux yeux noisette du berger allemand fixaient les miens, d'yeux noisette.

Je souris et dirigea ma mains sur sa tête pour la lui caresser, si il continuait comme ça j'allais finir par l'adopter le hamburger…

Je me redressais ensuite m'étirant pour chasser les courbatures du à ma position pas très confortable.

Un mouvement sur ma droite me fit tourner les yeux.

Haaaan, naaan, pas que je l'aimais pas hein, c'est absolument pas ca, il m'indifférait mais… nan, il m'indifférait pas, il était trop sexy pour m'indifférer, mais je n'avais pas d'accroche vis-à-vis de lui si ce n'était que mon agacement face à son attitude d'enfant, je n'arriverais jamais à le toucher si il était attarder, donc aucune chance d'être viré…

Ca me foutait mal à l'aise putain!

Si au moins il agissait pas comme un enfant j'aurais aucun scrupule à le séduire, la j'allais soit devoir forcer… soit allé chez quelqu'un d'autre.

Je fis la grimace avant de secouer ma tête.

Je le regardais attendant qu'il parle, pas question de lui lancer un "bonjour!" plein de joie dégoulinant de bon sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mar 7 Fév - 10:29

Il se réveillait et félicitait mon chien. Je lui souris gentiment

- Mon chien t'aime bien. Je vais devenir jaloux dis donc.

Je me levais et lui passait les vêtements.
- C'est l'heure du dîner. Oh et la prochaine fois que tu veux dormir, tu peux t'allonger dans le lit, je vais pas te faire un commentaire. Ce sera mieux pour ton dos aussi.

Je souris en caressant son dos, là où ça devait être douloureux. Je me retournait vite, prenant au passage un colier qui me tenait a coeur et la mit. Je meretournait vers lui et souris, attendant qu'il soit près pour me suivre. Je mit une main sur ma chanche et penchait la tête un peu.
Quand il fut près je lui pris la main et l'emmenait a la grande salle. Ou plus exactement la salle a manger.

Une fois a l'intérieur, je le lâchais pour aller m'asseoir. Mon père était déjà là et on fermait les portes derrière nous. Je fit signe a Kazuya de s'asseoir avec un grand sourire. Il était assis en face de moi.

- Tu vas aimé le plat je crois. Je l'ai choisis pour toi car tu n'avais pas l'air d'aimer le reste ce matin.

Je ne fis plus attention a lui, regardant mes cheins sous la table.  Je les fit se coucher et mit mes pieds dessus. Ca leur faisait pas mal, heureusement! Je pourrais pas faire mal a une mouche.

Le dîner se fit servir et je mangeais directement! Englouttant le riz, et le poulet saté qui était légèrement sucré, caramel ou un truc du genre. Je jigotais un peu sur ma chaise mangeant en silence puis mon père interrompit le silence, attirant mon attention.

- Alors? Comment il est? Il est bon?   demandait-il montrant Kazuya de la tête.
- Bon? demandais-je perdu, un bout de viande en bouche.  Je regardais Kazuya puis a nouveau mon père. Je l'ai pas encore cuit, donc je peux savoir si il est bon.

Oui c'était TRES con ce que je dis. Mon père parlait pas du fait de 'bon' en tant que le manger mais 'bon' dans un autre sens. Il rit un peu a ma réponse. Puis mangeait un peu avant de me poser la question.
- Alors, tu as ce que je t'ai demandé?

J'étais occupé a jigoter et jouer avec mon chien avec mes pieds et embêter Kazuya et quand il me demandait si j'avais ce qu'il m'avait dit. Je changeait de caractère. Mon dos se redressait, mon sourire débile partit et je regardait mon père normalement.

- Oui je l'ai fait. Je vais aller chercher les informations.

Je me levais, soulevant ma chaise et déposait mes couverts avant de quitter la pièce direction mon bureau. J'étais en 'mode' sérieux.

.....

- Comment te sens-tu ici? La maison te plait? Si quelque chose ne vas pas, tu peux le dire a Miki ou a jin. dit mon père mangeant après puis  repris la parole.
J'aimerais te prévenir pour quelque chose.  Mon fils n'est pas comme les autres personnes que tu as rencontré depuis que tu excistes alors fait très attention. Je peux être indulgent mais pas ça concerne mon fils. Si tu fais du mal a mon fils, si tu le forces a faire quoi que ce soit, je te previens je te torturerais jusqu'à ce que tu me supplies d'achever tes souffrances.

Je rentrais juste parès avec la chemise en main et vint sur la table regardant le regard sérieux de mon père avec incompréhension.
- Quelque chose ne va pas?
- Non rien du tout.


Je regardais Kazuya, demandant silencieusement a ses yeux de me raconter ce qui s'était passé. Je me rassis et déposait mes papiers sur la table, lui montrant mes recherches.
- Quand j'ai regarder la photo de cet homme je n'ai pas tout de suite vu quelque chose qui cloche a part son aura pas très commode qu'il dégage. Ensuite j'ai regardé ta vidéo d'une conférence et j'ai pu y voir beaucoup plus de chose. La façon dont il bouge son doigt au moment où tu parles de l'échange, me montre qu'il n'est pas d'accord et qu'il sénerve. Je verrais peut-être les choses autrement. Si tu veux l'avoir sous contrôle alors je te conseille d'avoir une secrétaire pas trop joli près de toi. Il est quelqu'un qui est attiré par les femmes pas jolies surmeent du a une soeur ou sa mère qui a du avoir un accident amochant la beauté. DOnc il recherches une copie de cette feminité qu'il a perdu. Expliques a la femme de faire attention mais pas trop. Si tu gardes une femme comme ça prèsd e toi, il reviendra et fera beaucoup de chose pour toi rien que pour la voir. Pour le reste, ne lui donne pas d'argent. Il est avare et il pourrait bien trouver des prétextes poura voir plus d'argent pour faire un projet. Tout est expliqué ici dans les papiers.

Je repris mes couverts et mangeait mon lat tranquillement, montrant les photos et les preuves de ce que j'avançais. Oui je n'étais pas un gamin capricieux et un attardé mental. J'étais le meilleur dans le domaine du profiling.
- Si tu as un autre doute ou tes amis besoin d 'aide pour une affaire, je vous aiderais.

Je repris peu de temps après le 'mode' gamin. Je me relaissait aller sur ma chaise et le sérieux dans mes yeux partit pour un plus joyeux. Je mangeait tout mon plat, massant mon ventre ayant fini. J'ai bien mangeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer!!!!!!!!!!

C'était vraiment bon. Je regardais KAzuya et sourit grandement.
- On va prendre cette douche? J'ai pa pu ce matin par ta faute, espèce de salle fuyeur! Tu aurais peur que je te noies?

Je ris avant de ma lever et l'attraper par la main, ignorant le regard de mon père sur nous. JE tirais a ma suite Kazuya, direction salle de bain. Je rentrais dedans et fermais a clé derrière moi et cachais la clé en hauteur, me retournant tout fière vers lui, lançant un 'tu peux pas t'échapper cette fois!'   Je m'approchais rapidement de lui et lui déouttonait la chemise. J'y arrivait pas facilement et gorgnait arrêtant bien vite. Je défis les miens, mettant l'eau en route.

- Tu risque encore de me crier dessus? Si ça te gêne de prendre un bain avec moi, tu peux le prendre tout seul et j'irais dans la douche, comme ça tu gardes ton initmité. Pas de souci pour moi!

Je lançais ma chmise plus loin, dévoilant mon torse et enlevait rapidement mon pantalon. Maintenant a lui de voir ce qu'il voulai faire. Aller ave cmoi dans le bain oupas. Je regardais le bain avec envie. Je voulais pasa ller dans une douche tout seul en fait. Je voulais partager un bain avec quelqu'un pour une fois dans ma vie. Avec lui surtout!  Il était trop beau et je voualis encore voir se torse vu dans la video.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mar 7 Fév - 23:18

Je levais les yeux au ciel quand il me dit qu'il allait devenir jaloux car son chien m'aimait bien.

N'importe quoi!

Il me passa des vêtements en me disant que c'était l'heure du diner.

-J'ai pas fait exprès de dormir là, lui dis-je.

Je me figeais quand il me toucha le dos mais il se retourna en prenant un collier. Il se retourna vers moi et me souris. Je me levais en soufflant, me déshabillant sans gène, j'avais déjà été reluqué de long en large et de travers, et plus encore, donc lui en plus, lui en moins.

J'enfilais les vêtements qu'il m'avait donnés.

Quand j'allais vers lui il me prit la main et m'entraina vers la salle à manger.

Une fois à l'intérieure il me lâcha en me faisant signe de s'installer en face de lui.

Je le suivis, tête baissé, j'étais mal à l'aise à cause de son père dans la pièce.

Ce qu'il me dit me fit vivement relever la tête, il avait choisi en fonction de mes gouts?

Mais pourquoi?

Il se désintéressa de moi et quand le repas fut servi il commença à manger… comme un enfant…

Je tripotais dans mon plat, je n'osais pas vraiment manger, je n'avais rien fait pour mérité un repas… C'était limite si je ne l'avais pas traité comme un moins que rien… et il me choisissait un repas?

J'allais porter une bouchée à mes lèvres mais la question de son père me fit avoir un haut le cœur, et sa réponse me laissa sur le cul.

Son père ricana avant de manger, je me permis donc une bouchée ou deux, c'était vraiment très bon, sucré comme j'aimais!

J'allais porter une troisième boucher à mes lèvres, essayant d'éviter les pieds de Jin sous la table qui prenait un malin plaisir à m'ennuyer, j'allais lui faire du pied moi, il allait voir, quand son père lança un truc qui me laissa perplexe.

Mais ce fut surtout Jin qui me saisi, il changea d'un coup, j'en lâchais mon couvert.

C'était quoi ca?

Il était ou le gosse?

Quand il s'en alla, son père me demanda comment je me trouvais ici et que si ca allait pas je pouvais en parler a la bonne ou a Jin.

-N…non, tout va bien… bafouillais-je sans croiser ses yeux.

Cette homme me rendait mal à l'aise.

Sa mise en garde me fit peur et fit remonter certain souvenir en moi…

J'avais été choisi comme une dizaine d'autre garçon à passer un "entretien" pour qu'on nous choisisse comme pute pour la nuit.

On avait pas le choix, une fois qu'on était choisi on état choisi.

Une fois dans la pièce cette homme nous jugea du regard, nous reluquant de bas en haut avant d'ordonner qu'on se déshabille et qu'on se mette à quatre patte dos à lui.

Un à un il nous pénétra, trois fois, faisant juste glisser en deux aller venue son sexe entre nos chair non préparer.

Il nous essaya tous, trois fois, pour être sur de son choix.

Il n'avait pas vraiment un sexe imposant mais la pénétration à vif avait été douloureuse, il nous élimina un a un, recommençant à nous essayer à tour de rôle avant qu'enfin il ne reste que moi.

A ce moment il se laissa aller mettant un préservatif et venant pour la première fois avant de me prendre par ma laisse relier à un collier autour de mon cou et de tirer pour que je le suive.

Ca avait été l'horreur, déjà que sa première pénétration avait été douloureuse.

Il me fit tout un tas de chose, commençant softement, me prenant dans diverse position, je retenais mes cri, je n'avais pas le droit, je devais subir comme la pute que j'étais.

Après il me laissa tranquille le temps de prendre une douche et de revenir à la charge. Il m'attacha, au cou, au bras, au pied, pour que je ne puisse pas bouger et sortis un objet que je n'aurais jamais cru voir.

Un espèce de gros gode… avec des piques.

J'avais souffert, et pas qu'un peu. Ensuite il avait essayé d'autre chose, des plug, des trucs bizarroïdes gonflables, j'étais passé par plein de chose inimaginable.

Je sombrais plusieurs fois dans l'inconscience, avec cette homme je n'avais ressentit aucun plaisir.

Quand je m'étais réveillé il avait remis ça, sauf qu'il me pénétrait de lui et d'un objet en même temps, même avec les stimulations prostatiques je n'éprouvais que de la douleur.

C'était la première fois que j'avais eu enfin de mettre fin à mes jours.

Le traitement dura deux jour, j'étais invalide pour la semaine qui suivit.


Une envie de vomir me prit et je posais mon couvert quand Jin arriva, me demandant si ca allait.

Je détournais les yeux, j'avais des nausées, et j'étais encore plus blanc que normalement, de plus, son attitude adulte me perturbait…

Il commença à parler affaire et je ne fis pas attention, jouant avec hamburger sous la table, tout envie de manger disparu.

Je relevais la tête, abandonnant le chien sous la table quand Jin s'adressa à moi. C'était redevenu un enfant…

C'était… rassurant… d'une certaine manière.

Il me proposa une douche, m embarquant de force, je croisais un dernière fois les yeux de son père… un avertissement…

Il nous entraina dans la salle de bain, la ferma à clef et planqua la clef.

Malin ça… vraiment.

Il s'approcha de moi et commença à déboutonner ma chemise avant de grogner et d abandonner pour la sienne, je ne pu empêcher mes yeux de glisser sur son corps, il était beau, vraiment…

Je cédais… parce que ce putain de gamin avait vraiment envie de prendre un putain de bain avec moi! Arrrg!

Si je me laissais attendrir j'allais en ressortir meurtris!

Je me déshabillais à mon tour, pliant ls vêtement pour les mettre sur l'évier.

Sans le regarder je lui pris la main et le força à aller dans le bain avant de m'installer à mon tour, face à lui, les genoux replier sur moi-même, mon menton sur lesdits genoux et mes bras entourant mes jambes, le regardant attentivement, juste son visage, sinon j'allais être excité.

Qui était-il?

Qu'attendait-il vraiment de moi?

Avec la menace de son père je n'étais plus trop sur de vouloir le forcer…

Mais j'allais être mal tout le temps si je ne me sentais pas désiré, je serais près à coucher avec le premier passant juste pour me sentir désiré… Là, avec lui, je n'avais plus rien, je n'étais plus rien, et ca me brisait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mer 8 Fév - 5:49

J'étais tout content qu'il accepte de prendre un bain avec moi et ça pouvait se lire sur mon visage. Un énorme sourire, presque comme le joker dans batman. Génial!

Il se déshabilla et je regardait son torse, tout de lui avec intérêt. Je n'avais vu personne d'autre que moi a poil donc... C'était un peu une expérience. Mais je ne regardais pas au de la du nombril

Je souris, tenant bien sa main quand il nous emmenait dans le bain et je m'installais tout comme lui dans le bain.
Il me regardait et je pencha la tête sur le côté; le regardant intéressé. Pourquoi me regardait-il comme ça?

Je me mit dans la même position que lui et ris un peu en le regardant dans les yeux.

- A quoi penses-tu?

Je lui souris gentiment. Il pouvait avoir confiance en moi. Je n'allais pas le juger, je n'allais pas lui faire de commentaire.

- Tu veux un câlin a la Jin?

Je lui souris, attrapant une main a lui pour de faire son étau autour de ses jambes et me redressais pour m'approcher très près de lui. Heureusement que ce bain est grand! Je pu attraper ses hanches et je me laissais aller en arrière, l'emmenant avec moi. Sur moi.

Je collais son torse contre le mien, plongeant ma tête sur son épaule et caressait doucement son dos pour le 'réconforter'?
- Désolé. J'ai du t'arracher au tiens.

Je resserais mon étreinte et fermais les yeux de bien-être.
- Tu sais que c'est la première fois que j'ai quelqu'un dans les bras? C'est... mhhhh... Agréable. J'aime beaucoup.

Je caressais doucement son cou, ne serrant plus trop mon étreinte pour qu'il puisse bouger et se mettre comme il voulait.
Je caressais ses cheveux et continuait de parler après un moment de silence.

- Mon père m'avait dit de choisir quelqu'un avec qui je pourrais passer mon temps, pour ne plus être tout seul ici. Et parmi tous ceux qu'il m'a montré, je t'ai choisis toi. Tes yeux m'avait comme qui dirait, appelés. Ils étaient intriguant. Les autres n'avaient rien de spécial mais toi oui. Alors, je t'ai choisis. Tes yeux exprimes bien des choses tu sais. C'est ton seul ennemi face a d'autre.

Oui je n'était plus le petit gamin mais je ne l'étais pas toujours. Je me tu après un moment et n'osais pas dire ce que j'y avais lu. Tel qu'un appel a l'aide, un besoin de 'repos', de changer d'air, besoin d'être aimé, besoin d'une autre vie. Il appelait silencieusement que quelqu'un l'aide désespérément de le sortir d'où il était.

- J'essayerais que tu te sentes bien ici donc, tu peux me demander ce que tu veux, je te le donnerais ou irais chercher. Promis! Tu es chez toi ici.

Je tournais un peu la tête pour le voir souriant comme un con a mon 'promis'....gamin oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Jeu 9 Fév - 22:53

J'étais légèrement... émoustillé face à son regard sur moi, si il voulait pas que je lui saute dessus qu'il regarde ailleurs, merde quoi!

Je détournais les yeux quand il me demanda à quoi je pensais.

-Rien qui te plairais, répondis-je d'une petite voix.

C'était vrai, si jamais il savait tout ce qui hantait mon esprit son esprit d'enfant en ressortirai meurtris… je ne pouvais pas… Et ca me faisait chier!

Je ne m'étais jamais inquiété de rien pour personne, pourquoi lui et maintenant? Hein?

J'haussais les sourcils à sa demande, il rigolait hein? Il ne comptait pas sérieusement…?

Et ben si, je me retrouvais coller contre lui, les yeux écarquillé.

Il voulait que je le viol?

Damn! Qu'il était bien bâti en plus!

Je frissonnais à ses douceur dans mon dos, pris d'une pulsion soudaine je posais à mon tour mes main dans son dos, le caressant aussi mais avec des envie moins chaste.

Sauf que cet abrutit cassa tout avec son "arracher au tien", tu veux y vivre une journée? On verra si tu les considère comme "les tiens" BAKA!

Il resserra son étreinte, me collant encore plus à lui, oh oh, souci technique…

Son premier câlin? Il vivait ou toute ses année? Et ses parents? Pas de câlin?

Je frissonnais à nouveau quand il me caressa le cou.

Mauvaise idée ça, zone érogène, déjà que j'essayais d'éloigner mon bassin pour pas qu'il sente mon léger souci au sud…

J'ouvris de grands yeux, toujours dans ses bras mais nos visage face à face alors qu'il souriait comme un bienheureux.

Des yeux intrigants? Dans quel monde? Donc sa se conformais, j'étais son "homme de compagnie"… Super! Ce que je voulais?

Soit!

-D'abord si tu ne veux pas que je te saute dessus… desserre ton étreinte, tu es plus que tentant, ensuite, je suis vraiment ton "homme de compagnie" hein?

J'essayais de retenir mes mains que j'avais bloqué sur son dos mais… Mon instinct de pute revint au galop, ben oui car il fallait pas seulement se coucher et se laisser prendre pour certain homme, il fallait aussi allumé, et là ben… je savais pas me controler.

Je fis glisser mes mains sur toute sa colonne vertébrale, descendant vers ses fesses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Jeu 9 Fév - 23:27

Il caressait mon dos aussi et je ne pus retenir un ronronnement au début. C'était agréable comme touché en fait.

Bon un peu différent mais ça restait agréable.

Quand je lui demandait ce qu'il voulait il me dit de dé serrer mon étreinte si je voulais pas qu'il me saute dessus. Je le fit regardant son visage essayant de voir il voulait en venir.

Sentant ses mains descendre plus bas, mon côté sérieux vint au galop grandement.
J'attrapais ses poignets et regardait devant moi, tenant fermement ses poignets. Je mordis un peu sur mes dents, reculant ses mains loin de moi.

- J'ignore comment je dois te le faire comprendre. Je ne t'ais pas pris a mes côtés pour cela. Je ne te toucherais JAMAIS. Il m'est impossible de faire cela c'est tout alors n'espère jamais de ma part que je couche avec toi. Je m'en fou de ce que tu as fait avant d'être ici. Je n'en ai rien a faire. Mais si tu veux retourner dans cet endroit, retournez te faire prendre par tant de personnes, je ne te retiendrais pas. Je te laisserais partir si tel est ce que tu veux. Mais je suis désolé.... Je ne pourrais pas coucher avec toi, ni avec personnes d'autre.

Je me redressait dans le bain et le repoussa gentiment plus loin de moi. Je ne pouvais faire cela, un point c'est tout.Surtout avec lui, qui me montrait qu'il avait tant souffert. Son corps demandait a recevoir de l'importance dans ce sens mais pas son coeur.

Je me levais pour sortir du bain et mit un peignoir autour de moi, ne me séchant pas. Je déverrouillait la porte et avant de sortir, je me retournait vers lui.

- Je suis désolé Kazuya. Si une vie auprès de moi, a rester avec un gars comme moi, restant dans des câlins sans arrière pensée....Si cette vie ne te convient pas, je ne te retiendrai pas. Tu es libre de partir si tu le souhaite.

Je fermit doucement la porte derrière moi après avoir regardé dans ses yeux lui montrant le sérieux et qu'il pouvait avoir confiance en moi. Je voulais rendre sa vie plus joyeuse, qu'il puisse être lui-même, vivre enfin pour lui et pas pour satisfaire d'autre personne en s'oubliant lui-même.

Je me dirigeais d'abord vite dans la cuisine, allant piquer des sucreries en tout genre, puis retournait dans ma chambre,mangeant un long bonbons spaghetti gros et je me mit sur le balcon.

La vue sur le ciel était super beau. Je m'assis a moitié sur le balcon et si Miki voyait m'aurait crié dessus que c'était dangereux. Je m'en foutais un peu.

J'étais adulte et vaciné non? Ah ben siii !!!!

Il allait venir quand? Je voulais dormir dans ses bras moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Ven 10 Fév - 1:09

Il attrapa mes mains pour les repousser, retrouvant son air grave.

Sa tirade me laissa sur le cul!

Il était impuissant?

Il sortit du bain en me repoussant, et étrangement j'en eu le cœur déchirer, comme si je ne pouvais pas le laisser partir, comme si il m'était indispensable, comme… une bouée de sauvetage.

Mais je en le retint pas, je n'avais pas le droit de toute manière…

Il me dit que je pouvais partir avant de s'en aller de la pièce.

Je me laissais glisser dans l'eau, m'immergeant totalement, crachant des bulles d'airs.

Mais qu'est ce qui m'arrivait? Je ne me reconnaissais pas, sur le coup j'avais juste eu envie de le retenir pour le serrer dans les bras, pour me sentir différent, quitte à être un doudou…

Que devais-je faire?

Avant d'être une pute j'étais un homme et il me plaisait physiquement donc j'aurais des pulsions… Mais… Mais si j'essayais?

Je me redressais, reprenant ma respiration, j'avais faillis y passer sur le coup!

Je me levais à mon tour, pris un essuie avant de me diriger vers sa chambre.

Je rentrais discrètement, il était à la fenêtre…

Je soupirais, prenant dans le tiroir un boxer et un pyjama… qui recouvrait tout mon corps!

Ensuite je me tournais vers lui, je lui pris, délicatement la main, hésitant sur la démarche à suivre, pour cette fois je serais le doudou et je garderais mes mains dans mes poches.

Je le fis s'allonger avant de me coucher à mon tour et de me coller, hésitant contre lui.

-Pardon… murmurais-je. Tu sais, je en suis bon qu'à ça, je en sais pas quoi faire d'autre… Mais j'apprendrais, par contre excuse mes mains baladeuse de temps en temps, tu es vachement tentant et elles ont tendance à en faire qu'à leur tête… Pardon…

Je me collais un peu plus à lui. Je fus surpris en sentant ma joue s'humidifié, je pleurais… J'étais trop déboussolé… Je ne savais pas qui j'étais et à quoi je servais…

Je me collais encore plus à lui, cachant du mieux que je pouvais mes larmes, heureusement que je n'avais pas de sanglot…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Ven 10 Fév - 8:31

J'étais tellement en train d'admirer le ciel que je ne l'avais pas entendu rentrer dans la chambre. Je sentit quelque chose prendre ma main et c'est a ce moment là que je relevais enfin la tête.

Je redressais la tête, regardant ma main puis lui avec un sourire. Je le suivis quand il m'emmenait dans le lit, restant méfiant tout de même, on ne sait jamais. Bon je me laisserais surement faire, si c'était ce qu'il voulais. Si il en avait besoin, je le ferais. Je voulais qu'il se sente chez lui.

Je m'allongeais dans le lit, le regardant dans les yeux, attendant juste ce qu'il allait faire. Il s'allongeait a côté de moi et par réflexe je me collait aussi a lui, recherchant une chaleur que je n'avais jamais connu.

Il commença a parler, alors je redressais la tête pour le regarder quand il parlait.

- Tu n'es pas bon qu'à ça, c'est moi qui te le dit. Tu es juste un peu.... perdu. Tu as vécu toute ta vie dans cet endroit, toute une vie que tu as du subir certaine chose alors....Je ne t'en veux pas. C'est normal, mais avec moi tu ne dois pas avoir peur de ça. Je ne te toucherais pas dans ce sens là.

Je sentais ma peau se mouiller et je me redressais un peu, pour le prendre moi dans mes bras tendrement. Je le serrait un peu caressant ses cheveux doucement, le berçant un peu sans dire de commentaire la dessus.

- Mon corps est si tentant que ça? dis-je en prenant une main a lui et lui parlant. Bon je vais pas dire qu'une partie se réveillerais pas mais, tu peux pas!!

Oui je parlais a une main. Je ris un peu, me décalant de lui remontant son visage vers moi et je lui souris.

- Est-ce que ça te dérange beaucoup que je ne peux pas faire ça avec toi? Si tu en as besoin je... Je veux te faire plaisir, et si je dois faire ça avec toi pour que tu sois heureux je....

Je sais pas en fait. Il découvrira que je ne suis pas quelqu'un qui ait déjà fait se genre de chose. Que je toucherais jamais comme ça mais si pour lui c'était un besoin je.... Je ne sais pas trop ce que pourrais faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Ven 10 Fév - 21:12

Il se collait à moi, et j'écoutais ce qu'il me disait, comment pouvait-il dire des trucs pareils sans rien savoir sur moi? Même moi je ne me connaissais pas, mais d'un côté, ca me faisait du bien…

Quand il me serra dans ses bras j'en profitais un maximum, me collant le plus possible à lui.

Je le regardais incrédule quand il parla à ma main, mais c'est quoi ca?

J'explosais de rire ensuite, le coupant dans sa phrase.

-Continue plutôt à me faire croire que tu es impuissant, ne me tente pas plus, je vais essayer de me retenir, maintenant tais toi et dors!

J'étais vachement plus qu'embarrassé, il se sacrifierait pour quelqu'un comme moi?

Je ne pouvais pas… Même si je ne pourrais pas toujours me retenir il ne fallait pas qu'un esprit comme lui se pervertisse.

-Et ne propose plus se genre de chose, je réussirais peut être pas à dire non la prochaine fois!

J'appuyais ma phrase en faisant courir ma main en une caresse de sa gorge à son entre-jambe avant de la poser à plat sur son ventre, enfouissant ma tête sur son torse.

-Dors maintenant, avant que ma libido se réveille!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Sam 11 Fév - 6:50

L'entendre rire me faisait du bien. Au moins j'avais réussi a le faire rire et plus pleurer. Ca me faisait vraiment plaisir.

- Impuissant?!!! Mais je le suis pas! Tu as cru que j'étais....Non mais ça ne va pas!! Méchant!! Tu me rends déjà plus vieux!

J'étais pas impuissant non mais! Peut-être plus de difficulté ou pas que d'autre mais c'est parce que je ne penses pas dans ce sens la. Et puis, il était méchant d'avoir pensé a ça. Ok je suis plus vieux que lui mais quand même hein. Oh mais attend, il est peut-être lui plus vieux que moi! ROH! et si c'est moi l'impuissant bonjour l'image des jeunes!

Il s'arrêterai pas la prochaine fois? bouh! Je veux pas y passer en fait. Enfin je sais pas trop. C'est trop effrayant. Il touchait mon nuque et descendit jusque mon entrejambe.

Mon entrejambe touché, j'écarquillait tout grand mes yeux. WOWOWOWOWOWOW!!!!!!!!!
On ne me touchait pas lààààà !!!!!!!!! J'étais pas impuissant je l'ai déjà dit. En plus c'est c'est c'est.... PRIVE!!!!!
Je hochais juste la tête en guise de réponse trop sur le choc ou je sais pas trop de quoi a ce qu'il venait de faire.

CA, c'était TROP bizarre. 'étais content que sa tête était enfouit sur mon torse, je n'avais pas a faire face a son regard. C'est pas drôle en fait. Bon, je me détends ouf!

Ce n'est rien du tout. Juste une bête écart de rien du tout. Juste que ça ne doit pas recommencer.
Attend! C'est quoi une libido? C'est quoi ce truc? Le nom de son engin? Raaah! Mais je comprends rien moi. Tu as pas vu écrit sur ma tête, j'y connais rien?

Bon, tantpis. J'y repenserais plus tard. La je voulais dormir et pas qu'un peu. Je me mit plus confortablement, le serrant dans mes bras et enfouit moi aussi mon visage tout près de son cou pour m'y caché en quelque sorte. Je le serais dans mes bras et fermait les yeux. Ecoutant son coeur battre, son souffle contre ma peau, a travers le peignoir. La chaleur émanant de lui me faisait du bien et me rassurait ainsi que me réconfortait.

Je m'endormais vite, mes bras gardant prise sur lui. Je l'aimais beaucoup ce Kazuya. Vraiment beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Dim 12 Fév - 1:40

Je rigolai encore plus quand il me répliqua qu'il n'était pas impuissant.

Drôle, vraiment très trop drôle, ca faisait du bien de se détendre un peu. Je souris, taquin.

-Crois moi, tu préfères m'affirmer que tu es impuissant plutôt que passer à la casserole.

Il secoua vivement la tête quand je lui parlais de la possibilité que ma libido se réveille et je souris.

Il était vraiment unique… d'un coup je me sentais sale de le trouver désirable… Mais je n'y pouvais rien, je ne devais vraiment pas rester ici, je n'allais pas en ressortir indemne… Pour l'instant… je ne pouvais que profiter de ce qu'il m'offrait…

Il s'installa plus confortablement, se serrant un peu plus contre moi, enfouissant son visage dans mon cou. Je glissais ma mais sur son ventre autour de sa taille pour le serrer encore plus contre moi.

J'avais besoin de réconfort, un peu de chaleur… un tout petit peu…

Je m'endormis, pour la première fois sans soucis, sans tracas, juste avec le bruit du battement de son cœur à mes oreilles, aucune pensée ne me traversait l'esprit, juste son cœur et sa respiration.

-Bonne nuit, marmonnais-je alors que je tombais dans le gouffre qu'était le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Dim 12 Fév - 11:02

Quand il me dit que je devais préféré me faire passer pour un impuissant sinon je passerais a la casserole, je compris de quoi il parlait et je m'excalamait

-Ok ok ok o k! Je suis un trèèèès grand..... Ah mais non je peux pas dire ça! Je suis un mec et j'ai une fierté aussi!! T'es méchant! Gentil pas beau! Pourquoi devrais-je dire cette chose si si....dur a dire pour un mec trop en bonne santé.... euh... nan quel monde cruel!!  Bon moi je vais rien dire mais toi tu n'as qu'a le penssr! NA!

Je ne bougeais plus ni ne disait quelque chose après, profitant juste de sa chaleur exquise. J'aimais beaucoup dormir dans se bras. JE n'avais donc vu juste quand j'avais vu ses yeux. Je pourrais le 'sauver' et lui moi également. Enfin je l'espère.

Il était unique. Ses yeux exprimait tellement de la peine mais une détermination énorme. Presque non percevable mais j'en avais vu. Il en avait dans le pantalon! Euh.... Ouais non pas comme le fait qu'il est bien battu ou un truc du genre non euh... raaaaah!! Je me perds tout seul! Bon il en a dans le froc pour ce qui est du courage et de détermination. NA

Quand j'entendis sa respiration toute calme et un tout petit 'bonne nuit' très endormir je souris en le serrant dans mes bras un peu plus.
Dors bien petit ange perdu....

Je fermait les yeux et écoutait tout autour de moi. Ce soir, la nuit était mouvementé dehors. Les animaux était de passage dans notre jardin. Comme pour venir me dire bonne chance pour demain.

Oui demain....

Je m'endormis aussi et me réveillait tôt, entendant un petit toquement sur ma porte et un petit 'jeune maître?' J'avais fait un petit bruit sur mon lit pour faire comprendre que j'étais réveiller et il me laissait seul jusqu'à ce que je me prépare surement.

Je regardais le petit corps entre mes bras qui avait l'air tellement apaisé par rapport a hier. J'ai peut-être pas été très gentil dans mes paroles ou du moins, touché où ça faisait mal mais.... Il s'en remettra et bien plus fort que jamais.

Je caraissais son visage murmurant son nom. Je voulais qu'il se réveille avant que je ne parte. MAis je n'arrivais pas a le réveiller comme hier.

Alors je me dégageais doucement de lui, mettant un coussin dans ses bras pour combler le vide de mon corps. Je me levais du lit et m'habillais en jogging. Pas la peine de mettre des vêtements autre pour ce que j'allais faire.

JE pris un petit papier et écrit un petit mot dessus :

- Salut marmotte!
J'espère que mon substitut te plait bien (je parles du coussin hein!) Je parie que tu adooooores ça présence a la mienne! Pas juste! Tu peux pas!

Bon, j'espère que tu as bien dormi. Je serais pas là aujourd'hui. Des choses importantes a faire et qui ne peuvent attendre désolé. Visites un peu le jardin avec les chiens. Berger c'est le berger)allemand et husky le husky. Te trompes pas sinon ils seront pas content >_o
Joues bien avec eux comme ça ils vont t'aimer encore plus et c'est important car tu vas vivre ici un moment je crois. T'es trop confortable pour dormir que je vais pas te laisser partir si facilement.

Notre jardin est assez grand, on pourrait dire parc donc prends les avec toi pour pas te perdre.
Regardes la télé, joues a des jeux vidéo, manges bien surtout! A chaque heure qu'il faut! Tu es trop maigre pour être viril alors faut manger!

Je reviendrais ce soir, je ne sait pas encore a quel heure.

Amuses-toi bien! Je t'ai laissé des feuilles et des crayons pour que tu puise dessiné si tu veux.

Kisu!
Jin! -


Je mit le papier épingler sur le coussin, il pourra pas le rater. Je sortis doucement de ma chambre et on m'attendait déjà. Je grimaçais. J'avais pas envie d'y aller. Je devais y aller une fois par mois mais c'était déjà trop pour moi. J'aimais bien quand il me disait, 'oui vous devez revenir que dans 2 ou 3 mois'

J'explique peut-être ce qui se passe. Je ne suis pas en si bonne santé que ça. Je suis atteint d'une maladie rare, donné par ma mère. Elle en est morte il y a des années de cela. J'en ai hérité. Pour l'instant je n'ai pas encore trop de problème mais les médecin veulent faire des test et des traitements tout les mois pour être sur que cette maladie s'aggrave pas d'un coup.

J'ai un problème au coeur. Je ne peux pas trop vous expliquer ce que c'est car c'est complique mais. Je peux mourir a tout instant. La maladie s’aggravent d'un coup et je pourrais avoir mon coeur qui s'arrête de battre. No stress, pas de risque de crise cardiaque a chaque effort, d’essoufflement a trop de sport, sauf comme des gens normales. Ma maladie ne se voit pas. Je suis tout a fait normal de l'extérieur et tout. Sauf qu'elle est là c'est tout.

Je vis avec sans me plaindre. JE suis pas a la mort donc ça va non ?
Bon bah... Aujourd'hui c'était le jour des contrôles et des traitements. Pas forcément joyeux et sans douleur. Bien au contraire.

J'espère ne pas être en trop mauvais état ce soir en rentrant. Je préfère que lui ne sache rien. Il risquerait de me voir d'un oeil désolé ou avec de la pitié. Comme tant de gens quand ils viennent a une fête organisé par mon père dans la maison.

Je suis en route pour l'hôpital regardant la vue, les nuages pour m'y imprégner avant d'entrer dans ce bâtiment que je n'aime pas. Surtout si c'est moi qui doit y aller. Visiter quelqu'un c'est autre chose.

Pendant toute la journée j'ai des tests et des traîtements. Je vais psa les décrire, c'est pas trop sympa a savoir.

Après tout de fait je peux rentrer enfin chez moi. Je suis vide de toute bonne humeur. Fatigué et pas bien je rentres dans la voiture aidé par Miki qui est venu nous rejoindre. Je m'assis un peu avachis dans la voiture, fermant les yeux plus souvent, regardant le ciel qui devient fort noir.

- Jin ça va?

Je ne lui réponds qu'avec ma main. J'ai jamais envie ni la force de parler après tout ça.
- Tu sais que c'est pour ton bien hein. Demain ça ira mieux, ne t'inquiètes pas hein?

Oui je sais mais quand même. Des traitements devrait faire du bien et pas ça je trouve. J'étais bien plus mal après leur traitement que si je prenais rien. Je paries même que ça ne sert a rien. Ma maladie est là et il n'y a rien a faire. Si l'heure est venu pour moi, personne ne pourra y faire quelque chose. C'est tout. Et je sais de moi-même que je vivrais très longtemps.

Arrivé, le ciel était déjà noir depuis un moment. On m'aidait a sortir et je voulais qu'il me lâche mais j'eus des nausées et je remits tout sur le gazon des personnes tenant mon bras pour pas que je tombe.

- Lâchez-moi!

Je me dégageais et me frottait la bouche avec une serviette. Miki vint vers moi frotter dans mon dos murmurant des  'ça va aller. C'est normal. Vient on rentre.'

Je rentrais me dégageant de tout bras. Il était là et puis je ne suis pas a la mort alors pas touche! J'étais blanc oui, normal. Mais demain ça ira mieux. Tout ce que je voulais c'était aller dormir un peu. Un peu beaucoup même. Mes chiens près de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Dim 12 Fév - 13:12

Je le sentis partir et mettre un coussin entre mes bras, je serrais le coussin pour masquer la moue qui était apparu sur mon visage, j'étais vraiment bien dans ses bras, sans envie autre que de rester dormir et profiter de sa chaleur…

Il toucha le coussin et je du me faire violence pour ne pas ouvrir les yeux. Quand il sortis j'ouvrit mes yeux et fixais le mot coller à l'oreiller…

Oh… Tout seul… toute la journée…

Tant pis, je me levais, me débarrassais du pyjama et du boxer et me réinstalla dans le lit pour dormir encore une heure ou deux… Je n'aimais pas dormir habiller, mais avec une tentation pareil dans mon lit… Pas moyen!

Je dormis encore trois bonnes heures avant de me lever comme une fleur, je m'étirais de tout mon long.

Bon, on allait promener les chiens.

J'enfilais un boxer, un jeans et un t-shirt qui avait été apporté pour moi et me dirigeais vers la cours.

-Hamburger, husky, on va promener, venez! lançais-je au chien quand je les vis.

Berger sauta presque sur moi, heureux de me voir apparemment alors que Husky se levais paresseusement. Je ne pris pas de laisse.

C'était vrai que son jardin était énorme! Je passais tout la journée dehors, ne pensant pas à manger, je n'avais pas l'habitude de toute manière…

Je revins à la cuisine, prenant une brioche et me dirigeais vers la chambre, abandonnant le chien avec une dernière caresse.

J'étais recouvert de boue, j'avais joué avec eux jusqu'à l'épuisement.

Je me dirigeais vers la salle de bain et prit une douche rapide, je retournais à la chambre en essuie, attrapais un bas de jogging et un boxer ainsi que de quoi dessiner et je partit vars le grand salon, je l'avais vu en passant et les fauteuil avais vraiment l'air confortable.

Je vis arriver Hamburger et Husky et je les laissais entrer avec moi avant de m'installer dans le fauteuil... J'avais raison, c'était vraiment confortable ses trucs!

Je commençais à faire les paysage que j'avais graver dans ma mémoire lors de ma balade avec les chiens et je terminais en rajoutant Jin jouant avec ses chien, deux image différente superposer…

Une fois fini je recommençais, faisant un portrait de Jin.

Son visage et son caractère enfantin m'avais manqué toute la journée… Il devenait une bouffer d'air frais à ma vie… C'était mauvais…

Je le dessinais souriant, de biais, j'avais vu ce visage quand il jouait avec ses chiens.

Cette homme était beau… vraiment.

Par contre, plus le temps passait plus les chiens devenaient nerveux, geignant, je les regardais du coin de l’œil en continuant de dessiner... Moi aussi... j'avais envie de le voir...

J'entendis un bruit... enfin c'est les chien qui entendirent un bruit, moi je sursautais à leur aboiement, je me levais pour aller ouvrir la porte alors qu'ils pleuraient devant.

Jin était rentrer? Je sentais étrangement mon cœur s’emballer.

Husky se précipita vers l'entré en aboyant et Hamburger le suivait sagement.

Quand je le vis je me figeais, il était... blanc! Comme si il était malade!

Je ne savais pas quoi dire ou quoi faire, restant bloquer sur le pas de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Dim 12 Fév - 19:55

Tout les gardes, je sais pas pourquoi d'ailleurs je devais en avoir autant, me laissait le passage pour rentrer chez moi, nous quittant pour rejoindre mon père.

Miki et d'autres domestiques reprirent le dessus. Miki me soutenait un peu et les autres ouvrait les portes et nous aidait a me débarrasser de ma veste et de la sienne.

Je me débarrassais des mains qui voulait m'aider avec agacement. J'étais pas handicapé non plus. Miki leur fit part de décharge plutôt la voiture des nourritures et des autres affaires ce qu'ils font, me laissant enfin tranquille.

- Ils veulent juste t'aider un peu. Ils....
- Je m'en fou. Qu'ils me lâchent un peu. Je suis pas encore a la mort a ce que je sache!
- Jin!


Oui je sais, elle n'aime pas que je parle comme ça. Mais c'était vrai. Je mourerais un jour et c'est comme ça! Qu'on me laisse tranquille jusque là! Je n'étais pas vraiment happy si vous l'avez remarquer.

J'enlevais mes chaussures quand j'entendis mes chiens. Je fit signe a quelqu'un pour les laisser sortir et me rejoindre mais la porte s'ouvrit déjà. Mes chiens coururent vers moi et je finis d'enlever mes chaussures. Je souris a leur présence, important pour moi. Surtout en ce moment. Je relevais la tête et le vit lui près de la porte.

Je ne pu rien dire rien faire. Je mit mes pantoufles et détournais mon regard de lui, partant avec mes chiens direction ma chambre. J'entendis juste Miki prévenir la secrétaire de mon père: " Ca a été plus dur que d'habitude. Prévenez-le quand vous arrivez"
Oui la secrétaire allait tout lui dire a chaque visite a l'hôpital. Il voulait s'avoir comment ça se passait.

Je partais sans un mot sans rien, un peu titubant mais restant droit quand même pour mes chiens qui était bien a mes côtés. Je rentrais dans ma chambre et me couchait directement dans mon lit, mes chiens m'y rejoignant directement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Dim 12 Fév - 20:20

Il fuyait mon regard… ça me fit mal… vraiment…

Comme si même pour lu je en valais plus rien à cette instant…

Il passa à côté de moi avec ses deux chien pour aller dans sa chambre, Hamburger tourna un regard vers moi avant de suivre son maître…

Je fronçais les sourcils à la réplique de Miki. Plus dure que d'habitude? Comment ca? De quoi?

Pris d'un reflexe je voulu le suivre mais je fus retenu par le bras, je lançais un regard incompréhensif à Miki.

-Je crois qu'il aura besoin de toi mais d'abord vient m'aider dans la cuisine.

Je la suivis sans poser plus de question, blessé…

On prépara un cake et je me rendis compte que j'étais vraiment pas doué en cuisine.

Au bout de trente minutes, le temps de préparer la patte et de la mettre au four, elle remarqua que je m'impatientais, regardant vers la porte toute les deux minutes.

Elle soupira.

-Va-y, me lançait-elle. Mais Kazuya, ne lui pose pas de question, il risque de ne pas répondre. Soit juste là pour lui.

Elle retourna vaquer à ses occupations alors que je me dirigeais doucement vers la chambre, une appréhension énorme me serrais le cœur.

Et si il me rejetait? Si même en temps qu'ours en peluche je servais à rien du tout?

Je partirais.

Je retournerais à ma vie d'avant sans regarder en arrière, j'aurais au moins eu le temps de me reposer.

C'est abattu que j'ouvris la porte de la chambre, timidement.

Il était dos à moi, une couverture le recouvrant en entier, Husky contre lui et Hamburger à ses pieds.

D'ailleurs Hamburger releva la tête et gémis de contentement, j'esquissais un petit sourire, il était content de me voir lui…

J'attrapais un T-shirt qui trainait et l'enfilais en vitesse, je sentais une certaine détresse émaner de lui et ça me rongeais, je ne pouvais pas avoir d'écart.

Je m'allongeais dans son dos, enlaçant doucement sa taille, le collant à moi avant d'embrasser ses cheveux.

Je ne dis rien, je ne savais pas dire de paroles réconfortante de toute manière, je en savais pas quoi faire, en plus j'étais persuadé qu'il allait me jeter…

Mais bon, j'étais décidé, si il me jetait… je m'en irais…

Inconsciemment je le serrais un peu plus contre moi, enfouissant mon visage dans sa nuque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Dim 12 Fév - 21:03

Je pris mes chiens près de moi, comme d'habitude. Pourquoi est-ce que j'étais toujours seul?
Je n'avais qu'eux près de moi.... Pourquoi? Qu'est-ce qui avait fait que je sois toujours seul?

J'entendis pas porte s'ouvrir et je pris mon chien contre moi. Husky me laisse pas seul s'il te plait.
Je voulais pas que les domestiques les reprennent, je n'avais qu'eux....

Mais quand je sentais quelqu'un se coller a moi, je me souvint de lui. Je venais de l'oublier pendant tout un instant.

Lui....

Je n'étais pas seule, je ne l'étais plus tant qu'il était près de moi. Quand je sentais son dos contre moi je retenais ma respiration, serrant mon chien près de moi. Son bras qui m'entourait et qui me serrait contre lui me fit comprendre qu'il était là, tout simplement.

Ses lèvres dans mes cheveux me firent craquer et j'eus un tremblement avant que mes larmes montent. Quand il me resserra plus, je me retournait rapidement, entourant mes bras autour de son dos, attrapant ses épaules.

Je me mit a pleurer contre lui, contre son torse le serrant contre moi. J'entendis mes chiens près de moi mais j'avais besoin de lui encore plus.

- J'ai trop mal!!! Ca fait mal, je veux plus!!!

Je disais des choses incohérentes contre lui, pleurant sans me retenir contre lui, essayant d'être le plus près possible de lui, de sentir sa chaleur que j'avais déjà sentit la première nuit. Lui qui émanait tant de chaleur, qui arrivait a apaiser les maux que je pouvais ressentir.

Je savais qu'il ne comprendrait pas de quoi je parlait, que ni moi ni quelqu'un d'autre lui parlerait de ce qui s'était passé aujourd'hui. Je remontait mon visage plus haut, me cachant dans son cou qui s'humidifiait a mes pleures qui ne scessaient.

Aujourd'hui mes traîtements avaient été plus dur et plus douloureux qu'avant. Il m'avait fait d'autre choses en plus mais ça faisait trop mal. Je ne voulais pas y retourner, je ne voulais plus avoir mal. Si je devais mourir autant le faire sans avoir mal!

Je ne souffrais jamais du coeur, jamais. Alors pourquoi devais-je avoir ses traitements? Pour prévoir. Quel réponse pathétique!

Je le serrais encore plus contre moi, mes pleures me faisant trembler et avoir froid. Je ne voulais plus être seul moi non plus. Je l'avait sortit de son quotidien mais moi personne ne m'en sortira. Je crois que j'avais vu dans ses yeux la même détresse que la mienne et aussi une aide rien que pour moi.

Il était le seul a pouvoir m'aider un peu.

- Kazuya! J'ai peur... J'ai froid! Me laisses plus y retourner! Je veux plus avoir mal comme ça! Je veux plus! Je veux rester ici!!! je laissais un gémissement plaintif sortir de ma bouche et détachait mes bras de lui, pour venir les croiser sur mon ventre, là où les traitement c'était fait. Kazuya j'ai mal!! Me laisses pas seul, je veux pas être seul, je veux plus l'être!!!

Je pleurais encore plus fort, gardant mon visage contre lui. Je savais que ça passera, que demain je n'allait plus ressentir aucune douleur mais là c'était toujours comme ça. Mes moments de faiblesse était ceux-là. Et normalement j'étais seul avec mes chiens.

Ces derniers qui se rapprochait, mettant leur tête sur mes jambes et les siennes pour venir me réconforter comme toujours. Mon coeur faisait toujours mal quand je revenais de là-bas. Mais une douleur de tristesse, due a ma solitude et de mon quotidien pesant.

Mais il était là et j'espérais qu'il me laissera pas non plus. Comme ma mère qui était partit sans dire au revoir. Ce n'était pas de sa faute je sais, mais j'appris plus tard qu'elle avait une maladie et que j'avais la même.

Je murmurais le nom de Kazuya encore resserant mon emprise sur mon ventre.
Vive demain pour ne plus avoir mal. Des naussées j'en aurais surement mais ce n'était rien pour moi ça.

Kazuya me laisse pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Dim 12 Fév - 21:31

Il se retourna et se calla dans mes bras, la couverture nous séparant, il pleurait, m'entourant de ses bras.

Je ne savais pas quoi faire si ce n'était que le serrer contre moi, je paniquais un peu là…

Non, je paniquais totalement. Surtout quand il se plaignit de douleur.

Je ne comprenais pas, en plus il me disait des trucs incohérent.

Il se décolla de moi, plaquant ses main sur son ventre, m'appelant, me disant de pas le laisser, qu'il avait froid.

Je ne savais pas sortir un seul mot, de peur de ne pas retenir mon inquiétude, qui devait bien se transmettre dans mes yeux.

Je me glissais sous les couvertures, passant mes main chaude sous son T-shirt pour les coller à son ventre, je en savais pas quoi faire d'autre…

Il pleurait toujours contre moi et moi… moi je en savais rien faire, mes mains n'avais pas une très grand superficie…

Je me dégageais encore, enlevant mon T-shirt puis son haut, y'avais pas d'autre moyen pour lui communiquer de la chaleur, j'entourais un bras autour de sa hanche, me collant contre lui, j'étais une vrai bouillotte donc normalement je pouvais le réchauffer en le collant contre moi.

Mon autre main se logea dans ses cheveux, les caressant doucement.

J'ouvris enfin la bouche, bafouillant avec hésitation.

-Je… je sais pas quoi faire… je partirais pas, je… je peux faire quelque chose? N'importe quoi, je le ferais! Je suis vraiment paumé la, je ne sais même pas comment te consolé! Je me sens… encore plus inutile que d'habitude… Je t'en pris, dis moi ce que je peux faire, je veux t'être utile!

Ouais, non vraiment je paniquais totalement… Comme je pouvais faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Dim 12 Fév - 22:00

Quand j'entourais mes bras autour de mon ventre, il vint sous les draps et mit ses mains sous mon t-shirt a plat sur mon ventre.

Aie..... Je gémit d'inconfort et plongeait mon visage dans son cou encore plus, essayant de ressentir la chaleur de ses mains mais j'avais trop mal pour ressentir quelque chose.

Quand il se décalait j'eus un moment de stress qu'il me laisse et je m'étais redresser un peu, le regardant suppliant des yeux. Je voulais pas être seul! J'avais besoin de lui, pitié!

Quand je le sentais enlever mon propre haut, je fermait les yeux de soulagement et le laissait faire, me recouchant avec lui qui me serait dans mes bras. Je ne voulais plus me débattre, je ne voulais que du réconfort, de la chaleur, une preuve qu'on d'amour a mon égard. Ne serait-ce qu'un petit geste.

Sa chaleur me fit du bien et je me sentais plus humain, accueillant la chaleur en moi. Sa main dans mes cheveux fit des miracles sur mon coeur, me rassurant d'une présence bienfaisante.

Il me dit qu'il savait pas quoi faire, que je devais l'aider et entre deux pleures, je relevais la tête pour le regarder et lui dire entrechoqués par des tremblements de pleures

- Restes près de moi.... Je... J'en ai be.... besoin onegai!!! Tu.... nnggg.... J'ai juste... besoin de tes bras.... Je.... Tu peux rien... faire contre... ce qui m'arrive.... Restes près de moi.... Ne ma laisse... pas seul.... J'ai besoin de toi Ka...Kazuya!

Je me remits a pleurer, entourant mes bras autour de lui, me collant encore plus a lui et déposant ma tête sur son torse, pleurant a nouveau un bon moment.

J'entendis mes chiens et je tournait la tête pour les regarders, reniflant fortement. D'un mouvement fatigué et lourd je caressais la tête de husky qui était venu prendre éloge sur mes jambes, essayant de le rassurer lui et Kazuya en même temps

- Ca va passer.... Ca va aller...

J'arre^tais ma caresse et remits ma main entre lui et moi, me concentrant sur son odeur et sa chaleur. Je pris une main a lui et la déposait sur mon ventre en grognant un peu. Je voulais qu'il me caresse doucement, pour apaiser mon ventre. Ma mère me faisaitt ça avant quand j'avais mal au ventre. Certes, lui sentiras surement des petite entailles faite par les traitements mais.... J'avais besoin de réconfort; De me sentir bien.

Je ma calmais un peu et finis par être complètement calme dans ses bras, quelque petits sauts me traversant encore par mes pleures passés. Je restais a regarder devant moi, sa peau sous mes yeux, son torse que je sentais se soulever et se presser un peu contre le mien a ses respirations, sa pomme d'adam montant et descendant quand il avalait.

Un moment donné je me sentais pas trop bien, un tournis me prenant. Habituel mais j'aimais pas la sensation de partir dans l'inconscience que ça engendrait.

Je me serrais encore plus contre lui, commençant a trembler, comme is j'avais froid et le suppliait une dernière fois

- Serres-moi fort dans tes bras... S'il te plait... Me lâche pas...

Je pu rester un tout petit moment encore réveiller avant de m'endormir d'un coup, sentant juste mon chien venir taper contre nous avec sa pattes,comme m'appelant.

A demain husky...

Fut ma dernière pensé avant qu'un trou noir m'envahit, mon corps se relâchant complètement et devenant bien plus lourd. Ne ressentant plus rien qu'une chaleur contre moi, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Dim 12 Fév - 22:16

Il me bafouilla tant bien que mal entre deux pleurs que je devais rester près de lui, qu'il avait besoin de mes bras, de ne pas le laisser…

Ca c'était dans mes cordes… enfin, je crois…

Je le serrais donc contre moi, lui communiquant toute ma chaleur, il essaya de consolé son chien, lui disant que ca allait aller…

J'étais perdu… Vraiment, qu'est ce qui c'était passé?

Pourquoi il pleurait?

Il prit ma main et la déposait sur son ventre, je compris le message et commençais à le caresser, sentant comme des blessures sous mes doigts… Mais je ne m'en occupais pas, le massant doucement, parfois effleurant juste, essayant de l'apaiser du mieux que je pouvais.

Il commença à se calmer et avant de s'endormir me demanda de le serrer et de ne pas le lâcher…

Pas de soucis, quand je dormais je m'accrochais toujours à quelque chose, donc même demain matin il serra dans mes bras, je ne le lâcherais pas et même si j'avais un sommeil lourd et que j'étais une vrai marmotte je me réveillerais au moindre signe de réveille de sa part, j'espère juste ne pas avoir une réaction physique gênante demain matin…

Je m'endormis en le tenant fort dans mes bras, embrassant tendrement son front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Lun 13 Fév - 7:39

Ses mains qui m'avait caresser le ventre avait tout de même fait des miracles. Je n'avais plus mal, comme toujours mais aussi je me sentais bien mieux moralement en plus. J'ouvris durement les yeux, une grosse fatigue encore sur moi et ne pu bouger d'un milimètre dans ses bras. Mes chiens dormaient et s'étaient réveillé sentant que j'étais réveillé. Je tendis difficlement la main vers husky pour le caresser pour le rassurer.

Il lécha ma main et grimpa plus haut sur nous. Je le caressais, soupirant en arrêtant tout mouvement. Mes bras et tout le reste était lourd. Ma tête faisait mal et je sentais des nausés monter.

Pas maintenant!! Je refermait les yeux et cachait mon visage dans son cou et l'oreiller pour sentir son odeur a lui et pas celui de naussés ou d'autre chose que ma peau sentais. Des médicaments a haute dose et tout le reste.

Je me serrais contre lui, soupirant de bien être et quand j'entendis la porte de ma chambre s'ouvrir je ne sais pas pourquoi mais je paniqua. Je serrais en tremblant son corps, essayant de me cacher, qu'on en me reprenne plus avec. Je voulais pas retourner a cet hôpital.

Je fermais exageré les yeux, ayant peur de sentir des mains sur moi pour m'emmener. Quel gros peureux que je devais avoir l'air!!!!

Mes chiens couinait aussi donc c'était pas Miki!!
Kazuya!! J'ai peur!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Lun 13 Fév - 7:53

Je sursautais en entendant les chien couiner et un mouvement dans la pièce, je resserrais mon étreinte autour de Jin, le collant le plus possible contre moi et ouvrit les yeux.

Fusillant des yeux l'homme présent dans la pièce, je l'avais déjà vu lui, il était déjà serviteur du père de Jin quand il devait "tester" la marchandise… Il ne m'avais pas lâcher des yeux alors que je me faisait prendre, ainsi que d'autre, dans la petite pièce.

Qu'est ce qu'il foutait là?

-Je peux vous aidez? sifflais-je à voix basse.

Il s'inclina en baisant les yeux, mais je l'avais bien vu, cette éclat qui allumait le regard de tous les hommes, normalement, quand il me voyait…

-Je voulais juste réveiller Monsieur, Miki étant occupé en cuisine…
-Je vais le faire, vous pouvez nous laisser!

Je ne lâchais pas mon étreinte autour de Jin, même si j'avais sentis que j'avais une légère gêne au niveau de l'entre-jambe, je n'allais pas le lâcher maintenant!

Je le suivis des yeux jusqu'à ce qu'il sorte avec un sourire libidineux…

Je me décalais ensuite légèrement de Jin, le gardant dans mes bras mais reculant le plus possible mon bassin, le passage a la douche allait devoir être nécessaire, j'avais oublié qu'il était torse nu contre moi…

Je passais doucement une main sur sa joue, les chiens avaient arrêté de gémir, se réinstallant à leur aise.

-Jin… faut se réveiller… tentais-je d'un petite voix. Lève toi vite j'aimerais… passer à la douche… marmonnais-je en rougissant.

J'étais affreusement gêné, pas que ça m'ennuyais d'habitude les érection matinal, mais… je sais pas, avec ce qui c'était passée hier je voyais les choses… différemment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Lun 13 Fév - 8:21

Quand il me serra dans ses bras, je fus soulagé et me sentais plus en sécurité! J'avais besoin de lui, désespérment a présent. Bien plus qu'avant.

Je l'entendit parler avec l'homme et je tremblait un peu de peur qu'il me lâche. Je gardais mes yeux fermé même quand l'homme partit et ne les ouvrit que quand Kazuya me demdanit de me réveiller.

- Kazu...

Je le regardais un peu perdu comme un gamin. Il voulait aller prendre une douche mais je ne voulais pas rester seul.

- LAisses-moi aller avec toi! S'ilt te plait hein hein!

Je me redressa, le plaquant contre le matelas et sentait un truc poussé sur ma jambe..... euh.... c'était quoi ça? Je fronçait les sourcils pas trop compris mais berger nous sauta dessus, pressent encore plus nos corps l'un sur l'autre et je m'exlamais haut et fort un étouffement.

- Berger faut arrêter les burgers! T'es lourd!! Descends de là!

Mon chein descendit et aboyait. Je me redressais, m'asseyant sur ses cuisses et massais mon dos sous le poids qu'il venait de recevoir dessus d'un coup.
Mais on lui donne quoi a mon chien pour qu'il soit si lourd. Je me levais de sur Kazuya, m'appuyant sans faire exprès sur son torse, glissant sur le côté, m'affalant presque de tout mon long par terre.

- Berger! C'est malin!

Ke couru après lui dans la pièce mais il courait trop vite. Grrr! Méchatn chien! PAs gentil avec moi! Je massais encor emon dos un moment puis me dirigeait vers mon armoire pour prendre des vêtements. Je me retournais vers lui un sourire aux lèvres.

- NeNe? Tu veux faire quo aujourd'hui? Hein!! Je veux trop faire un truc avec toi et les chiens!! Tu veux bien? Oh! dis oui s'il te plaiiiit!!! Bon lèves-toi, on va prendre notre douche!! aller!!!

J'ouvris la porte de ma chambre, laissant mes chien sortir et me retouranit vers lui, tout souriant attendant qu'i me rejoigne. Je voulais essayer le jacuzzi avec lui. Une bonne chaleur quitté pour en retrouver une tout ausso gréable. Surtout en compagnie de lui qui est déjà si chaud.

Mon air enfantin, mon caractère était revenu. Toutes mes craintes d'avant partis derrière dans le passé. Fallait avancer das la vie, oubliant les mauvaise choses qui arrive.

Ce qui était arrivé hier.... NOrmalement j'étais seul et personne ne venait me voir. Je pouvait piquer des crises, hurlant comme jamais pendant toute une nuit pour le lendemain être tout calem. Personne ne rentrait dans ma chambre, me laissant seul et deverser mes larmes et mes cris comme mon coeur me dictait. Mais cette fois, il avait été là et je n'eus pas de crise.

Quand j'en avais une, une présence qui me rechauffait était nécessaire pour moi mais personne le comprenait. J'espère que j'en aurait plus avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Lun 13 Fév - 18:26

Il gémit presque le début de mon prénom, me faisant rougir légèrement, quand je dis que j'avais besoin d'une douche il me demanda de la prendre avec lui, sautant sur moi, poussant sa jambe contre mon érection. Je fermais les yeux en étouffant un gémissement.

Putain! Il le faisait exprès ou quoi? Merde… C'était… bon!

En plus ce stupide chien qui lui sautait dessus, accentuant la pression sur mon membre, me faisant gémir franchement.

Putaiiiiin‼! Qu'il bouge! Maintenant!

Il lui demandait de descendre ce que fit le chien et il le suivit, me faisant soupirer de répit… et de dépit… je devais bien l'avouer…

Je le regardais se diriger vers son armoire pour prendre des vêtements, je ne voulais pas me lever, mon "problème" était voyant…

Il se tourna vers moi, tout sourire, voulant que je fasse quelque chose avec lui et ses chiens.

Je lui souris.

-Bien sûre que je veux bien!

Par contre je palis quand il me parla de douche commune… J'allais pas devoir lui dire franchement son soucis, si?

Nan! Pas avec cette air enfantin! Mais il le fallait bien sinon je risquais de faire une bêtise… Je pris une grande inspiration.

-Jin… On ne peut pas prendre de douche ensemble ce matin… je … j'ai… j'ai…

Nan! Trop dure! Je rougis comme une pivoine.

-Va à la salle de bain, je te rejoins… je vais d'abord passer au wc… grommelais-je.

J'étais bon pour les travaux manuels dans les toilettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Lun 13 Fév - 19:39

J'entendis un son sortir de sa bouche et en ris, trouvant le son assez amusant.

Il acceptait de faire quelque chose avec moi et je sautais sur place! C'était super!!
Il me dit ensuite qu'une douche était pas possible

- Eh? Pourquoi?

Il me dit ensuite qu'il devait juste aller a la toilette et lui souriait en disant 'ok'! avant de sortir de ma chambre et me diriger vers la salle de bain.

J'y rentrais et fit chauffer le jacuzzi. J'avais envie d'essayer a deux ce truc. Seul c'est pas cool.
Je regardais mon ventre. Ouf! Tout était parti, toute petite griffe mais pas trop ce putain de bleu. Il était idiot celui qui avait fait la piqure. Il m'avait piquer ou il fallait pas. Couillon.

Bon tantpis. J'enlevais mes bas et sautait presque dans l'eau. Aaaah!!! C'était agréable. Je ris prenant un canard en plastique jaune, tournant mon dos vers la porte. Je mit les bubulles en route et jouait seul, près a faire couler mon canard quand Kazuya rentrera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Lun 13 Fév - 21:58

Je niais son pourquoi, trop embarrasser, quand il s'en alla je me dirigeais vers les toilette, accomplir ma base besogne…

Arf, j'aurais aimé une douche bien froide car là j'allais surement laisser mon esprit dérivé…

Tant pis!

Je m'installais et enroula directement mes doigts autour de ma virilité sous le pantalon de training et étouffais un râle de plaisir.

Pourquoi son visage s'affichait? Tant pis… Je commençais des mouvements rapide, voulant tout de suite en finir, au bout d'une dizaine de minute je me déversais dans ma mains, le visage de Jin plus clair que jamais.

Je rougis, nettoyant le plus que je pouvais avant d'aller vers la salle de bain. Il était dos à moi dans le Jacuzzi et je soupirais, enlevant mon bas pour m'installer à côté de lui.

Il jouait avec un canard en plastique…

Un tout autre type de canard en plastique me vint en tête et je détournais la tête en soufflant, mauvaise idée une deuxième érection, et encore plus avec son corps nu près du mien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attendre, laissez le temps.
Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Attendre que le temps passe
» laissez moi tranquille ... je boude ...
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» DC ANTHOLOGIE : JLA – LA FIN DES TEMPS
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REGLES !! :: Archives :: Sujets à Ignorer-
Sauter vers: