AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Attendre, laissez le temps.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Jeu 29 Mar - 16:32

Il me dit qu'on pouvait aller dormir a nouveau si je voulais mais j'allais lui répondre que c'était un peu tard là. J'étais réveillé mais ma phrase restait dans ma gorge avec sa langue qui vint sur ma peau. Ma respiration s’accélérait et je retins de justesse un gémissement qui restait étouffé dans ma gorge.

Saleté, arrêtes avec ta langue sinon je pourrais jamais arrêter de penser a ton truc plus bas et me calmer.

J'arrivais enfin a ouvrir mes yeux, détournant vite le regard quand j'avais eu le malheur de regarder plus bas. Je voulais partir là du coup. Je sentais sa main passer de mon épaule a ma main puis je sentis autre chose. Je me raidis et m'étranglais presque. Iiiiiiiii !!!!!!!!

Je rougissais plus encore et il me touchait aussi. Noooooon !!! Pas toucher!! J'ai déjà dit que j'étais pas impuissant. Bon ok il a du le remarquer hier mais j'avais des réactions normal pour le reste alors non touch!

- Je... Dé... désolé...

Je m'excusais sur le fait que je ne pouvais pas faire ce genre de chose souvent. Je baissais les yeux et la tête et retirait ma main de lui et mit mes mains sur ses bras quand il vint vers moi pour m'embrasser.

Je répondais quand même a son baiser qu'il me donnait encore fort gêné. Je n'avais pas trop l'habitude d'une proximité comme ça. Agréable oui mais j'étais encore mal a l'aise.

Je repensais a son truc plus bas'plus réveillé' que moi comme il disait et ouvrit les yeux. Je retournais la position, le mettant a son tour contre le mur et restait a quelque centimètre de son visage. Mode sérieux activé, dirais-je. Je le regardais, dévorant son visage et surtout ses lèvres des yeux et était vraiment proche sans les toucher.

- Est-ce que toi, tu as besoin de plus?

Je pouvais lui donner ce qu'il m'avait donner hier si il le fallait. Ca je pouvais encore faire. Je ne m'épuiserait pas en faisant ça et puis... Si il en avait besoin, je pourrait lui faire cela.

_________________

Comment te dire qui je suis vraiment?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mar 3 Avr - 17:49

J'entendais ca respiration s'accélérer et j'en éprouvais une certain fierté, au moins je lui faisait de l'effet, même avec de simple attouchement comme celui de ma langue glissant sur sa gorge.

Il rougit quand je lui montrais que nos attribut étaient les mêmes.

-Kawaiii… murmurais-je.

Il s'excusa et je lui caressais la joue, il était vraiment adorable…

Il retira sa main de sur moi et m'attrapa par les bras quand je l'embrassais, mon cœur s'emballa quand il y répondit.

Il inversa ensuite nos position, me collant contre la paros de la douche, je le regardais avec interrogation, penchant légèrement ma tête sur le côté.

Il me regardais de manière… vraiment pénétrante, il allait réveiller le désir en moi si il continuait comme ca.

Je rougis à sa question avant de détourner la tête.

Besoin de plus?

Bien sûre, je restais un homme qui aimait et désirait son… compagnon? Enfin je l'aimais lui quoi! En pus il était vraiment canon, désirable et chou à souhait.

Mais bon, besoin c'était un peu fort… j'en avait envie surtout, il me faisait envie mais je pourrais me contenter de ce qu'il me donnait déjà.

je n'avait pas le droit d'exiger plus de lui, ca santé ne le suivrais pas et je voulais le garder près de moi le plus longtemps possible, vivant et en bonne santé!

Je retournais mon visage vers lui, toujours rouge, avant de lui ébouriffer les cheveux, pas facile avec l'eau qui coulait dans ses cheveux et qui le rendait vraiment… brrr! Pas le moment de penser à ca!

-Je saurais m'en passer, ne t'en fait pas pour moi, tant que je peux resster près de toi, t'embrasser et t'enlacer à ma guise je saurais m'en passer, puis j ai ma meilleure amie la main droite en cas de besoin!

Je lui souris tendrement avant de lui piquer un rapide baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mar 3 Avr - 18:11

Quand il dit kawaii, je rougissais bien fort et je lui tirais la langue. C'était pas drôle, pas dut out. J' pouvais rien moi que mon cerveau disent a mes joues de prendre teintes rouges avec ce qu'il faisait. Idiot lui aussi. Méchant, c'est de ta faute, NA!!

Euh... J'ai l'impression que je lui mets plein de chose sur le dos en fait là non?

Il caressait ma joue quand je m'excusait. Ça m'embêtait beaucoup de pas être plus... Enfin être mieux en condition pour pouvoir lui donner tout ce dont il avait besoin, tout se dont il avait envies, quand il le voulait, le nombre de fois qu'il voulait. Je m'en voulait quand même un peu d'avoir ce problème. Jamais je n'avais pensé aussi négativement sur ma maladie mais maintenant il était là donc... Du coup elle semblait plus si petite en fait. Enfin si... Je ne souffres pas de cette maladie, je ressens même pas de douleurs ni rien. Juste que... quand mon cœur s’accélère bah... Il y a plus de risque vu que mon cœur a un battement lent comme 'normal'.

Quand j'inversais les rôles, il me regardait avec interrogation et son penchement de tête était des plus mignons. Je l'observais et je me sentais toute chose, rien que par ses petits mouvements qu'il faisait.

Il détournait la tête a ce que je lui demandais et j'attendais, continuant a le regarder. J'étais vraiment sérieux, je pouvais le faire pour lui, il n'y avait aucun problème. Il devrait surement m'apprendre un peu mais, si c'était pour lui, je pourrais le faire.

Il me regardait a nouveau après un moment, et il me dit qu'il n'en avait pas besoin. Je continuait a le regarder dans les yeux, pour voir s'il mentait. Je me redressait, remettant mes cheveux en place tranquillement et ne le quittais pas des yeux.

Je regardais sa dite main et tendit ma main, allant la chercher doucement, pour la saisir entre mes doigts.

- Je suis sérieux... Si jamais le besoin y est, je veux bien la remplacer ta main droite. Je peux te donner ça au moins.

Je sourit nerveusement, regardant la douche qui coulait toujours et l'arrêtait. Peut-être sortir d'ici un jour, non? Je lui sourit gentiment avant de lâcher sa main et me retourner pour pouvoir aller nous sécher, avant d'attraper quelque chose.

_________________

Comment te dire qui je suis vraiment?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mar 3 Avr - 18:23


La façon dont il remit ses cheveux en place me fit déglutir. Y'avais pas moyen d'être aussi sexy en un seul mouvement!

Il attrapa ma main, je rougis encore plus à sa réplique en l'imaginant me donnant du plaisir, je sentis mon membre crier son contentement mais… Nan! J'allais pas lui faire faire ça quand même!

Y'avais pas moyen!

Il souriait nerveusement en plus, un sourire crisper qui lui donnait un air s'enfant, non je ne pouvais décemment pas faire ça.

Il coupa ensuite l'eau avant de me faire un sourire un peu moins crisper et de lâcher ma main pour sortir.

Je sortis à sa suite et attrapa les essuies avant lui en attachant un autour de sa taille et en mettant un sur ses cheveux, je fis pareil pour moi avant de rattraper l'essuie sur sa tête et de commencer à essorer ses cheveux.

Au bout d'un moment je m'arrêtais.

-J'ai la dalle, on va manger un bout?

Je lui piquais à nouveau un baiser avant de lui sourire gentiment et d'attraper sa main pour nous guider vers la chambre pour nous habiller un minimum.

Par contre mon érection commençais à être légèrement gênante, pas pour moi mais j'allais l'embarrasser si il remarquait, j'allais devoir penser à un truc vraiment glauque…

Une fois dans la chambre j'attrapais de quoi me vêtir et lui tourna le dos pour m'habiller, abandonnant les serviettes au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mar 3 Avr - 19:04

Il sortit avec moi de la douche et mit un essuie autour de mes hanches et sur ma tête. Je frottait déjà avec l'essuie mes cheveux mais arrêtait quand il le fit, le laissant faire. J'étais un enfant et c'était plaisant. Je fit de même avec lui et riait. Très drôle en fait. Tout deux mouiller au torse, essuie autour de la taille et séchant les cheveux de la personne face a nous. Très ridicule comme scène aussi mais... C'était assez mignon.

Il s'arrêtait et je fit de même, souriant au fait qu'il disait qu'il avait la dalle. Mouais c'est vrai, peut-être temps de manger un peu. Il me piquait un baiser et je le laissait me tirer vers la chambre, le suivant docilement en silence. Je souriait au contact de sa main dans la mienne. Une chaleur toute merveilleuse m’envahissait au fait de voir ses mains liés. Je suis contant. Tellement.

Une fois dans la chambre, on se 'séparait' je dirais pour s'habiller. Je m'y rapidement un boxer et un pantalon et tournais ma tête vers lui. J'avais remarqué qu'il était dos a moi mais je comprenais désormais les pourquoi de ses gestes par moment.

Même si il disait qu'il n'en avait pas besoin, qu'il avait une copine qui pourrait l'aider... Je savais bien qu'il avait ça comme problème.

Je m'approchait de lui, me collant a lui dans son dos, entourant mes bras autour de ses hanches et mit ma tête sur son épaule.

Je baisait rapidement les yeux pour voir que rien n'avait changé chez lui. Je caressais son ventre, faisant très très lentement descendre ma main. Je ne le touchais pas encore. A lui de savoir.

- Je peux t'aider Kazuya... Décides-toi... Moi ou une sale photo dégueulasse pour que ça passe?

J'embrassais qu'une seule fois son épaule, regardant devant moi, laissant mes mains, une sur ses hanche, mon bras l'entourant et l'autre sur son ventre tranquillement.

Je pouvais être sérieux, alors... On verra bien. J'ai plein de photos trop dégueulasse si il voulait et je suis sûr que ça le calmera directement.

_________________

Comment te dire qui je suis vraiment?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mar 3 Avr - 19:21

Il me rendit l'appareil en essuyant mes cheveux.

Je sursautais en le sentant se coller à mon dos alors qu'il entoura mes hanches de ses bras, posant sa tête sur mon épaule.

-Jin? demandais-je.

Je soupirais en sentant sa main me caresser le ventre, elle descendait de plus en plus et je sentais mon membre exploser de bonheur.

Ca question me refroidis immédiatement, me faisant soupirer alors qu'il m'embrassait l'épaule.

Je me dégageais de ses bras et lui revola un baiser.

-Pas question que je sois le seul à éprouver du plaisir, je t'aime!

J'attrapais mes vêtements et me dirigea vers les wc.

J'allais me soulager tout seul!

Je fermais la porte et commença ma basse besogne. Je fini vite… encore une fois…

J'avais étouffé le plus de gémissement possible, mais pas facile d'étouffé son cris de jouissance, surtout quand il détenait le nom de l'homme que j'aimais.

Je m'habillais ensuite en vitesse et sortis des wc.

-On va manger alors?

Je lui souris gentiment. Garde tes photos pour toi, j'avais assez d'image écœurante en tête du à mon passé, pas besoin de photo gore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mar 3 Avr - 19:57

Son soupir me fit croire qu'il allait me demander mais il se retirait de mon étreinte, me volant a nouveau un baiser et partit vers les wc.

- Mouais...

Je soupirais, frottant dans mes cheveux et allait continuer a m'habiller. Je pris un t-shirt blanc avec et une chemise.

Je fit la sourde  oreille sur ce qui se passait dans la pièce d'à côté, observant les vêtements que je pliais. J'allais m'asseoir sur le lit et regardait ma porte, l'attendant.

Je me perdis dans mes pensées, restant immobile. Qu'est-ce que je faisais là? Où étais-je? Je ne reconnaissais pas cet endroit... J'étais un peu perdu mais je ne paniquais pas, restant assis où j'étais, continuant de regarder la porte, attendant que quelqu'un vienne me chercher.

J'entendais mon cœur lent battre  dans ma poitrine.

J'entendis une porte derrière moi qui me tirait d'où j'étais et je tournait la tête quand quelqu'un s'adressait a moi. J'étais comme réveillé d'un coup, me rappelant de tout. Je secouait ma tête et me levais, lui souriant.

Je pris sa main et partit dans la cuisine où Miki attendait avec le petit-déjeuner. Je lâchais sa main et regardait ce qu'elle avait préparer. Je lui dit bonjour, puis prit une bouché d'une brioche mais... Je l'avalais difficilement. Je laissait le reste dans l’assiette, sirotant mon jus de fruit.

Je m’ennuyais déjà et je savais que aujourd'hui n'allait pas être trop facile. Après chaque seringue dans le cœur, j’oubliais beaucoup de chose, avait pas faim du tout, voir des vomissement si je me forçais a manger et une grande fatigue.

Je me levais pour partir voir mes chiens dans le jardin avant que Miki m'attrapait par le bras.

- Où tu vas?
- Je vais aller jouer avec Berger et Husky.
- Mais tu n'as rien manger.
- J'ai pas faim, c'est tout.


Je repris mon bras et partit dans le jardin pour rejoindre mes chiens qui étaient en train de profiter du soleil.

- Bonjour vous deux!

Je me penchait vers eux et les caressait joyeusement, m'asseyant avec eux sur la pelouse. Woaw, il fait beau. Je regardait le ciel et me perdait de nouveau dans mes pensées, oubliant un moment où j'étais et  comment.

Même mes chiens étaient pas connu pour moi. Eux savait ce qu'il se passait, ce n'était pas la première fois. Miki aussi le savait surement, vu que je n'ai jamais 'pas faim'. Mes chiens tapotait mes jambes en couinant un peu, comme m'appelant. Je les regardait sans vraiment les voir.

Aaaah... Pas cool cette journée.

- Kazuya-kun? Faits attention a lui aujourd'hui. Je ne veux pas savoir ce qui s'est passé cette nuit mais... Sais-tu pourquoi j'étais dans cet état en voyant cette seringue au pied du lit? Ce produit a beaucoup d'effets secondaires très puissants, c'est pour cela qu'on le donne que en cas d'urgence... Ses effets sont... Pertes de mémoire, perte de l'appétit, nausées et surtout... Des absences. Fait attention.

Miki repartit dans sa cellule pour faire le linge qui avait a faire. Je regardais le ciel moi, mes chiens continuant a me tapoter et je repoussais leur pattes. Mais qu'est-ce qu'ils me veulent hein? J'ai pas a manger pour eux.

_________________

Comment te dire qui je suis vraiment?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Ven 4 Mai - 21:10

Quand j'entrais dans la pièce je me figeais un instant, on aurais dit… un zombie… Et c'était terrifiant!

Je ne pouvais pas le laisser comme ca!

Mais je ne trouvais rien d'autre à dire que proposer d'aller manger, son attitude suite à mon interrogation me rassura tout de suite. Il se retourna et me souriais.

Peut-être que c'était juste une impression en fait? Que j'avais rêver son état de zombie…

Surement même, je devenais paranoïaque, je devais me surveiller.

Il attrapa ma main et nous guida vers la cuisine.

Je m'installais à table, saluant Miki au passage. J'observais ensuite Jin… Je rêvais ou il n'avait pas manger une brioche en entier?

Je fronçais les sourcils, non y'avais quelque chose qui clochais!

Je mangeais lentement, le regardant siroter son jus de fruit quand il se leva, vite rattraper par Miki qui lui demanda des comptes.

Il s'en alla sans demander son reste, je regardais Miki avec étonnement.

Elle soupira avant de m'expliquer. Et je me sentis mal… très mal… c'était à cause de ce qu'il c'était passé qu'il avait du prendre son truc… par ma faute…

-Tu crois que c'est une bonne chose pour lui que je reste? Ca fais deux fois, deux fois qu'il est au plus mal, la troisième serait peut-être fatal et…
-Ne raconte pas de bêtise Kazuya-kun! C'est ton départ qui pourrais lui être fatal!

Elle avait couper court ma crise de panique, mais je me sentais toujours comprimer au fond de moi, comme si j'étais un poids… Je ne voulais pas porter préjudice à Jin… J'allais devoir prendre de nouvelle résolution…

Ma main droite allait devenir ma meilleure amie, je le sentais!

Miki m'abandonna dans la cuisine avec un dernier regard sévère.

Je me levais, prenant des espèces d'os pour chien pour qu'ils lâchent Jin et que je puisse l'emmener dans un endroit ou je pourrais rester près de lui pour le surveiller.

J'avais peur, vraiment, de le perdre, il était devenue mon centre de gravitation, la personne qui comptait le plus, celle qui avait permis au vrais moi de sorti un peu…

Je serais même près à tout abandonné pour lui maintenant… Il m'avait changé, je n'étais plus la prostitué que j'étais avant…

Et maintenant j'allais devoir calmer mes pulsion sexuelle, je ne pouvais plus exiger ca de sa part, pas alors qu'il avait besoin d'un médicament qui le foutait en l'air pour la journée après…

Je m'approchais et quand j'arrivais à une certaine distance je hélais les chiens.

-Hey! Regardez ce que j'ai pour vous!

Je montrais les deux os avant de les expulser le plus loin que je savais.

Je m'accroupis devant lui et lui souris doucement.

-Ca te dis de regarder un film? J'ai la flemme aujourd'hui j'ai pas envie de bouger.

Je lui tendis la main pour l'aider à se relever.

Pourvu qu'il ne me rejetterais pas, je n'étais pas encore assez fort pour essuyer un refus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Sam 5 Mai - 16:30

J'avais peut-être un peu réagit brusquement avec Miki et lever la voix mais... Je ne voulais pas trop que Kazuya sache que j'étais un peu différent les lendemains d'une 'sorte de crise'. Je m'asseyais dans la pelouse caressant mes chiens avant de regarder le ciel et oublier tout.

J'entendais des chiens a côté de moi et avait regardé vers eux. Il tapotait ma cuisse de leur pattes approchant leur museaux.

- Rah mais laissez-moi à la fin!! Retournez d'où vous venez!!

Ils ne m'écoutaient absolument pas et je m'énervais un peu, levant un peu plus la voix.
- Retournez voir votre maître, aller ouste du vent!!

Je repoussais leur pattes mais il s restaient là quand j'entendis quelqu'un les appeler et ils partaient enfin. La personne vint vers moi et je la regardais...

Perdu.

Je regardais son visage, penchant un peu la tête. Qui est-ce? Je me rappelles pas de lui... Il travaille ici? Je le regardais comme si il allait me répondre puis regardait sa main qu'il me tendit pour qu'on aille voir un film.

Je fronçais un peu les sourcils ne comprenant pas trop. Je relevais le regard vers ce garçon et lui sourit hochant positivement de la tête. Je l'aimais bien, il avait l'air vraiment gentil et ses yeux sont magnifiques.

Une fois sa main dans la mienne je repris conscience et souriait encore plus fort avec mon Kazuya près de moi. Je sautais sur son dos

- Kazuuuuuuuuuuuuuuuuun je t'aiiimeeuuuhhh!!!!!

Je serrais fort mes bras autour de son cou rigolant comme un enfant. Mon Kazu-d'amour!!! Rien qu'à et à jamais!!!! Mon petit rayon de soleil de tout les jours.

- Merci beaucoup pour cette nuit, c'était merveilleux!!

J'embrassais sa joue dans un gros bruit puis le lâchais pour attraper sa main et courir vers la maison. Une fois rentrer, j'enlevais très rapidement mes chaussures et appelait quelqu'un qui n'était pas là: 'maman'.

Mon sourire fanait quand je réalisais ma bêtise qu je venais de faire devant Kazuya. Je ris un peu nerveusement et grattait ma tête.

- Que suis-je bête, je n'ai plus de maman depuis longtemps héhé... Bon on regardes quoi comme film? Oh attends je vais prendre quelque chose à manger!

Je restais un enfant au plu profond de moi, oubliant la mort de sa mère qui était tout pour lui avant ce qu'elle ne disparaisse. Mais maintenant je l'avais lui, et tout était parfait.

J'ouvris les placard et sortit des biscuits, dont un que je mangeais en entier. Je voulais en reprendre un autre mais... Je déposais rapidement le paquet et couru aux toilettes se situant a côté de la cuisine et remit tout.

- Aaaahhh..... Ils doivent pas être frais....

Je me relevais, massant mon ventre et faisant une grimace. J'en fit une encore plus grand en voyant le paquet de biscuit. Hors de ma vue!

- Prends ce que tu veux dans l'armoire, je vais déjà au.... salon.

Je partit au dit salon et me couchait déjà dans le fauteuil attendant qu'il vienne et qu'il choisissent un film pour moi. Moi, j'avais déjà tout vu alors il peut tout mettre.

_________________

Comment te dire qui je suis vraiment?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mar 15 Oct - 23:21

Il sembla ne pas me reconnaitre, je sentais un malaise grandir en moi alors que ma main était toujours tendue vers lui.

Il hocha la tête avec hésitation, comme si il ne me connaissait pas, comme si rien ne c'était jamais passé entre tout, comme si… j'étais insignifiant.

Et j'eu mal.

Mon cœur se serra et je du ravaler mes larme avec force alors qu'il attrapait ma main.

Quand nos paumes se touchèrent il perdit cet air vide et perdu pour me faire un sourire éclatant avant de sauter sur mon dos.

Il rigola comme un enfant, me déclarant qu'il m'aimait et me remerciant de notre nuit ensemble.

Le poids sur mon cœur s'atténua légèrement, Miki m'avait prévenue de ses absence après avoir prit son médicament mais je n'aurais jamais pensé que ce fut aussi fort, je devrais le surveiller constamment et surtout ne pas céder à une peur sournoise qui m'envahissais.

Je ne voulais pas qu'il m'oublie, je pense que j'en serais briser, il était tout pour moi, un point d'accrochage pour en finir avec mon ancienne vie, un mur sur lequel je pouvais m'appuyer…

Il embrassa ma joue avec un bruit sourd et je souris de bonheur. Il était la, à mes côté et maintenant je ferais attention à lui.

Il couru vers la maison, criant un tonitruant "maman" qui résonna dans le vide. Je sentis plus que je ne vis son sourire disparaître de son visage. Ce médicament le déstabilisait vraiment beaucoup…

Il attrapa un paquet de biscuit, en mangea un avant de courir vers les toilettes. Je grimaçais en entendant les bruit a travers la porte.

Quand il revint il déclara que les biscuit n'était pas frais.

-Ce n'est pas grave, on a pas besoin de manger pour regarder un film.

Je lui attrapais la main avant qu'il ne s'enfuis vers le salon pour rester près de lui.

Une fois arrivée devant le fauteuil je le laissait se coucher de tout son long avant de choisir un film.

Je voulais quelque chose sans prise de tête, je choisis donc "le manoir et les 999 fantômes" avec Eddy Murphy.

Je relevais sa tête pour la poser sur mes genoux avant de lancer le film, je l'avais déjà vu mais ce n'était pas grave je voulais juste être à ses côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mer 16 Oct - 22:37

Etrangement je voyais que quelque chose n'allait pas avec Kazuya et cela me faisait un peu peur. Surtout quand il me prit la main quand je voulu partir au salon.

- Kazuya? Est-ce que ça va? Tu as mal quelque part?

Je me couchais dans le canapé et j'aurais bien dormi tellement que je suis fatigué. Je souriait le regardant choisir le film avant de repartir dans un moment d'inconscience, regardant devant moi.

Je pensais aux moment avec ma mère dans cette pièce, les soirées de films qu'on faisait. Parfois mon père venant se joindre a la partie. Des soirées chaleureuse qui ont disparu avec elle. Je me sentais fort triste en ce moment, toutes ces choses me manquait tellement. Elle me manquais beaucoup.

Je tournais la tête vers lui et le regardais un long moment. Il me faisait pensée a elle... Je leva la main et vint la mettre dans sa nuque pour le tirer vers moi en même temps que je me redressais un peu.

Je déposais mes lèvres chastement sur les siennes, laissant mes yeux mi-clos avant de les fermer en soupirant par mon nez en appuyant plus mes lèvres sur les siennes.

- Couches-toi près de moi s'il te plait...

Je voulais me blottir dans ses bras, me sentir en sécurité, avoir une chaleur qui m'entour. J'en avais terriblement besoin. Mon coeur me lançait et je déposais ma main dessus, restant dans mes pensées sur ce que j'avais fais pour avoir cette maladie.

- Pourquoi ne puis-je être normal...

Je parlais plus pour moi-même fermant les yeux pour retenir des larmes qui me venaient dans les yeux. Je n'aimais pas être dans cet état. Je n'étais jamais déprimé je n'aimais pas l'être. Pour moi il fallait jouir de la vie tant qu'elle était la, la croquer a pleine dent alors en étant dans cet état.... J'avais tant de choses qui me venait en tête quand je partais dans mes pensées.

Le plus dur était de ne pas reconnaître mon entourage. Miki, mes chiens, ma propre chambre. je ne voulais pas que Kazuya soit absent de mes pensées une seconde. J'allais faire quelque chose contre, je n'avais qu'à m'entrainer un peu, que mon coeur ai l'habitude de battre plus rapidement que normalement.

_________________

Comment te dire qui je suis vraiment?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Dim 20 Oct - 22:58

Je lui souri juste quand il me demanda si j'avais mal quelque part.

Oh oui j'avais mal, au cœur, et cette douleur était la pire de toute celle que j'avais connu, mais pas besoin de l'alarmer dans l'état dans lequel il était.

Pendant le film, je fis le vide total, je ne voulais penser à rien, c'est pourquoi je fus saisi quand ses lèvres se posèrent sur les miennes. Dans un geste semi conscient je lui caressais distraitement la nuque, pas pour approfondir le baiser mais pour lui démontrer toute la tendresse que j'avais pour lui.

-D'accord, lui répondis-je quand il me demanda de me coucher avec lui.

Dans un mouvement souple je me glissais dans son dos, le mettant plus bas que moi vu que je voulais voir le film pour continuer à ne penser a rien.

Je sentis encore une fois mon cœur se serrer à ses parole, ca ne servait à rien de lui répondre, je n'avais de toute manière aucune réponse a lui fournir, on était comme une était, on ne choisissait pas…

Je le sentis s'assoupir contre moi et je fis un sourire contrit. C'était mieux pour lui de s'exiler dans le sommeil, au moins il ne souffrait pas.

Mais d'un coup je me sentis seul, extrêmement seul, sans pouvoir me l'expliquer.

Même le film n'arrivais pas à me distraire de mes penser, alors je choisis de faire comme lui, j'allais dormis.

Par contre comme je n'étais pas fatiguer je mis un moment dingue avant de m'endormir, je perdis le compte des moutons a 3658…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Lun 21 Oct - 9:34

Je me blottis dans ses bras, calant ma tête dans son cou pour être au plus chaud et où son odeur me parviendrai le plus. Je soupirais d'aise dans son cou, oubliant tout le reste.

...

J'avais rêvé de pas mal de chose, ma tête ayant travailler encore et encore mais je ne me souvenais de rien quand je me réveillais. Je savais que j'avais rêver de quelque chose qui me faisait beaucoup trop réfléchir, ou il y avait toujours plusieurs alternatives et je voyais ce que ça donnait si je les prenais, me faisant encore et encore réfléchir. Ma tête venait de faire un marathon je pense. Le pauvre.

J'ouvris mes yeux soupirant de bien être, et reconnaissait l'endroit tout de suite. Je décalais ma tête pour le regarder et le vit dormir. Un son venait de derrière moi sur la télé me disant que le film était fini depuis un moment, la chanson du menu jouant sans cesse.

J'observais son visage endormi et sourit tendrement. Je bougeais doucement pour ne pas le réveiller et inversait un peu les rôles. Je le prit dans mes bras, encerclant ce petit corps dans mes bras d'adulte. Je l'aimais a en crever. Je voulais le protéger, je voulais que ce soit moi ces bras solide qui le retiendrait toujours de faire une chute dans un gouffre sans fin.  Il avait besoin qu'on s'occupe de lui et non lui qui s'occupe d'un gosse.

Après tout... Moi aussi je suis un adulte maintenant non? Maintenant que j'ai quelqu'un a protégé je pouvais arrêter de garder cet enfant en moi. Je devais lui dire adieu. Il ,'y avait plus de raison pour cet enfant de rester. Il devait accepter d'être ce qu'il était, l'âge qu'il avait et d'accepter tout ce qu'il s'était passé ou se passera.

- Adieu...

Je fermais les yeux en souriant, me disant adieu a moi-même. Je pense garder un peu un comportement parfois très enfantin ou joyeux pourrait-on dire mais je grandis. Mon coeur aussi.

Je caressais sa joue, donnant des baiser sur sa peau lentement. Voici l'enfant que je dois protéger à présent. Enfin, même si pour ma vie, je devrais lui mettre des ceinture de chasteté par moment mais.... Ce n'est rien.

Je vit Miki au loin et lui sourit. Tout allait bien, mon souci était partit. Je regardais de nouveau mon endormit et sourit heureux.

- Kazuya.... Je t'aime, vraiment fort.

J'embrassais le coin de ses lèvres et le serra dans mes bras. Il était moi maintenant et je ne m'en séparerais jamais de mon jouet préféré que mon père m'avait offert. Pour rien au monde!

_________________

Comment te dire qui je suis vraiment?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Lun 4 Nov - 1:10

Adieu

Se mot résonna dans ma tête, dans mon sommeil, d'un coup j'eu très froid, une sensation de vide m'envahi, dans mon rêve j'étouffais, je ne pouvais plus respirer.

Je me sentais comme avant, vide et froid, c'était comme ses rêves qui me hantais quand j'étais plus jeune et qu'on m'avait forcé à commencer de me prostituer.

J'étais dans le noir, seul…

Je voulais hurler, de toute mes force et alors que j'allais le faire une douce chaleur m'envahi.

Aussi légère qu'une plume elle me caressa la joue avant que des sensation volatile ne parsème mon visage.

Je pu de nouveau respirer.

Kazuya… Je t'aime fort.

Un bonheur immense m'envahi, c'était un beau rêve tout compte fait.

Je ressentis comme une étreinte, brulante, bienfaitrice, magnifique, alors qu'une autre sensation se faisait sentir au coin de mes lèvres. Dans mon rêve je souris.

Heureux.

A ce moment là je l'étais. J'avais enfin trouvé quelque chose a quoi m'accrocher.

Non pas quelque chose, quelqu'un! Et je ferais tout pour profiter de se moment.

-JE T'AIME JIN! hurlais-je dans mon rêve, ce qui dans la réalité devais plutôt ressembler à un murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Lun 4 Nov - 11:28

Je fermais les yeux en reniflant son odeur et le serrant dans mes bras. Que j'étais bien avec lui.

J'entendis un murmure contre mon cou et souriait. Je devais surement le réveiller en parlant ou bougeant.

Je rouvris les yeux et caressa sa joue a nouveau en faisant des desseins sur son visage.

- La belle au bois dormant… Réveille-toi, ton prince charmant t'a donné un baiser, il faut que tu te réveilles.

Je souris en regardant son visage détendue. Je ris un peu en repensant a tout des phrases de film.

- Il est l'or mon seignor, il est l'or de reveillore.

Je mordis dans son nez gentiment attendant qu'il veuille bien se réveiller. En attendant je ne le lâchait pas d'entre mes bras, le collant plus a moi et lui sourit.

Je ne sais pas comment il réagirait en se réveillant mais… J'espère qu'il ne sera pas perdu sans voir cet enfant éternel en face de lui a présent.

Kazu, réveilles-toi, que je puisse t'embrasser comme j'en ai envie.

- Miki, tu peux lâcher les chiens s'il te plait? Ils doivent s'inquiéter eux aussi.

Elle me sourit et partit comprenant très bien où je voulais en venir. Je voulais être seul avec lui a son réveil, pour faire ce que je voulais sans être déranger ou gêné.

J'entendis les griffes de mes chiens sur le bois puis une porte être fermer et souri. Merci Miki.

- Kazuya…. Réveilles toi ou les chiens vont te dévorer les orteils

Je riais un petit peu, mordant moi-même a nouveau dans son nez embrassant tout de suite par après. Je déposais mes lèvres sur les siennes après avoir lécher sa lèvre inférieur

_________________

Comment te dire qui je suis vraiment?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Lun 11 Nov - 16:32

Je souris en sentant les caresses sur mon visage et sa réplique.

Depuis quand j'étais la princesse moi?

Mais j'étais trop bien entre ses bras, je ne voulais pas me réveiller, je voulais juste être là, près de lui.

Par contre sa deuxième phrase me fit hausser les sourcils, d'où est ce qu'il sortait ca? Mais je gardais les yeux fermer, je ne voulais pas me réveiller! Pas maintenant.

Par contre je sursautais quand il me mordit le nez. J'ouvris enfin mes yeux, le regardant avec incrédulité alors qu'il me serrait plus fort contre lui.

Il demanda ensuite a Mikki de lâcher les chien et je soupirais en refermant mes yeux.

J'entendis la porte se refermer et Jin me dire une absurdité.

-Pas envie, et apparemment le seul fauve capable de mordre ici, c'est toi, le taquinais-je avec un sourire, les yeux fermement fermé.

Il me remordit, comme pour confirmer mes dires et je ne pu empêcher un sourire de s'étaler sur mes lèvres.

Par contre son baiser me réveilla d'un coup.

Sans en prendre conscience j'attrapais sa nuque pour approfondir se baiser. C'était tellement rare qu'il l'amorce de lui-même que je voulais en profiter au maximum.

Je fis valser nos langue ensemble dans un ballet de passion et d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Lun 11 Nov - 17:41

Je trouvais ça toujours mignon quelqu'un qui avait du mal a se réveiller ou de sortir de son sommeil. Je souriais attendrit et j'aurais bien écrasé dans mes bras la personne tellement que je trouvais ça  a fondre.

Je sentais son corps tressauter un peu signe que ma morsure a du le surprendre un peu plus que je ne l'avais prévue. Oups, mais pas grave. Je ne l'ai pas mordu si fort et puis j'aimais bien. C'était tout moi, c'est tout.

Je retins comme je pu mon rire moqueur en ayant vu son regard avant que je ne le prenne dans mes bras. Que j'aime cela.

Je pouffait dans son cou en riant. Je desserrais mon étreinte pour me redresser et le regarder en rigolant légèrement, amusé. Je le plaquait contre le sofa en allant un peu au dessus de lui tout en le gardant dans mes bras.

- Comment tu sais que je suis le fauve ici mhhh? Tu m'aurais vu en action félin?

Je remordis dans son nez en souriant toujours. Je n'arrivais pas a faire disparaître ce sourire.

Quand je sentais ses bras autour de mon cou je fermait les yeux venant mettre une main près de sa joue, mes doigts entrelacé dans ses cheveux.

Je lui répondit a son baiser avec amour, envie et sérieux sans jouer. Je glissais une main sur sa taille, pressant son corps contre le mien et le taquinait en venant rompre le baiser une mini seconde pour venir rattraper ses lèvres après avoir passer le bout de ma langue sur ses lèvres.

- Est-ce que ton fauve a réussi a te réveiller?

Je lu sourit regardant dans ses yeux avec tout les sentiments d'un adulte peut avoir envers une autre personne. Dieu que je l'aimais oui mais encore plus dans d'autres circonstance propre a lui-même.

Je gardais mon visage tout près du sien et observait son visage.

- Tu sais que quand tu dors, ton front ici,  dis-je en touchant l'endroit entre ces sourcils   Tu as plein de ride?

Je ris un peu en embrassant son front profitant pour venir a nouveau embrasser ses lèvres chastement.

Mes chiens firent par de leur présence a côté de nos visage et je souris amusé sans les regarder.

- Nous avons des spectateurs, tu as vu?

Je souris en mordant sur ma lèvre inférieur tout en haussant un sourcil aguicheur.

_________________

Comment te dire qui je suis vraiment?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Ven 22 Nov - 1:53

-Félin? Toi? Laisse moi rire, aussi agile qu'un hippopotame, et fauve dans le sens mammifère carnivore, plus comme un Mâtins de Naples, tu sais le chien de Hagrid dans Harry Potter? Le peureux fénéant? pouffais-je.

J'avais envie de le taquiner, mais c'était sa faute, il m'avait mordu.

Il me serrant dans ses bras pendant le baiser, me faisant rougir de contentement, des réveilles comme ca j'en voulais tout les jours! Sauf pour la morsure bien sur!

-Oui tu m'as réveillé et mit de très bonne humeur en plus, susurrais-je en lui piquant un baiser du bout des lèvres.

Je fronçais les sourcils à sa remarque, accentuant mes rides du Lion, avant de soupirer.

Je pense que c'était logique, je n'avais pas dormis sur mes deux oreilles depuis des années, fronçant mes sourcils à chaque bruit suspect en vue de me réveiller au cas où…

Mais bon, ce n'était pas le moment d'y penser, surtout quand il me ré embrassait.

C'était étrange, hier encore il ne m'embrassait presque pas de lui-même et aujourd'hui les baiser pleuvait.

Ca me déroutait mais ce n'était pas pour me déplaire.

Je regardais ses chiens à sa remarque, esquissant un sourire avant de flatter leur cou.

-Yep, j'ai vu, une petite promenade ne leur ferais pas de mal tu ne crois pas?

Et à moi non plus d'ailleurs, avec son regard aguicheur je sentais mon excitation grimper en flèche, il fallait que je prenne l'air avant de le remettre dans un état comme hier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Ven 22 Nov - 21:32

Je riais a son explication de ce que je suis félin et approchait mon visage tout près du sien, plongeant mes yeux dans les siennes.

- Un hippopotame est très agile tu sais. Déplacé toutes sa masse sans problème dans l'eau et sans se noyer est un art. J'aime la viande et je suis fainéant certes mais peureux....

Je détournais le regard réfléchissant.

- Je ne pense pas l'être vu que je vis. Je peux mourir a chaque instant mais ce n'est pas ça qui va faire que je sois apeuré, loin de là. J'ai un truc bien plus effrayant que la mort en plus...

Je souris en mordant ma lèvre inférieur et le détaillait de haut en bas. Puis je m'approchais de ses lèvres, effleurant les siennes sans jamais lui donner l'occasion de les toucher.

- J'ai une créature sous moi bien plus a craindre que la mort. L'attirance et le sentiment qui me dévore pour elle est bien des plus effrayante au monde.

Je fus très content d'entendre que je l'avais mit de bonne humeur. J'aimais rendre les autres heureux c'était mon dada dans la vie. Seul chose qu'on ne m’enlèvera jamais. Mais était-il de mauvais humeur avant? Pourquoi? Etait-ce de ma faute? Tout mon visage pouvait montrer mon interrogation intérieur ainsi que mon inquiètude.

Une promenade?

Je roulais un peu sur lui, glissant mes mains derrière son dos et l'emmena avec moi en arrière. J'étais pratiquement vautré dans le canapé, l'assaillant sur mon bassin avec mes mains sur ses cuisses.

- Je n'avais pas dans l'idée de faire une promenade mais pourquoi pas, l'air frais est toujours agréable ne? On ale temps de faire ce qu'on veut par après.

J'attrapais son cou me hissant en même temps que j'approchais son visage du mien pour embrasser a nouveau ses lèvres.

- Allons sortir les fauves!

Je frappais sur sa cuisse en me redressant pour appeler mes chiens que je caressais gentiment, embêtant husky en poussant sur son museau. Il jouait toujours alors a mordre ma main pour jouer sans faire mal.

Aller c'est partit pour une promenade avant que mon père ne rentre.

_________________

Comment te dire qui je suis vraiment?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Lun 2 Déc - 0:38

Je levais un sourcil à sa phrase. Il était d'accord d'être un hippopotame? Et bien soit! se sera mon petit hippo d'amour! Par contre je me renfrognais à la suite de sa phrase.

Je savais qu'il avait une santé fragile, pas besoin de me le rappeler.

Par contre je levais les yeux au ciel à sa dernière réflexion, mais souriais de plaisir. Moi aussi mon attirance et mes sentiments vis-à-vis de lui m'effrayais.

Il m'embrassa à nouveau avant d'accepter de promener les chiens. Je soufflais un grand coup, essayant de refouler mon désir matinal.

Je le suivis dehors avec Husky et Hamberger. Je pris sa main sans m'en rendre compte, voulant juste être en contacte avec lui.

Le vent frais me fit un bien fou et je souris.

J'étais heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Lun 2 Déc - 16:52

Je voyais tout ses sentiments diverses passée dans ses yeux et cela me fit sourire. Il était adorable. Je savais qu'en parlant de ma mort possible il n'aimait pas mais il devait l'accepter. Ces 5 phases que les proches et même le condamner a mort devait passer, il ne les avait toujours pas passé a ce que je vois. Je l'aiderais comme je le peux, espérant qu'il puisse un jour tout comme moi rire de ma maladie, de sourire.

Je n'avais pas aider mon père qui lui n'a jamais passé un cap de ces phases, toujours coincé dedans. C'est pour cela qui avait tellement l'air d'être un homme si méchant, mais c'est juste qu'il ne veut pas perdre encore quelqu'un qu'il lui est cher et de plus, la seule chose qu'il lui reste de la femme qu'il a aimé plus que tout au monde. Si on savait ce qu'il était vraiment, comme moi je le voyais grace a mon travail de criminologue, les gens seraient moins méfiant de lui dans cette maison.

Je savais bien qu'il avait des envies, ça se lisait sur son visage et je souris assez moqueur en me levant. je fit signe aux chiens de nous suivre allant dans le jardin.

Je serais sa main dans la mienne, essayant de lui redonner un peu de chaleur, de courage par celle-ci. De ma vitalité. On marchait pour s'éloigner un plus de la maison que d'ordinaire. Les chiens couraient ensemble, jouant ensemble et je lâchais sa main pour la prendre de l'autre et venir mettre mon bras autour de sa hanche.

- Tu sais, tu n'es pas obligé de refréné tes désirs. Dis-les moi, ils m'intéressent

Je lui souris et allait le pousser contre un arbre plus loin, venant capturer ses lèvres avec envie et passion doux.

- Oublie ce que j'ai Kazuya...  je prit sa main pour la mettre sur mon coeur en souriant  Il va bien... je vais bien. Je ne te laisserais pas derrière moi Kazuya

J'avais approcher mon visage de plus en plus du sien, venant tendrement coller mes lèvres sur les siennes quelque secondes avant de quémander l'accès a sa langue.

Mais les chiens n'étaient pas du même avis que moi pour une autre séances câlins voir plus. Ils nous sautaient dessus tout en aboyant.

- D'accord d'accord, on vous donne tout notre attention. C'est qu'ils sont jaloux nos cocos là

Je lui prit sa main, entrelaçant nos doigts et suivais les chiens en leur jetant des bâtons pour les faire courir puis tournais a gauche pour prendre le chemin de bitume. On était pas si loin de la maison, je ne m'aventurais jamais trop loin pour éviter toutes crises de colère de Miki.

J'entendis un bruit de moteur et sourit a Kazuya.

- Ca doit être mon père ça    

Dis-je en entendant un moteur de voiture mais quand je retournais ce n'étais pas la voiture de mon père ni la vitesse qu'un invité prendrait pour venir chez nous.

- C'est pas mon père

Je fronçais les sourcils, mettant Kazuya derrière moi et nous mettant sur le côté si jamais la voiture voulait quad même passer. La voiture s'arrêtai pas loin de nous et mes chiens commençaient a aboyer. Quand un homme sortit ils montraient leur crocs . Je reculais en voyant d'autre et mon sang ne fit qu'un tour en comprenant.

- Kazuya cours!

Je me retournais pour le pousser pour partir vite d'eux vers la maison où les gardes seront là pour nous aider mais des hommes se mirent bien trop vite devant nous, nous encerclant.

- Ne courez pas, c'est pas bien.
- Qui êtes-vous? Et que voulez-vous?
- Qui de vous deux est Akakuro Jin?
- Ca dépend qui le demande.
- J'aurais besoin que vous veniez avec moi, j'ai besoin de vos services.
- Mes services? Mon cul...
- Montez dans la voiture.


Je le fusillait du regard, regardant vers la maison. Je ne savais pas trop comment faire. Les chiens grognaient de plus en plus fort. Je leur envoyait un doigt d'honneur en essayant de courir avec Kazuya mais ils nous attrapaient pour nous séparer. Je donnais des coups de tête et des coup de poing pour qu'on nous lâche, mes chiens s'occupant d'autres aussi mais l'homme qui m'avait demander de monter dans la voiture se mit devant moi.

Je voulu faire un geste mais je sentait un grand coup dans ma poitrine du côté de mon coeur me coupant le souffle complètement... Tout semblait s'arrêter autour de moi, seul échos dans mes oreilles étant les battements de mon coeur changeante et ma tête tourner.

- Fils de p...

Il était au courant pour moi... Je me tins le coeur douloureux basculant en avant, mon corps ne me tenant plus. Je fus rattraper et soulever avant que je ne perte connaissance du au coup porter sur mon coeur... le salaud...

Kazuya cours! Pitié va-t-en!

_________________

Comment te dire qui je suis vraiment?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Ven 13 Déc - 23:01

Je me figeais a sa phrase, ne sachant que dire avant de me retrouver plaquer à un arbre et des lèvres emprisonnant les miennes. Il était où le Jin gamin du réveil?

Je rougis quand il me fit comprendre qu'il avait comprit que je réfrénais mes envie pour lui. Il m'embrassa encore et je participait au baiser, lui démontrant comme je le pouvais mon amour.

Oui j'avais envie de lui, mais j'étais devenue nymphomane sur les bord donc c'était tout le temps. Et coucher avec lui tout le temps… MMmmmmh… Miam! Oui mais non!

-Faire l'amour, ok, mais pas trop, je te veux encore un long, long, moment à mes côté…

Je posais mes main sur ma bouche à la vitesse grand v quand je me rendis compte que j'avait dit ca a voix haute. Oups!

-Euh enfin je veux dire….

Je n'eu pas a m expliquer car les chien quémandèrent de l'attention que je me fit une joue de leur donner.

Il entrelaça nos doigts et je souris.

Nous nous baladâmes un moment avec les chiens jusqu'à ce qu'un bruit de moteur ne nous arrivent aux oreilles.

Son père disait-il en me souriant.

Pui tout arriva très vite. Jin me mit derrière lui alors que les chiens aboyaient sur les inconnus. Je ne pouvais plus bouger, même lorsque Jin me dit de courir. J'étais figer, incapable du moindre geste, je voulais juste les serrer contre moi.

Quand on nous sépara je réagis enfin, mais c'était trop tard il avait emmené Jin dans la voiture. Je laissais exploser ma rage, cognant sur ses hommes plus grand et plus fort que moi, mais plus lourd et moins agile. Je devais rejoindre Jin! A tout prix!

Celui qui semblait être le chef me ceintura.

-Qu'est ce que tu crois faire gamin?
-Laissez le partir! hurlais-je fou de rage.


Je ne vis pas qu'il faisait un signe de tête à l'homme derrière moi.

-T'inquiète tu vas vite le rejoindre.

Un coup derrière ma tête me fit voir des étoil avant que je ne perde connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Sam 14 Déc - 9:07

J'eu un grand sourire quand il répondit quelque chose d'assez mignon sans qu'il s'en rende compte vu sa main devant la bouche. Alors comme ça il veut bien faire l'amour mais pas "baiser" comme certain dirait ne? Tout en son honneur et je serais bien heureux de faire ça avec lui quand il le voudra.

Mais avant même que je ne puisse faire de commentaire, si j'en ferais, les chiens nous faisait changer d'idées et continuer cette petite balade.

Ce qui se passa ensuite, aucun de nous deux n'aurait pu le prévoir. Normalement, personnes ne pouvait rentrer au grillage comme ça sans contrôle. S'ils avaient réussi a passer… C'est qu'ou bien les gardes étaient de mèches avec eux ou bien ils les avait tués...

Je me réveillais légèrement dans la voiture, mon coeur douloureux et respiration très difficile. Je regardais la vitre en dehors où le paysage défilait avant de replonger dans l'inconscience et de me réveiller plus tard juste avant qu'on me jette par terre.

J'amortis ma chute avec mes mains grimaçant car ça fait jamais du bien, surtout "au réveil". Je me retournais vers ces hommes avec un regard noir avant d'écarquiller les yeux en voyant qu'ils portaient Kazuya. Non… Il n'avait pas réussi de s'enfuir?

Je voulu me lever pour aller vers lui mais je reçu un coup dans la mâchoire et me retrouvais au sol a nouveau, lèvre légèrement en sang. Espèce de… On vous a jamais dit que ça faisait mal de frapper quelqu'un!! En plus i lourait, crévindieu!

Cependant je sentis ma respiration se couper quand je le vit faire un mouvement pour balancer Kazuya au sol. Je me précipita pour le rattraper et reculer plus loin dans la pièce avec Kazuya dans mes bras. Je fusillais du regard ces hommes, me demandant ce qu'il nous voulais. Un kidnapping contre rançon? J'avais plus de 20ans! Pas un gamin.

Je me mit plus correctement assis et tirait Kazuya a mon hauteur, le gardant le plus contre moi et défiant des yeux tous ceux qui voudrait s'approcher.

Dans un sens on pourrait me prendre pour le gamin débile qui a essayé d'emmerder les mauvaise personnes et s'est fait tabasser a la place avec le début de mes mains égratigné et le coin dam lèvre en sang.

Quand ils quittèrent la pièce, je mit mon attention sur la personne dans mes bras. Il était inconscient… Je m'inquiétais en vue de ne pas le voir se réveiller. Kazuya…. Pardonne-moi, c'est de ma faute que tu es là maintenant...

_________________

Comment te dire qui je suis vraiment?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamekashi Kazuya

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mar 17 Déc - 0:58

Noir.

Il faisait noir et j'avais froid. Ce n'était pas un froid de l'extérieure, c'était un froid enfouis en moi. Une blessure qui se rouvrait. Cela faisait combien de temps que mon corps ne m'avait plus sembler aussi lourd et douloureux?

Longtemps, depuis que j'étais au côté de Jin.

Jin…

Non! Je ne pouvais pas me laisser engourdir par ce mal au combien familier! Je devais me réveiller et voir si Jin allait bien! Je ne pouvais pas le laisser tomber après tout ce qu'il avait fait pour moi, pas après qu'il m'ait donné le plus beau des cadeaux, son amour.

Alors je courrais. Ridicule, j'étais dans ma tête, courir ne servirais à rien, mais rester sur place ne ferais que m'enliser dans cette semi-conscience. Il fallait que je me réveille, maintenant!

Alors, au tréfonds de mon esprit, je m'arrêtais de courir, revoyant des flashs de ma vie.

J'avais envie de hurler, mais c'était nécessaire, je ne pouvais pas faire comme les autres fois et fuir, me laisser engourdir par le mal et la douleur. Cette fois je les affrontais, mes souvenirs.

Ils ne gâcheront plus ma vie.

Alors que des larmes coulaient de mes yeux, Les souvenirs s'estompèrent, et une chaleur m'entoura. Et ce ne fut plus des images de mon sinistre passée qui apparurent, mais celle d'un passé pas si lointain. Ma vie avec Jin.

Et je me ressentis maître de mon corps, j'essayais de bouger, grommelant.

-Jin…

Je réussi a me redresser avant de jurer en posant ma main dans ma nuque.

-Merde, ils n'y sont pas aller de main morte!

Je fixais enfin mon regard sur Jin, détaillant ses blessures.

-Tu va bien toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro Jin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   Mar 17 Déc - 11:08

Je n'avais pas déserter mon étreinte sur lui tout le temps qu'il était inconscient mais quand je l'entendis dire mon nom je le lâchais pour le regarder.

- Est-ce que ça va? Tu vas bien?

J'étais plus qu'inquiet et mit ma main dans sa nuque aussi, regardant s'il était blessé plus qu'on ne croirait.

Quand il regardait ce que j'avais je détournais la tête un peu ennuyer de me montrer comme ça. Je massais un peu ma poitrine. Je pris ses mains et secouant la tête.

- Ca va c'est rien. Juste des égratignures et des bleus c'est rien.

Qui font pas tellement mal en fait sauf au moment d'être infligé. J'avais une de ses envies de rendre le coup de poing a ce mec au sourire débile. De quoi j'avais l'air devant Kame moi maintenant…

Ah mais…

- Pourquoi tu ne t'es pas enfuie! Je te l'avais hurler je…

Je le serrait dans mes bras, soupirant d'inquiétude. J'avais eu tellement peur pour lui… Je ne devais pas m'emporter, il n'y est pour rien de toute façon. Ils l'avaient assommer.

- Je suis désolé, je t'ai embarqué dans une sacré galère… Pardon.

J'aurais pu croire que comme il nous a prit tout les deux il ne savait pas qui était Akakuro Jin mais comme la personne m'a frappé au coeur, je sais qu'il savait que c'était moi. Seulement quelqu'un avec un coeur comme le mien tomberait dans les pommes après un coup comme ça. Un autre homme aurait juste eu mal et respiration coupé c'est tout.

- Je ne sait pas ce qu'ils veulent mais j'espère que mon père ne tardera pas…

Mon père était parano qu'il avait mit une puce gps dans toutes les semelles de mes chaussures. Je regardais aux alentour un moyen peut-être pour nous de s'échapper mais je ne voyais pas de sortie. Qu'est-ce qu'on allait faire? Pas poireauter ici jusqu'à ce qu'il nous libère. De toute façon ce n'est pas leur attention du tout. Je le voyais dans leur yeux.

D'ailleurs les miennes viennent de voir quelque chose…

Je me levais et prit Kazuya avec moi, l'observant d'abord pour voir s'il n'avait rien d'autre comme blessures puis je mit une main dans son cou pour l'approcher de moi et l'embrasser. Je poussais vers le mur en face de nous, regardant l'objet qui m'avait attiré la tout de suite. Je le plaquais sur le mur, dévorât ses lèvres avec une envie qui était survenu.

- On va s'asseoir… Par terre il y a un truc qu'on peut utiliser comme arme… Joue avec moi

Je savais qu'il n'avait pas trop du comprendre le pourquoi d'un coup je l'embrassais alors qu'on était prisonnier avec des gars fou de l'autre côté de la porte. Je l'embrassais a nouveau, mettant mes mains sur ses hanches et commençait a descendre vers le sol, écartant ses jambes pour me coller a lui et plongeait mon visage dans son cou. Si quelqu'un regardait ça aurait l'air d'un séance de bisounours voir plus mais en réalité, je regardais par terre l'objet que je prit dans la main le plus doucement possible pour ne pas faire de bruit de ferraille.

Ils avaient oublié d'enlever tout ce qui pourrait être une arme et justement une barre de fer c'est parfait comme arme. Essayons donc de frapper quelqu'un avec ça.

J'étais près a tout pour qu'on sorte de là.

Je replaquais mes lèvres sur celles de Kazuya en souriant. C'est bon, on va pouvoir sorite la prochaine fois qu'ils viennent dans la cellule.

_________________

Comment te dire qui je suis vraiment?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attendre, laissez le temps.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attendre, laissez le temps.
Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Attendre que le temps passe
» laissez moi tranquille ... je boude ...
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» DC ANTHOLOGIE : JLA – LA FIN DES TEMPS
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REGLES !! :: Archives :: Sujets à Ignorer-
Sauter vers: